à écouter…pour voir.

Georges Brassens…

La tondue.

9 Commentaires
Partager:

9 Commentaires

  1. Christelle77 says:

    Je ne connaissais pas cette chanson de Brassens ! Il était fort ce Brassens : parler de sujets durs avec une grande légèreté, un brin d’humour et un immense sens de l’ironie !

  2. Tatiemomo says:

    Oui tout est dit dans cette chanson. Il évoque le lâche qui laisse faire , qui regarde sans défendre la « belle ».
    Qu’aurions-nous fait ? Une vraie question…

      1. Christelle77 says:

        Oui, c’est exactement ça. S’il y en a un qui commence à s’indigner haut et fort, d’autres suivront. Un psychiatre avait expliqué cela pour faire comprendre pourquoi personne n’avait levé le petit doigt quand une femme s’était faite violée dans un train au milieu de plein de gens. Il avait expliqué que tout le monde se disait : « si quelqu’un y va, j’y vais aussi ! » … sauf que personne n’a été ce 1er et a donc regardé avec indignation la femme se faire violer … sans rien faire. C’est terrible non ?
        Mais comme le dit si bien Tatie Momo : Et nous, que ferions-nous ?

  3. Nurse 24 says:

    Georges … le chouchou de ma mère ! Un des plus grands poètes du XXième siècle qui par la violence de sa prose pour défendre des valeurs telles que les libertés individuelles en a emmerdé plus d’un et ça J’ADORE! Merci Maman de nous avoir élevé sur les airs de ce génie et que tu nous chantais ou chantes encore « quand est con, on est con ! »

    1. Domino says:

      J’aime votre façon de voir les choses. Moi, c’est mon père le rebelle de la famille, qui nous a toujours dit de ne pas être des moutons … Et j’applique à la lettre !
      Brassens avait le sens de la formule … et ses paroles n’ont pas vieilli. La preuve, la chanson dont vous parlez a été reprise dans « Le dîner de cons »

  4. Sabrina PO says:

    Il a fait partie de ces artistes qui avec leurs mots, dans les chansons, savaient faire passer des messages et dire aussi, ce qu’ils pensaient tout haut ..
    Mon père m’a appris à écouler Brassens, parmi tant d’autres, à avoir l’oreille musical mais surtout à bien comprendre le sens des mots … et pour cela je l’en remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *