Atelier d’écriture…

La radio en bruit de fond, le vent souffle ,

bat les volets ,

un bruit régulier, une vague après l’autre,

emporte les feuilles mortes,

casse les branches des arbres dénudés.

Un vieux parquet en bois qui craque,

un intérieur sobre, épuré mais chaleureux,

quelques bûches crépitent dans la cheminée.

Elle a vingt ans, toutes ses croyances se fissurent et craquent et s’effritent.

C’est une longue fille avec des grands cheveux bruns séparés au milieu par une raie.

Elle est de la même matière que les rêves et son sourire remplace le soleil.

 

Et si c’était vous,

vous avez à nouveau vingt ans….

racontez moi votre journée ou vos pensées…

mettez vous dans la peau de notre héroïne et servez moi ses projets à  travers ceux qui pourraient être les vôtres si c’était à recommencer…

j’ai hâte de vous lire.

 

 

 

 

 

 

 

46 Commentaires
Partager:

46 Commentaires

  1. Nam says:

    Oh! pour une fois, je suis la 1ère dans les commentaires :-). La jeunesse est bien là cette semaine. L’autre jour, j’ai remarqué la photo de la fille sur la mélancolie avec sa couronne de fleurs, c’était jolie, « stylé » en langage jeun’s. L’héroïne des ateliers d’écriture a en principe plutôt 30, 40 ou 50 ans et non là aujourd’hui… 20 ans. ^^. Je vais voir les suites et je vous avoue que je me suis dis: « Mince! Cela s’arrête là, dommage de ne pas lire la suite de Sabine aussi!!. » Peut-être plus tard.^^ C’était intéressant, d’où cette envie de la découvrir davantage votre petite jeunette, ses croyances qui se fissurent etc.

  2. LAURENCE ZITOUNI says:

    Elle a 20 ans , l’âge de tous les possibles et pourtant !
    oui c’est pour elle l’âge de l’impossible ….de vivre
    Elle a mal dans son corps , dans sa tête , elle a mal à l’âme
    Elle est déconnectée de tout , de sa famille , des autres et d’elle même,
    La souffrance est palpable , tout est intérieur , et pourtant la douleur n’a pas de forme ,
    Cette douleur n’a pas de couleur non plus…
    Elle est perdue et à l’horizon pas de main tendue
    L’impensable l’a traversé
    Dans sa tête , elle a voulu tout arreté
    Je la revois sur son lit se donnant des coups de couteau à beurre dans le ventre
    La scène est glauque et risible , mais peux t’on en rire ?
    La vie a continué jalonné de pierres et quelques fées
    La jeune femme s’est apaisée , elle a compris qui elle était
    Elle a cherché longtemps , longtemps….
    un peu de paix elle a trouvé qu’elle se régale à distiller.

    1. Sabine Thierry says:

      j’aime Laurence…et si c’était à refaire, vous êtes aujourd’hui cette jolie jeune fille vous faites quoi de vos projets?

      1. LAURENCE ZITOUNI says:

        Et bien je partirais à l’aventure à travers le monde….rencontrer d’autres paysages, d’autres cultures , d’autres vies , j’éviterais de me laisser formater…..à la recherche de la liberté d’être vraiment soi , de réaliser mes envies ….j’ose imaginer que je pourrais embrasser une autre culture , j’aurais aimé faire la classe à des enfants au brésil par exemple car ce pays m’évoque beaucoup d’émotions et j’aime bien la langue portugaise ou peut être au pérou ….

  3. Chantal says:

    Pour la première partie elle sent qu elle peut exister toute seule….elle va pouvoir mettre en place tous ses rêves d adolescente….etre libre de faire ce qu elle veut avec qui elle veut sans devoir rendre des comptes a personne. Elle part travailler;elle s épanoui dans son travail enfin on reconnait ses capacités on la félicite elle qui ne l a jamais été auparavant…Qu il fait bon vivre;tout lui sourit même ce beau jeune homme qui travaille pas loin de son bureau…et voilà le nez commencement d une romance.
    Nam même les vieilles dont là 😉

  4. Nurse 24 says:

    Bonjour Sabine, vous nous invitez à la nostalgie en ce moment…
    En regardant le rétroviseur, j’ai loupé des choses oui….et si c’était à refaire, je crois que je ne changerai rien. Je suis convaincue qu’il fallait que je passe par là pour comprendre et évoluer afin d’accéder à davantage d’épanouissement…aucun regret, aucun remord, j’assume et accepte mes erreurs et j’ai une confiance aveugle au futur qui m’attend, je suis née sous une bonne étoile, je suis bien guidée et notamment par vous…
    Ma vingtaine je ne l’ai pas aimé, je suis née à 30!
    J’ai hâte de lire tous les commentaires, je vais en apprendre et méditer je pense, grâce à vous.
    Sabine, une étoile …
    Bonne journée

  5. Nam says:

    Non vous n’êtes pas vieilles Chantal ;-). Et je me rappellais de la phrase de vous Nurse, le jour où vous avez dit: « je suis né à 30 ans ». Je l’avais gardé en mémoire 🙂

  6. kittie says:

    elle a 20 ans .elle vient de terminer ses etudes .que va elle faire maintenant ?elle eprouve un sentiment triste , elle n est pas bien ;elle regarde autour d elle , tout lui semble fige ;le temps est arrete .elle eprouve un besoin de liberte de decouverte d aventure .elle prepare discretement son voyage au bout du monde.matenant il faut l annoncer aux parents .le jour ou elle monte dans l avion , c est un sentiment d adrenaline et elle eprouve une immense joie .son premier voyage aura dure un an .il y en aura d autres qui suivront.

  7. michel says:

    bonjour, j » aimerais partir voyager pour découvrir le monde et je l’aurais fait en trouvant un travail ou m’engager dans la légion étrangère. J’aurais été plus calme, plus équilibré et heureux. j’ aurais aussi fait un sport de combat pour pouvoir faire des combat en amateurs et essayer de devenir champion de France car j’aime ça.Ce sport m’aurais appris des choses surtout l’équilibre. Je pense aussi que j’aurais aimer donner de ma personne dans une activité comme sapeurs pompiers volontaires. Trouver l »amour.

    1. Sabine Thierry says:

      Michel, vous pouvez encore avoir tout ça, donnez vous les moyens,
      faites d’abord un premier pas et les autres suivront.
      Vous êtes passionné et vous savez ce que vous aimez vraiment.
      Rêver c’est bien, réaliser c’est mieux,
      si vous ne croyez plus en vous, moi j’y crois pour deux!

      1. michel says:

        Merci sabine que vous croyez en moi. J’ai regarder pour faire une formation de moniteur art martiaux car si j’arrive à faire ça. Je me mettrais auto entrepreneur en plus de mon travail. J’aurais une ceinture noire reconnue du ministère des sport , je pourrais le faire. Je fais essayer de trouver la solution et je dois encore faire le parcours du combattant pour me faire reconnaître. Votre soutien est important et je lis les histoires des autres qui me permet de tenir.

  8. chantal11 says:

    j’ai vingt ans et je voul’ais intégrer l’armée en préparant
    mon diplôme d’infirmière, partir,voyager en humanitaire
    La fete,les copains,l’aventure puis deux ans plus tard me voici mariée….

  9. Nam says:

    Aujourd’hui ou peut-être demain…, elle aura 20 ans.
    Elle fête son anniversaire en discothèque. Sa voisine et amie depuis près de 20 ans, l’amie de toute une vie l’a rejoint ensuite. Ce jour-là, elle se rappelle porter un tee-shirt « 20 ans » dédicacé par ses camarades. Elle immortalise le moment par un flash! Photo souvenir.

    De par sa personnalité, ses camarades lui disent:
    – » Tu es discrète, tu es une taiseuse et paradoxalement sans parler… tu connais les nouvelles! ».
    – » Toi je te verrai bien plus tard… Agent secret! »

    Elle deviendra finalement bien plus tard ce qu’ils lui avaient prédit, l’Agent Secrète.

    Elle ne se rend pas compte mais la demoiselle débute également une très belle aventure à l’aube de ses 20 ans. Elle vit une renaissance, une belle parenthèse qu’elle aurait pu vivre plus tôt si tout était à recommencer. Malgré cela, elle ne regrette plus tellement son passé. « C’était un passage obligé » se dit-elle. Son histoire lui a servit à être prête, à avancer et en être là.
    Elle refuse d’attendre une prochaine vie pour connaitre l’apaisement. « Ce ne sera plus notre propre vie » se marmonne-t-elle. La vie est trop courte, même si elle se la voit qu’éternelle. Elle ne veut plus attendre ni perdre de temps. Elle veut vivre la sérénité chaque seconde qui passe. Elle sourit, elle a déjà parcouru un petit bout de chemin depuis ses 15 ans. Elle se consacre donc à cette belle aventure de ses 20 ans. Il y aura une fin. Ce jour-là, ses yeux brilleront d’émotions. Elle espère en vivre pleins d’autres…

  10. Josiane says:

    A 20 ans,je travaillais dans l’entreprise de mes parents avec ma soeur et mon frère (comme secrétaire…auto ecole) j’ai rencontré Jean Pierre a 17 ans,ns avons decide de ns marier donc j’avais 20 ans…. ,j’avais sans doute un grand besoin de quitter la maison,petit regret peut être, prendre un appartement toute seule….puis tout est arrivé très vite,maman deux ans après….
    J’ai envie de dire à cette jeune fille qu’elle profite de la vie,qu’elle fasse un métier qui lui plaîse vraiment,que le temps passé très très vite

      1. Josiane says:

        ,être indépendante,pourquoi pas faire tout ce qu’il faut pour travailler pour moi,voyager(ce que j’ai tres peu fait) faire un sport d’equipe le rugby feminin par exemple m’aurait plu 😊
        Je sèche un peu ,j’j’ai du mal a m’imaginer de nouveau à 20 ans…..

  11. Anne64 says:

    Et bien j’ai lu votre texte Sabine, j’ai aussi lu tous les commentaires avec attention mais en ce qui concerne la suite, je sèche complètement. Si j’avais 20 ans aujourd’hui, mais le problème c’est que c’est impossible à imaginer car je crois que j’en ai encore seulement 15 ou 16 dans ma tête parfois ! 😉
    Si je remonte un peu le temps,je crois qu’à 20 ans, je rêvais très souvent d’en avoir 30, je m’imaginais mariée avec des enfants, une vie tranquille, douce et paisible…mais rien de tout cela. En fait je crois que petite je rêvais d’être ado, ado je rêvais d’être adulte, par contre maintenant je ne rêve pas de devenir une petite mamie. Par contre à 20 ans, j’étais à fond dans les études pour me donner les moyens de réaliser mon rêve de petite fille, devenir maitresse (d’école).

  12. Lili says:

    20 ans…elle prend le large, fille au pair en Angleterre après 1 année de FAC à rencontrer des personnes bien différentes de son monde clos et étroit.
    Elle ne reviendra plus jamais, elle coupe tous les liens de sang et voyagera sur tous les continents…Ainsi elle apprendra à se connaître et à être à sa place …

  13. Christelle77 says:

    Et si je prenais 5mn pour me regarder vraiment en face ? J’ai 20 ans et je suis malheureuse. Je suis en fac de musique parce que j’aime la musique, parce que j’aime en faire, parce que j’aime en écouter… mais je suis surtout en fac de musique parce que je ne savais pas vraiment quoi faire après le bac et que le sort m’a joué un mauvais tour ! Mais que les dictées de notes me gonflent ! Et que les exercices d’harmonie m’épuisent pour donner quoi à la sortie ? Un truc pas terrible qui me frustre et me fait me sentir comme une moins que rien ! … La diversité des matières du lycée me manquent ! Qu’est ce que je ne donnerais pas là, toute de suite, pour suivre des cours de français, d’histoire, de sport, d’espagnol, de SVT… Et même un petit cours de maths tiens, alors que je n’étais pas bien fan avant ! J’ai l’impression que je suis coincée dans un tunnel dont la seule issue, ce sera le Capes et prof… alors que je n’aime même pas les mômes ! C’est con non ?
    Il est temps que je me ressaisisse ! Sinon, à 40 ans, je vais me prendre un nouveau coup de déprime dans la figure et me dire : « ma fille, tu es passée totalement à côté de ta vie » ! Il faut que j’agisse, que je prenne mon tout petit courage presque invisible à 2 mains pour me sortir de ce merdier !

    Bon, d’abord, je vais aller voir un conseiller d’orientation ! Je devrais certainement trouver ce pour quoi je suis faite ! Le travail, je le sais, sera toute ma vie, alors il vaut mieux que je réfléchisse avant à ce que je veux réellement ! Et puis au pire, ça me fera réfléchir sur moi, ça me permettra d’accepter l’extraterrestre que je suis, la fille un brin hors du moule qui est pourtant bien trop peu aventureuse pour accepter l’idée de ne pas être dans ce moule !
    Et puis, il faudrait quand même que je trouve un psy ou quelqu’un pour m’aider à comprendre pourquoi je me pose 100 fois plus de questions que les autres, sur tout et n’importe quoi ! Il faut que ça arrête de me bouffer l’existence et de m’empêcher d’avancer ! … Je me demande si la voyante de Sud radio ne pourrait pas me donner un coup de main à ce sujet, elle a l’air sacrément balaise quand on l’écoute !!
    Voilà ! Voilà ce qu’il me faut faire !! Et en étant épanouie dans mon futur boulot, en apprenant à mieux me connaître ou, en tout cas, à accepter mon histoire, je suis sûre que je rencontrerai un gentil garçon avec qui je pourrais partager ma soif de culture, un amoureux pas trop collant qui acceptera de ne pas avoir un enfant de moi, qui acceptera mes silences, ma pudeur, un homme doux qui saura m’apprivoiser et me donner suffisamment confiance pour qu’enfin, je puisse m’abandonner !
    Allez ma fille, c’est maintenant ou jamais ! Comme disait Cocteau : “Dans la vie on ne regrette que ce qu’on n’a pas fait.” Alors agis que diable !!

    1. Pascale says:

      Quel courage et quel talent ! J’admire votre parcours Christelle, j’espère que vous prenez bien conscience de la belle personne que vous êtes parce qu’en vous lisant on a toujours quelque chose à apprendre. Dans cet écrit, on a l’impression d’une vie pas terrible alors que vous méritez le meilleur. Vous savez partager et donner … alors que ça roule pour vous !

  14. Anne64 says:

    Christelle, je suis toute émue en vous lisant. J’ai souvent l’impression que nous nous ressemblons un peu, beaucoup, les mêmes questionnements, les mêmes angoisses…Mais Christelle, vous êtes super courageuse et très forte, je le sens (et je n’ai aucun don 😉 ). Vous êtes dans l’action, c’est super et ça va marcher c’est certain !!! 🙂

  15. mamie says:

    ah !! si aujourd’hui j’ai 20 ans je claquerais la porte comme je l’ai déjà fait a cet age
    pour réapprendre la vie autrement . chercher un bonheur ( pas forcément professionnel )
    trouver la place de mon âme si je rencontre sabine qui me parle de mon ancienne vie .
    peut-être dans ma prochaine vie je serais a ma place

  16. Pascale says:

    J’ai plutôt l’impression de n’avoir rien vécu à 20 ans … aujourd’hui j’accepte ce parcours et qui j’ai pu être à cet âge. Je ne changerai rien puisqu’on ne refait pas son passé … Si j’évolue un peu tant mieux … en tout cas l’essentiel est de partager quelque soit notre âge !

  17. marie-helene40 says:

    si j’ avais 20 ans aujourd hui, j’arréterais de me poser trop de questions….la vie ma fait mûrir trop vite et le  » qu en dira t on  » a toujours était présent durant ma jeunesse….donc , je partirais à Paris avec cette fille rencontrée lors d’un travail d’été…on vivrai dans sa chambre de bonne avec les wc sur le palier et je ferais des petits boulots pour vivre et me payer ses cours de théatre qui me font tant rêver….parce que je suis sûre que je pourrai y arriver…..A mes 20 ans, je partirai en vacances rejoindre ce copain qui travaille au congo…juste pour voyager, et découvrir un autre pays…même si pour ce copain, c’est l’espoir qu’une belle relation naisse entre nous……A 20 ans, les relations sexuelles sont difficiles, a cause d’une éducation trop bridée….Alors, je me dirais que rien n’est mal quand c’est fait avec la raison et je profiterais langoureusement dans les bras de mon petit copain…..Bref, un 20 ans de découvertes et d’expériences….maintenant j’en ai 55, et comme j’ai souvent 20 ans dans ma tête , je me dit que rien n’est perdu……

  18. sylvie Méditerranée says:

    HO ! LA LA presque 3 fois 20 ans……….non non pas possible …
    Alors j’ai 20ans la machine à remonter le temps.
    J’aurai aimer faire de grande étude mais mon destin a pris un notre chemin et surtout l’ histoire avec le père de mon fil .
    Le seule point positif de cette histoire mon adorable grand garçon que j’adore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *