Atelier d’écriture…épisode no 3.

Tout commence au petit jour,

la mer est déchaînée.

Le ciel est haut, d’un bleu délavé,

les nuages nonchalants filent dans le vent,

les tourterelles saluent de leurs cris le tout petit matin qui pointe,

leurs ombres volent dans le ciel sale.

Dans cette fin de nuit grisâtre, elle perçoit par la fenêtre les arbres qui plient.

Il n’y a rien d’autre que le silence….

 

C’est une fille de la France d’en-bas,

une fille avec une face cachée…une fêlure.

Elle a toujours affirmé sa personnalité  et a aimé comme elle voulait,

comme les chats, elle choisit seule son panier.

Elle vit seule et vient d’emménager dans une maison où elle n’a pas fini de déballer ses cartons.

Elle ouvre un tiroir et regarde une photo en noir et blanc….

un monde les séparait dorénavant, infranchissable et dont les frontières ne méritaient même plus d’être franchies.

Elle tire les rideaux, enlève son pyjama et prend une douche afin de se débarrasser de toute cette sueur qu’elle sentait coller à sa peau.

 

Sous la douche, elle aime le sentiment de nudité,

son corps jeune et ferme est beau comme une toile, la peinture d’une nature sauvage.

Les larmes coulent, elle doit chasser les peurs qui l’assaillent et les souvenirs d’un Éden disparu.

Savoir pour ne pas se figer, et comprendre,

parce qu’elle n’a plus le temps,

parce que la vieillesse et la maladie usent les corps et assèchent les âmes.

Pouvoir lui révéler ses blessures secrètes…

Tout à l’heure elle a rendez-vous.

 

On arrive de la fin…

continuons autrement, laissez de côté vos textes et écrivez moi une suite à mon histoire.

Je vous livre la mienne dès qu’elle sera posée mais pas que…

avec,

une surprise qui vous attend!

 

33 Commentaires
Partager:

33 Commentaires

  1. Rabia says:

    Tout à l’heure elle a rendez vous.
    Elle choisi de porter sa robe rouge qui met tant ses formes en valeur et dans laquelle elle se sent bien.
    Elle n’a pas besoin de maquillage tant les lignes de son visage sont parfaites.
    Elle coiffe ses longs cheveux bruns.
    Enfin elle est prête.
    Le rythme de son cœur commence à s’accélérer.
    Ses mains deviennent moites.
    La voilà devant l’immeuble de son rendez vous.
    Elle se dirige vers l’acvueil et se présente.
    On lui indique la direction à prendre.
    Elle s’installe dans la salle d’attente.
    Elle n’est pas seule.
    Enfin son tour arrive.
    Un homme l’invite à prendre place en face de lui.
    Il lui demande de se présenter et d’expliquer pourquoi il lui donnerait le premier rôle dans son prochain film.
    À la douceur de sa voix, à sa gestuelle et par les mots choisis pour se vendre, il avait enfin trouvé l’heroine qu’il cherchait pour incarner cette jeune fille luttant contre la maladie.

  2. Nam says:

    Ah! Vous êtes l’imprévu :-). J’avais anticipé mais avec le même procédé d’avant. Alors, je reviendrai pour la refaire ou pour vous lire. Envie de savoir ce qu’il va se passer alors je patienterai sagement. :-).

  3. Christelle77 says:

    Un surprise ? Cool ! … En attendant, voici ma fin :

    Le rendez-vous a été fixé dans une maison située à une centaine de kilomètres de chez elle. Dans la voiture, elle branche son ipod. Tout le trajet se fera au son d’une seule et même chanson. Elle aime tant se plonger dans une ambiance pour pouvoir se « faire son film », imaginer une conversation, une rencontre… Elle fait dérouler la liste puis s’arrête. Quelques instants de silence puis cette voix qu’elle aime tant : « Il pleut sur Nantes, donne-moi la main. Le ciel de Nantes, rend mon cœur chagrin ». Barbara… c’est aussi son prénom à elle, depuis 35 ans. … « Madame soyez au rendez-vous, 25 rue de La Grange aux loups. Faites vite il y a peu d’espoir, il a demandé à vous voir ». Les mains rivées à son volant, Barbara laisse verser quelques larmes. Aujourd’hui, elle aussi a rendez-vous avec un homme mourrant, qui a disparu de sa vie sans prévenir, 28 ans auparavant. Elle avait 7 ans. L’âge de raison dit-on. L’âge auquel enfin on se souvient des choses et qu’on en a pleinement conscience. Son premier souvenir à elle, ce sont ses propres larmes, c’est l’incompréhension dans sa tête et le dernier mot qu’elle hurla à la figure de celui qui partait : papa !!!!!!

  4. Chantal says:

    Elle n a plus le temps..elle approche la quarantaine.

    Elle a rendez-vous avec un gynécologue tres réputé pour tenter une dernière fois de faire un enfant avec l homme qu elle aime..
    Elle s est isolée dans une nouvelle demeure car elle sait que le traitement sera long et difficile; elle ne veut pas faire voir à son amoureux les ravages des hormones à grosses doses ..
    Son tour arrive;le médecin l accueille avec un air grave; de suite Lea se sent affaiblie et pense qu il a une mauvaise nouvelle suite aux examens qu elle a fait…Non pas du tout..c est la patiente précédente qui lui pose des soucis elle ne pourra jamais avoir d enfant..Il reprend de suite l air jovial qu elle lui connaît et lui annonce qu elle devra subir une intervention chirurgicale mais qu aux vues des résultats tout est possible..ensuite il lui dit qu il lui faudra des injections tous les jours d où l obligation de se rapprocher de son cabinet.
    Léa a dit qu elle devait faire une formation pour son nouveau poste et qu il ne lui était pas possible de rentrer…son amoureux ne se doute de rien.

  5. Sonia M says:

    Café de la gare. …9h45 .
    Dans quelques minutes il sera là !
    Son homme, le seul avec qui elle a eu envie de se poser, de partager un nid douillet.
    Mais voilà, la maladie est arrivée sans crier gare et à chambouler tous ces projets.
    Elle a longuement réfléchi ces derniers jours.,après lui avoir annoncer qu elle avait besoin de faire le point sans plus d explications.
    De sa place, elle aperçois le quai de la gare. ..
    Le va et vient des personnes venues retrouver un parent, un enfant, un compagnon. ..
    Ceux qui se quittent pour quelques jours ou mois. ….
    Elle sait que bientôt, elle fera son dernier voyage. …Une larme coule le long de sa joue.

    Voilà, elle lui a tout expliqué …Il l a écouté mais il n a pas accepté son choix. …Il a mal mais il sait qu elle ne reviendra pas sur sa décision !

    Quelques semaines plus tard, elle prend le train direction la Suisse.
    Dernier voyage !
    Elle a rendez vous avec elle même. …
    Tout est prévu depuis un bout de temps, depuis l annonce de la maladie.
    Elle va mourir mais une dernière fois dans sa vie, c’est elle qui va décider !

  6. Ma rtine says:

    Elle a rendez-vous avec celui qui n’a jamais su qu’il avait une soeur celle au passé brouillé d’une enfance déboussolée elle va lui dire des mots qui lui ont causés un corps brisé par le non dit

  7. sylvie méditerranée says:

    Ce matin elle s’active elle doit prendre l’avion .
    Elle a rendez-vous avec son amis d’enfance , ils partent ensemble pour quelques jours en vacances en Grèce sur l’île de TYROS.
    Elle est impatiente de le retrouver , elle a mille choses à lui dire , et elle doit lui annoncer que depuis quelques mois elle suit un protocole pour sa santé qui est défaillante .
    Elle na plus de temps à perdre chaque jour elle mort la vie à pleine dent pour ne pas en perdre une miette.
    Elle sourit à la vie , comme elle pleure en cachette .
    Heureuse enfin d’arrivé à l’aéroport ,son amis l’attend devant l’entrée buvant un café.
    La voilà qui se met à courir puis arrive près de lui et l’enlace , fond en larmes de joie.
    Elle est tellement heureuse de le revoir, après toutes ces années.
    Quelques instants plus tard juste avant de monter dans l’avion , elle lui révèle sa maladie.
    Il la prend dans ces bras tout en la rassurant et lui certifie qu’ensemble ils seront plus fort pour vaincre.
    Il lui prend la main et se dirige vers la passerelle monte dans l’avion puis s’envol .

  8. sandrine says:

    Elle a rendrez-vous mais elle ne vas pas y allait car nous étions a la mi-décembre une vague de froid s’était abattue sur la région Une température polaire paralyser le pays affaiblie par la maladie préfere rester au chaud et regardé un film.

  9. Sabrina PO says:

    En sortant de sa douche elle se drape dans une serviette de bain et se met face à son miroir ses paupières sont un peu gonflées des larmes qui ont coulées de sa tristesse qui a débordée…
    Elle se maquille légèrement juste pour camoufler ses traits fatigués, une brise de parfum et ses cheveux relevées dans une pince. Elle enfile ses vêtements et ses chaussures et comme elle a encore du temps devant elle, se prépare un café qu’elle boit avec délectation comme si c’était la première fois.. Elle repense à cette photo en noir et blanc…il y a déjà 35ans… Une image qui respirait la vie.
    Elle sort de sa torpeur et pense à son rendez-vous , celui qui lui révèlera tout …de cette maladie qui lui retire la vie sans compassion aucune.
    Elle qui l’a respirait à plein poumons la vie sur cette photo en noir et blanc… comme cette petite fille …Il y a 35 ans déjà.

  10. Josiane says:

    Pouvoir lui révéler ses blessures secrètes….tout a l’heure elle a rendez vous….
    Elle finit de bien se sécher en sortant de la douche,elle se regarde devant le miroir,elle ne se reconnaît plus,son corps est si maigre…elle qui était si jolie,toujours la pêche,elle sait qu’elle en a plus pour très longtemps a vivre,elle repense à cette photo en noir et blanc….elle veut savoir depuis si longtemps,aujourd’hui c’est le grand jour,elle a rendezvous avec sabine qu’elle a decouvert sur sud radio…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *