Atelier…

Ces derniers articles m’ont demandé beaucoup de travail et d’empathie. Je vais donc aujourd’hui un peu me reposer et vous permettre à tous et à toutes de m’indiquer quel est le texte qui vous a le plus parlé…quelles sont les phrases qui vous ont le plus interpellé…et pour finir quelle est l’histoire que vous avez préféré… 3 questions sur lesquelles il va vous falloir vous interroger…

J’ai hâte de vous lire.

37 Commentaires
Partager:

37 Commentaires

  1. Josiane says:

    Oui,nos histoires vs ont pris bp de temps,de travail,d’énergie et comme vs dites d’empathie.,,,,
    Je vais les relire mais pas facile elles sont ts si belles,après avoir lu les histoires de chacun ‘forcement on relativise sur plein de choses,…..a tout à l’heure

  2. Lili says:

    Bonjour Sabine,
    Bonjour amis du blog !

    Je reviendrai plus tard après relecture mais à chaud, je dirais que mon histoire préférée est celle de Josiane et Jean-Pierre pour la profondeur des sentiments, le beau qui s’en dégage et le fait que ce soit écrit du point de vue de Jean-Pierre.
    Et puis aussi, parce que moi aussi je veux mon  » Jean-Pierre » !

    La phrase qui me vient aussi spontanément : « Je me suis tant manquée »

    A plus tard pour la 1ère question et étoffer la 2ème.

  3. Domino says:

    Oui, reposer vous. A nous alors !
    J’ai choisi l’histoire de Josiane et Jean-Pierre. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elle transpire l’amour. Mon côté midinette (quoi ? Si si !). Après la lecture, on se sent bien. Serein. On imagine un couple qui a traversé toutes les tempêtes en restant soudé, et s’aimant toujours autant (si ce n’est plus). Un couple qui a créé une famille et qui se tient la main envers et contre tout. On n’est pas dans un conte de fées, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, les gens ont leurs casseroles. Mais aimer l’autre avec ses blessures, le rassurer, être rassuré par lui … C’est bôôôôô !
    Bonne semaines les amis !

  4. Tatiemomo Monique says:

    Bon sans hésitation celle de Josiane et de Jean-Pierre . Les autres histoires sont belles , les personnages sont tous très attachants mais j’ai un faible pour Eux…😉😉😉

  5. Domino says:

    La phrase qui m’a le plus parlé comme Lili, c’est « je me suis tant manquée ».
    Parce qu’elle me parle tellement ! Je m’étais oubliée un peu et quand je me suis retrouvée, je me suis dit la même chose. Peut être pas avec ces mots, mais c’était du genre « Ravie de te revoir Domi ! » (c’est d’ailleurs ce que m’ont dit mes amies)

    J’aime aussi la phrase qui commence le texte sur Josiane et Jean Pierre « tu es le gant qui réchauffe mes doigts ». Puis aussi « ton cœur me sourit »
    Et celle là : « j’ai compris grâce à toi qu’une mère c’est fabriqué pour s’inquiéter. » Tellement vrai, tellement bien exprimé.

  6. Claire says:

    J’ai aimé tous vos textes et j’y reviendrai plus tard parce que je n’ai pas le temps de développer. Un vrai talent d’écrivaine vraiment et bravo pour votre travail qui vous a demandé beaucoup d’efforts.

  7. Josiane says:

    Sans parler de mon histoire,les phrases qui m’ont touché
    « quel bonheur de s’évader du rôle que je m’étais obligée de jouer,je m’accorde le droit d’exister »,cc’est fort
    Domino,lili,Isabelle,Sonia ont fait le choix elles aussi comme Rabia de quitter leurs vies ou elles n’étaient pas vraiment à leur place…Domino s’est séparée en « bon terme » avec Xavier,je trouve ça super
     » »Avec elle,il va s’inventer un avenir,transformer ses peurs en forces,lui,c’est un bâtisseur,un viril…il veut une famille « demain à l’âge où l’on n’habille plus le corps qu’on le cache,il sera tjs la pour elle et elle restera près de lui quoiqu’il arrive »,l’histoire de Sandrine se rapproche de la mienne….
    Ts les histoires m’ont touche,difficile de choisir je dirais peut etre’Armelle parce qu’qu’elle en a bavé,il a été violent,elle a eu le courage de fuir avec sa petite fille …..
    Pour en revenir à mon histoire,je trouve le texte si beau.,si bien écrit

  8. Isabelle says:

    Et bien moi aussi, le texte préféré c est l histoire de Josiane et Jean Pierre parce que:
    – j’aime les histoires qui finissent bien
    – Ce couple a résisté aux épreuves( comme le dit Josiane il y en a eu) et ces épreuves ont cimenté un peu plus leur couple
    – l histoire est narrée du point de vue de Jean Pierre.
    et puis j aime les gens heureux, ça met du baume au coeur et puis Josiane le mérite bien, elle est douce et empathique.
    La phrase retenue « Bien mieux que nos initiales sur un rocher, notre promesse d’amour dans nos âmes est gravée », parce quand on s aime on n a pas besoin de laisser une trace quelque part, on le sait au plus profond de soi, nul besoin de signe ostentatoire.

  9. Christelle says:

    Le texte qui m’a le plus parlé est celui de Sandrine et Alain. D’abord parce que j’aime les happy end ! Mais j’aime surtout leur timidité, leur maladresse, la simplicité de leur histoire, sans grandes effusions romanesques mais pourtant très profonde (un peu comme dans les romans champêtres de George Sand !). J’aime cette histoire totale où ces 2 êtres individuellement fragiles ou pas forcément bien dans ce monde, forment à 2 un couple fort. Et j’aime encore plus l’idée qu’ils sont autant amants que parents… et amis ! Une amour simple mais éternel… que rêver de mieux ?

    Les phrases qui m’ont le plus interpellé : « C’est un peu comme si elle avait vu le jour pour ne pas exister » (pour Sandrine), « l’envie que le monde la prenne dans ses bras » (pour Armelle), « le seul nuage dans mon ciel est le soleil » (pour le mari de Sonia), « je suis le seul à voir danser tous tes orages » (pour le mari de Josiane), « un ruisseau de larmes tari par une lumière auréolée de bienveillance » (pour Domino) et « Je me suis tant manquée… » pour Rabia (et il y en aurait plein d’autres !).

    Et pour mon histoire préférée, c’est je pense l’histoire de Josiane et de Jean-Pierre ! Toujours parce que j’aime les happy end ! Et puis parce qu’une histoire où l’on fini par faire du principal protagoniste une maxime (« trouver son Jean-Pierre ! »), je trouve ça génial ! J’aime cette histoire dans laquelle un homme (un vrai, un dur, un cabossé… pas élevé dans le monde des bisounours quoi !) puisse devenir à la fois un pilier familial indestructible et en même temps un vrai tendre voué corps et âme à la seule femme qu’il aimera pour l’éternité !

    Et puis je voudrais répondre à une question que vous n’avez pas posé aussi Sabine ! Je suis très admirative de toutes nos formidables femmes du blog qui se sont racontées et qui ont un jour décidé de dire non (à un mari devenu violent, à une vie tiède, à une négation d’elles-mêmes, à un rôle de composition qu’elles ne supportaient plus, etc…). J’espère qu’elles sont fières de leurs décisions et j’espère surtout qu’elles parviendront à vivre la vie dont elles rêvent !
    Et mon admiration va aussi à vous Sabine : durant ces quelques sublimes métempsychoses, vous avez démontré une fois de plus à quel point votre don (ou votre « croix ») était d’une grande force, tout autant que votre talent d’écrivaine ! Votre écriture est totale : sensible, intelligente, pédagogique, humaine, douce, réconfortante, tellement poétique… un vrai bonheur (et ce même quand elle est douloureuse !).

  10. jean-marie et sylvie says:

    Après une synthèse de tous ces parcours personnels sur leurs vie familials.
    Toutes aussi émouvantes ces histoires , toutes aussi touchantes les unes comme les autres….
    Sachant que vos conseils jolie Dame sont toujours judicieux ,et qui faut aller de l’avant et ne pas faire machine arrière
    Ce fût une belle parenthèse entre tous les récits celui de Jean-Pierre et Josiane un ensemble très positif…(Les phrases qui m’interpellent sont..)
    Elle est pour son cœur un refuge ( il n’a pas peur la sachant à ses côtés).
    il est le seul à voir tous ses orages( il s’est quand elle ne va pas bien).
    Il prie pour à chaque instant qu’elle soit toujours à ses côtés (une belle preuve de son Amour)…..
    Une belle fusion entre Jean Pierre et Josiane,quelques concessions et surtout l’AMOUR qui règne en maître…
    Un beau partage Merci jolie Dame et surtout prenez soin de vous!!!!!!.
    Une petite phrase et blague de Jean-Marie il dit ( il n’y a pas de repos pour les braves ) hi!!hi!! J-M ….

  11. Sonia M says:

    -« avec elle il va s’inventer un avenir, transformer ses peurs en force, ses fragilités en énergie »(Sandrine et Alain)
    -« Quarante et quelques années, elle ne veut plus sombrer dans l’imposture »(Lili)
    -« Le remord cognait à ses tempes , comme des grands coups de marteau frappés à son crâne. »
    -« Elle n’a qu’une envie, c’est que le monde la prenne dans ses bras. »(Armelle).
    -« Tu es pour mon cœur un refuge.  »
    -« J’ai su par tous les pores de ma peau que j’allais rompre avec des années de misère et gommer tout le laid de la vie.  »
    -« Bien mieux que nos initiales sur un rocher, notre promesse d’amour dans nos âmes est gravée. »
    -« Ton cœur me sourit…et c’est l’éternité qui me tend les bras. »(Jean- Pierre et Josiane).
    -« L’aube de notre compréhension a abouti à 4 heures du matin »
    -« juste un ruisseau de larmes, tari par une lumière auréolée de bienveillance. »(Dominique et Xavier)
    -« Je sens tout ce que je ne peux pas comprendre.  »
    -« je rêve de m’écrire une nouvelle vie sur les murs de cette église »(Isabelle)
    -« Mimer le bonheur jusqu’au ridicule, l’habitude d’être truquée »
    -« Je pense à moi, je me suis tant manquée… »(Rabia )
    Toutes ces phrases me parlent, m m’interpellent…
    Pour mon texte je n’ai pas voulu choisir, tellement tout est criant de vérité !
    Tous ces textes sont magnifiques!
    Vous avez au travers de votre travail, ressorti le meilleur (même dans le malheur, le désespoir, la peur) de nous même !
    Mon texte préféré, c’est compliqué car chaque texte est emprunt de beau, et parle de chacune de nous, avec tellement de bienveillance même quand il pointe du doigt nos erreurs…
    Alors je choisis une histoire plutôt qu un texte, l histoire d amour entre Jean Pierre et Josiane car c’est celle que j’ai imaginé quand j avais 15 ans, que j’ai vécu uniquement au travers de vos lignes…
    Elle est belle, très belle.
    Merci encore pour tous ces cadeaux et bon repos !
    Bonne soirée.

    1. Sonia M says:

      Encore de la précipitation…
      Donc des phrases, un texte, une histoire.
      Pour le texte je choisi le mien (un poil narcissique 🤔?)car c’est Nicolas qui parle de sa souffrance.
      L idée de laisser un homme (pas spécialement Nicolas)exprimé autant sa douleur ça me plaît !
      Les mots sont poignants, douloureux !
      J’ai revu sa souffrance de l époque.
      Et puis ça m’a permis de ne plus culpabiliser !

  12. Lili says:

    Et bien, voilà que m’est venue l’idée de relire tous les textes de ce thème et d’emprunter au moins 1 phrase à chaque texte autre que « le mien » pour reconstituer un peu mon cheminement car on retrouve un peu de soi dans chacun de vos textes Sabine…j’ai transposé le ELLE en JE quand de nécessaire et ça donne :

    MON PASSE
    Le poids de ma famille. Le poids de la sienne.
    Aujourd’hui peu importe de désigner le ou la responsable, nous avons fui cette réalité qui nous étranglait, sains et saufs, nous sommes sortis tous les deux, de cet hivernage de sentiments. Je sais bien que du passé, je n’ai rien à en tirer.
    Devant moi, un autre avenir, il ne me reste qu’à l’affronter…
    Les parents, les amis me questionnent, certains me tournent le dos, d’autres me jugent et m’abandonnent.
    Je pense à moi, je me suis tant manquée…
    La peur du lendemain et de la solitude.
    Je ne dors plus guère, désormais insensible à la nuit qui apporte aux autres, le sommeil.
    Je m’ennuie, tout m’indiffère.
    Je n’ai qu’une envie, c’est que le monde me prenne dans ses bras.
    LE PRÉSENT
    Affamée d’idéal et de romantisme, je me suis mise à espérer le sublime.
    L’ESPOIR DE DEMAIN
    J’ai su par tous les pores de ma peau que j’allais rompre avec des années de misère et gommer tout le laid de la vie.

  13. Lili says:

    Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais écrire ce soir

    Sabine, je me suis régalée. Ceci signifie aussi : allez-y, publiez vos histoires parce que quiconque vous lira se retrouvera un peu dans vos histoires, retrouvera un peu son passé, son présent, ses espoirs, ses illusions…
    Merci pour ce joli partage.
    Bravo pour vos idées intelligentes, intéressantes, qui nous stimulent et enfin, qui nous font grandir…
    MERCI Sabine…

  14. Facho valerie says:

    Toutes les histoires sont belles et bien écrites sa permet de mieux vous connaître chacune d’entre vous. L’histoire de Josiane et jean pierre est belle ils sont amoureux et solide tous les deux. (tous les jean pierre ne se ressemble pas) mais l’histoire de lili le courage de partir ,on retrouve un peux de nous dans tous les récits de Sabine . Ressourcez vous Sabine pour nous en écrire d’autres car c’est mon rituel de venir vous lire le soir.

  15. armelle says:

    Pour ma part, je vous lis souvent tôt le matin. Toutes les histoires nous parlent bien sûr. La solitude, l’amour, la sincérité etc. Le travail d’écriture de Sabine est énorme mais il constitue un tel plaisir qu’elle en oublie le temps j’imagine. Et qu’elle s’en oublie elle-même pour ressentir comme les personnages. Nous sommes devenus des personnages d’une histoire. C’est cela aussi qui est extraordinaire. Une Sabinobiographie.
    J’ai les mêmes chouchous que la majorité : Jean-Pierre et Josiane : un amour intense, un lien éternel. Bien évidemment j’ai été très émue lorsque j’ai revécu mon passé avec des phrases comme : ses scènes affreuses qui lui font baisser les yeux.
    J’ai bien changé …grâce à Sabine. Grâce à ses encouragements, ses engueulades, sa patience… C’est mon guide et ma grande sœur depuis 25 ans. Elle représente le courage que je n’ai pas, la force qui ne m’anime pas suffisamment et l’objectivité qui me manque parfois. Bonne journée à tous.

  16. Tatiemomo Monique says:

    Un peu de temps ce matin!!! alors je viens commenter un peu plus:
    -l’histoire de J-Pierre et de Josiane plaît beaucoup. Josiane ne doit pas savoir où se mettre …telle que je la connais si discrète, réservée, capable de vouloir se mettre dans un trou de souris…cette mise en « lumière » doit profondément la toucher… Elle le mérite tellement !
    Toutes ces histoires sont belles , sublimées, mises en scène aussi comme dans un roman , c’est le propre de l’écrivain que de faire jaillir la Vérité au travers des narrations quelles soient joyeuses, tristes, enjolivées. L’important c’est le fond, le sens donné, l’aide apportée car l’écriture, comme la parole, aide à dépasser les enfermements, accompagne pour voir plus clair.
    Les textes , vos textes Sabine, permettent à tout un chacun de se retrouver un peu dans chaque histoire et malgré la personnalisation de ces jolies narrations nous pouvons tous trouver une correspondance à nos propres vies.
    Vos phrases résonnent et font mouche:
    Rabia « je m’accorde d’exister «  Quelle libération ! C’est fort, car combien passent ou peuvent passer à côté de leur vie, tellement pris par des conditionnements familiaux, éducatifs, matériels, des préoccupations purement matérialistes…mais « on a la vie que l’ on mérite « .
    N’est ce pas Dame Sabine ?

  17. Laurence says:

    Davantage que ces belles histoires, j’ai beaucoup aimé la capacité de l’auteure à endosser la personnalité de la personne concernée, à chaque fois on y croît, bravo ma chère Sabine !

  18. Sandrine06 says:

    Des journées remplies par le travail ne m’ont pas laissé le temps de partager toutes ces histoires avec vous… mais j’ai tout lu et j’ai été assez bluffée ! J’ai une tendresse particulière pour Sonia, parce que pour une fois c’est le point de vue de l’homme, et parce qu’il est tellement malheureux comme les pierres qu’on a envie de le prendre dans ses bras. Et puis c’est un homme repenti, qui a enfin compris : on en rêve toutes… 🙂
    Finalement qu’on soit homme ou femme, le sentiment amoureux est à peu près le même. Et toutes ces histoires nous parlent d’amour, le grand le beau, et aussi le faux, le mesquin le laid, l’amour ado, l’amour vache, l’amour fou…. ça donne envie de retomber amoureux / amoureuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *