Vous avez votre mot à dire…

 

Dans quel état d’esprit vous trouvez vous depuis la rentrée, un coup de gueule à poser sur cette page ou bien un bonheur à partager…

prenez le temps d’observer jusqu’au plus anodin des événements du quotidien pour mieux me le raconter,

à force de s’abandonner à nos seuls plaisirs, on finit par ignorer les réalités…

la vie commence vraiment quand quelque chose nous arrive, et si c’était le cas…

la parole est à vous, racontez moi tout et n’importe quoi,

tout,

pourvu qu’il y ait échange!

 

43 Commentaires
Partager:

43 Commentaires

  1. valerie says:

    bonjour sabine
    j’entrouvre la porte du bonheur, du calme de sérénité et de la paix enfin……..
    Mais la leçon a été terrible pour en arriver là

    Cela dit on fait pas d’omelette sans casser des œufs…….
    Je savoure la joie du bonheur qui frappe à la porte

    Je vous souhaite une bonne journée

  2. Karine Festal says:

    Je suis dans un lieu entoure de garigue .ce matin les senteur de thym et de romarin m’envahissent le nez.cest un moment tranquille que je savoure. Devant un cafe chaud.sur les marches d’un escalier en pierre .je me suis poser avec un brin de soleil qui chauffe mes joues.pour moi ce nest que du bonheur. Voila; ces tous petits plus qui me rejouissent le coeur.

  3. GUYBKK says:

    Bien en ce qui me concerne , la pluie bienfaisante nous gratifie de sa présence presque chaque jour .
    En gros voici quelques lignes qui relatent succinctement la philosophie que je regarde
    Je me penche sur les fondements du Bouddhisme qui enseignent depuis 2500ans que TOUT EST IMPERMANENT, que l’homme doit la souffrance à son ignorance ( méconnaissance des lois qui régissent l’univers) ,que l’attachement est source de grandes difficultés dans la vie et que par la connaissance des causes de la souffrance ,on peut y remédier ,mais ce n’est pas facile d’y arriver , il faut pratiquer … .

  4. Karine says:

    Période propice aux souvenirs d’enfance me concernant……… J’appréhende la fin des vacances et donc, la reprise de mon travail où règne une ambiance délétère…. Même appréhension comme lorsque j’étais enfant, il fallait retourner à l’école………….
    Sauf qu’en tant qu’éternelle gamine amoureuse, je rêvais au nouveau fiancé que j’allais rencontrer dans la cour de l’école. 40 ans plus tard, Internet veut tout dominer…. Ne pas céder et laisser faire me conseillerait Sabine.
    Sinon ? Tout va bien !!!

  5. Sonia M says:

    Quel bonheur de pouvoir partager, juste comme ça pour le plaisir. …
    Merci Sabine, j adore votre blog et votre vision de l existence.
    Alors pour moi après mon coup de gueule de la rentrée scolaire. ….
    J’ai envie de partager mon impression que les choses avancent petit à petit.
    Reprendre les rênes de ma petite famille me fait un bien fou !
    Comprendre pourquoi j en étais arrivée à cette vie cauchemardesque, m aide tous les jours à changer mes comportements toxiques pour moi et mes enfants. ..
    Chacun sa place et surtout ne jamais lâcher, rester ferme dans mes décisions, mes valeurs. …
    Pas toujours simple pour l adolescente que je suis mais je tiens le cap pour le moment.
    Prochain objectif arrêt du tabac. …
    Après 2 tentatives ces derniers mois j’ai échoué mais je recommence dans quelques jours.
    Chaque chose en son temps , retrouver une vie plus saine maintenant est ma priorité.
    Bref je me sens mieux et tout ça grâce à vous Sabine alors merci merci merci. …
    Bonne journée à tous ! 😊

  6. Amelie says:

    -pour moi , ce qui m’énerve , c’est tous ces politiciens qui parlent beaucoup avec leurs médiats , pour en fait , ne cesser de nous prendre pour des « cons » et par contre , les politiciens se servent très bien financièrement sur notre dos .
    -c’est aussi trop d’assistanat en France , qui ne va pas forcément aux personnes dans la vrai besogne
    -et le dernier truc , c’est que je bataille et cela me fatigue , pour faire valoir mes droits et enfin pouvoir aboutir à mes objectifs .

  7. Domino says:

    Moi, en cette rentrée, en plus de travailler dans un collège, où, vous imaginez bien, on ne manque pas de travail en septembre … je commence à parler orientation avec mes fils, l’un en terminale et l’autre en 3ème … C’est plus problématique pour le « petit » 😉 , car c’est un enfant particulier (Enfant Intellectuellement Précoce) … même si j’ai une totale confiance dans le fait qu’il se débrouillera dans la vie !!! Mais il faut dès maintenant trouver des pistes, des choses qui l’intéresseront. S’il s’ennuie, c’est la cata, surtout pour ses profs ! Il veut être Youtubeur … mais il lui faut un plan B ! 😉
    Sinon, toujours amoureuse, et présente pour lui car il a des soucis financiers. Dur de remonter les comptes quand on a eu des problèmes de santé en début d’année (côte cassée, grippe, parodontite.. !!!), et donc des mois avec des 1/2 salaires, voire moins car en intérim… Là, il a un CDD depuis début juillet, qui va se transformer en CDI, ils sont très satisfaits de son travail … Mais il bosse, il bosse, il bosse et il galère encore. Ça va se réguler petit à petit mais ça me peine de le voir tracassé par ses soucis financiers et fatigué aussi car il n’a pas eu de congés depuis plus d’un an. Heureusement, je lui mitonne de bons petits plats (sinon, lui, c’est cordon bleu/pâtes 😉 ) et je l’aide comme je peux. Quand y’en a pour3, y’en a pour 4 … Mais il le vaut bien !!!! Il m’apporte tellement d’amour et de tendresse. J’avais perdu l’habitude. Il est cool avec mes enfants, et malgré tout, on rit beaucoup. La vie est belle.
    « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
    Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie »

  8. Anne64 says:

    Rentree heureuse, le plaisir de retrouver mes petits élèves, de partager avec eux, de leur transmettre. Une.nouvelle année scolaire débute, c’est reparti pour une.aventure qui sera je l’espère très riche.
    A côté de cela je suis en pleine réflexion sur mes perspectives de carrière…pas évident et peut-être la peur du changement. Mais j’avance, doucement mais sûrement 😉
    De plus, ce mois de septembre est tellement agréable au niveau météo, je pense que ça ensoleille le moral ! 🙂

  9. Pascale says:

    Bonjour Sabine
    J’ai camper plusieurs semaines en camping sans presque rien : un matelas, un duvet, lampe frontale et la nature comme compagne : bonheur simple de l’existence pour contempler ce qui nous entoure et rencontrer des personnes de différents horizons… Je ne crois pas que les choses matérielles nous rendent heureux même si cela apporte du confort alors que le partage, les rencontres humaines oui … ce que vous faites constamment à travers le blog et « pas que » … c’est riche d’enseignements …
    Je rejoins GUY pour ses commentaires

  10. Mimie says:

    Je réfléchis à mon voyage d’un an en Irlande, pour le moment je profite de l’Ecosse, j’essaye de visiter autant que je peux.
    Comme vous l’avez dit, maintenant je prends tout au deuxième degrés, si les gens ne m’aiment pas et bien tant pis, de toute façon je ne resterai pas, mon voyage n’est pas finit et eux ne sont que de passage dans ma vie.
    J’ai profité de votre offre, hier j’ai eu votre réponse, je l’ai écouter une quinzaine de fois et je vais me la repasser souvent!!
    Merci Sabine je vous embrasse!!
    🙂

  11. Lili says:

    Pour ma part, heureuse de sentir que mes enfants vont biens malgré la distance qui nous sépare…pour le reste, je pense à vos mots et j’accepte l’idée de devoir endurer, je serre les cordons de la bourse et j’essaie de me bouger…un pied devant l’autre, advienne que pourra.
    Et vous Sabine ?

  12. Mirielle says:

    Bonjour Sabine
    La rentrée, entre attente et décision
    J’espère cette dernière, comme nouvel horizon.
    Coup de gueule mon petit de 11 ans n’est toujours pas à l’école
    Attente interminable pour que l’académie appui sur le bouton : Affectation !
    ET puis lenteur administrative, de partout…
    On demande un relevé, pour des documents importants, 3 administrations différentes, mais toujours la même réponse : « Comptez une quinzaine de jours »…
    Alors vous précisez bien : « Ne me l’envoyez pas par courrier, sur ma boite e-mail ce sera parfait ! »
    Espérant en secret que l’on vous rétorque, que dans ce cas, vous l’aurez à l’instanté…
    Et bien, non, non, non, 15 jours de délais !
    C’est comme ça, administrativement parlant, pour tout ce qui est urgent… Ayez le temps.
    Je m’y suis à présent résignée, je serai étonnée, estomaquée, limite pétrifié, si une administration, me répondait par un : Oui je vous envoie cela de suite…
    Mais malgré cela, tout cela.
    J’envisage cette rentrée avec espoir, changement et positivement.
    Même si, même si…

  13. Josiane says:

    J’ai envie de dire une nouvelle vie qui va bientôt commencer,encore quelques mois dé patience…de bons moments.passés avec ma famille,se sentir soutenue et écoutée m’aide bp à ne pas baisser les bras(vs faites partie bien évidemment sabine de ces personnes 😊) la marche et le vélo tout en profitant de ces dernières journées d’été

  14. Laurence says:

    Quelques tracas mais je ne vais pas me plaindre, nos nouveaux projets professionnels nous apportent tant de choses.
    Je rebondis sur le post de Mirielle, il est scandaleux de ne pas avoir d’établissement scolaire pour ses enfants! Courage Mirielle! Et courage à tous !

    1. Mirielle says:

      Merci Laurence,
      Je tiens bon ! Je ne lâche rien !
      Et comme vous dites : courage à tous !
      Car, à un moment où à un autre…
      On en a tous besoin, c’est certain 😉

  15. michel says:

    Bonjour, j’avais fini mon entrainement de krav maga à l’extérieur, je raccompagne au métro des argoulets à Toulouse . Je discuter avec quand j’ attendais crier , deux personnes étaient sur un jeune que je pense majeur. En moment je désiste intervenir, je me mets au milieu pour éviter une confrontation et j’essaye de calmer tout le monde. J’ai fait partir le jeune car je savais que les autres n’aurait pas lâcher l’affaire. ON n’est plus en sécurité et je vous conseille de vous protéger,. J’ai rencontrer une fille sue meetic, j’ai eu le rendez-vous à Carcassonne, on a manger ensemble, le repas c’est bien passer et elle ma proposer aller voir ses copines dans bar ambiance. On est arrivé, elle a discuter avec ses copines, je me suis sentie un peu mis à l égards et j’ai compris qu’il y aura pas un début de relation. Je suis rester car j’ai discuter avec les gens. Je suis aller la voir, elle me dit que je l’oppresse et me demande de partir. Je suis senti humilié, je suis encore mal aujourd’hui et j’en ai pleurer. Elle ma dit que j’était une belle personne et surtout de ne pas m’arrêter à se rendez-vous. Elle voudrait avec moi, une amitié . J’ai souffert, je ne sais pas encore si je veux continuer a charger une compagne car je ne veux pas avoir mal, mon défaut je suis trop sensible et je suis trop entier. Je suis content d’une chose , j’ai peu discuter avec le gens et j’ai vaincu une partie de ma timidité .

    1. GUYBKK says:

      J’ai habité Toulouse et j’ai constaté que la protection des citoyens demanderait un trop grand nombre de force de l’ordre et donc reviendrais cher en terme de coûts

  16. sandrine says:

    Pour moi ,tout le monde a repris le chemin du travail ou de l’école .Aprés avoir passé un mois d’aout en famille voila début septembre mon mari a repris le travail moi aussi.Les filles le chemin de l’école pour la grande ça derniére année au lycée et pour la petite ça premiére rentrée au collége.Un grand changement pour elle mais elle c’est bien habituée au nouveau horaires.

  17. Sonia M says:

    Je viens de relire votre post et j’ai envie de rajouter quelques petites choses qui m ont fait rire, sourire et même rendue nostalgique aujourd’hui. …
    Ma mimine étalée de tout son long dans l herbe au soleil ,elle est paisible et tellement jolie.
    Mon fils, premier entraînement de trampoline acrobatique et surtout première fois dans un club. .Je l observe, plein de vie, heureux de se défouler, d apprendre, il parle avec son nouveau copain avec un plaisir non contenu, enfin j ai l impression qu il est bien. ..
    Mes deux grandes sont elles en mode agacé, on sait plus où on en est. ..mais je partage j accompagne mais je ne fais plus à leur place. ..c est difficile des fois.
    Et puis je vois le blog et plein d entre vous qui êtes heureux plein de projets. …Je vous souhaite que ça continue !
    Pour ceux qui sont dans la peine, la difficulté je vous souhaite que rapidement vous trouviez le bonheur la joie. …

  18. sylvie méditerranée says:

    Saison finie mon travail aussi.
    Mais je dois passer par la case!!!!!!!!! prendre soin de moi.
    Je suis prête à relever des challenges mais tout cela ne serait pas crédible avec mon problème parodontie des rdv, des soins plus intensifs dans les semaines avenir même plus…….
    Mais j’essaye de me battre pour avancer et garder le moral des moments il joue au YOYO…..
    Une fois que tout cela seras rentrée dans l’ordre .
    Je ferais un sacré pied de nez à cette saleté de bactérie!!!!!!!!!!!!!.
    Hé la !!!!!! suivre mon destin…………..

  19. Nurse 24 says:

    Bonjour Sabine!
    Du bonheur ouiiiiiiiii!!!!
    Une rentrée sous le soleil, je souffle sur les nuages pour qu’ils s’en aillent et je ne savais pas avoir si bon souffle 😂, le travail arrive, j’ai enfin trouvé d’autres remplacements à faire, je suis trop contente ! Mon travail est apprécié, le bouche à oreilles fonctionne!
    Mon esprit s’ouvre de plus en plus, vagabonde même mais s’oriente vers un destin qui me ressemble, mon cœur s’épanche, du bien-être, des projets en tête dont je laisse mûrir tranquillement
    Et à l’heure où je vous parle, j’ai la scène de Bercy devant mes yeux et attend U2 faire leur entrée, the show will go on!!!!!
    Une balade dans Paris, ville de mon cœur, où je flâne et retrouve des amis de longues dates
    Je n’oublie pas la réalité mais je mérite de savourer tous ces moments de bonheur ♥️ Pour dire merci à la vie et pour affronter le quotidien
    Je crois que les mois à venir vont être, peut être les meilleurs de ma vie….
    L’avenir en point de mire, je rêve, je médite, jacte, je réalise….Ma vie commence vraiment, enfin….Sabine tout est dit!
    Amor fati
    Des bisous 😘

  20. Nurse 24 says:

    Et d’ailleurs, j’avoue que je vous écris les larmes aux yeux …
    Sabine, une rencontre, un destin …
    Cette fois ci, je vous laisse, la bande à Bono me réclame !!!!
    ♥️

  21. Christelle77 says:

    Pas de coup de gueule à raconter ! Il y aurait pourtant sûrement tout un tas de choses à dire face à l’actualité, la politique, des personnes que je dois absolument joindre à l’Education nationale mais qui ne daignent pas me répondre, etc.
    Mais en fait, je savoure bien trop d’être enfin sortie de ma reconversion professionnelle et de rentrer chez moi sans avoir de devoirs à faire pour que ça gâche mon plaisir. Je travaille près d’un magnifique jardin que je traverse le matin et le soir pour rejoindre le RER et je m’y promène aussi à midi avec ma collègue de travail. Et comme il fait beau, c’est vachement chouette et agréable !! J’ai enfin pu reprendre la « lecture plaisir » (avec un petit George Sand pour me rappeler le bon vieux temps !). J’avais oublié la joie que ça procurait ! Bref… je profite du moment présent, du soleil et de ma nouvelle vie, de façon un peu égoïste… mais j’assume !!

  22. mamie says:

    Bonsoir
    Quoi dire sabine ? sinon que la vie est faite que de désillusions et quelques fois l’espoir se transforme en simple illusion donc je ne crois plus a l’espoir .
    Je suis désabusée .
    …. mais alors dans tous les domaines
    c’est mon coup de gueule et pour me protéger je crois que je vais avancer en regardant mon nombril
    une expérience a tenter
    Attention je ne déprime pas je suis réaliste

  23. Rabia says:

    En attendant des jours meilleurs, le bonheur de mes enfants me comblent. Mon fils vit sa première histoire d’amour.Il est si mignon et galant avec sa copine !
    Je vais être égoïste, je pense avoir réussi son éducation.
    Ma fille qui vit sa detniere année de lycée.
    Elle s’epanouie entre ses activités sportives, le lycée, ses copains et copines…
    Un pur bonheur de voir ses enfants heureux !! !

  24. Florence says:

    Dans quel état d’esprit je me trouve en cette rentrée :
    et bien après avoir passé un superbe été, enrichissant au Pérou , avec de très bonnes vibrations, de la joie, des rires notamment à l’occasion d’un beau mariage ou j’étais invitée …
    je savais que la rentrée allait etre un peu douloureuse avec le départ de ma fille pour ses études, meme si je m’y étais préparée et que c’est tout à fait normal, c’est la vie…
    ET là, d’un coup d’un seul, il y a une avalanche d’émotions, de culpabilité, de pleurs, de tristesse à gérer avec plusieurs séparations me touchant de près, et surtout l’affect, le comportement entre autres de mes parents qui me blesse beaucoup…j’ai eu un passage très destabilisant…
    serait ce l’équinoxe d’automne qui arrive qui produit tout cela? entre autres….
    en tout cas, que de perturbations mentales… je vais pouvoir reprendre les méditations bouddhistes…Et relire les notes des enseignements….
    Meme si, comme vous me l’avez dit récemment Sabine, l’année s’annonce rude
    Alors je vais essayer de profiter au mieux des moments d’éclaircies. je vais faire en sorte qu’il y en ait le plus possible!

    1. GUYBKK says:

      les enseignements Bouddhistes ,me paraissent intéressants ,j’en parle dans mon message du début plus haut . Il me semble qu’il se dégage un enseignement profitable pour un monde illusoire qui vit au milieu d’un matérialisme qui est la norme d’aujourd’hui ,et ou l’individu n’est pas vraiment heureux .

  25. Vincent says:

    Une rentrée sur les chapeaux de roue, un nouveau travail, des responsabilités nouvelles, la découverte d »un nouveau lieu de vie et de travail…le travail « en equipe » ou du moins en apparence et un léger sentiment de solitude pro et personnelle…Je prends mes marques à Tunis et continue malgré tout de profiter de la vie 😉
    Bonne rentrée à tous qu’elle soit riche et prospère 😉
    Bises

  26. Sabrina PO says:

    J’ai lu les commentaires et je vois que certains ont trouvé leur bonheur , d’autres sont sur le bon chemin, d’autres encore le cherche car c’est plus difficile malgré les efforts fournis..
    Mais je me dis qu’il faut continuer de rester debout malgré tout …malgré tout ce qui se passe rester brave et ne pas baisser les bras.

  27. Vérobiarritz says:

    Une période où je découvre cette région, où j’aspire à profiter de mon temps libre et me rend compte de la chance que j’ai à pouvoir aller à la plage tous les jours. La rentrée est l’occasion de prendre de bonnes résolutions comme celle de perdre 5 kg et je réfléchis à une activité physique. Bon, émotionnellement une rentrée compliquée avec BEAUCOUP de galère côté travaux (tu m’avais prévenue) et une ambiance au travail assez particulière, pour laquelle je dois prendre du recul. J’apprends. Sinon, je regarde pousser mes plantes, ma bouture de rosier qui me rend si fière !! sourires … je lis un bouquin super « Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin … je décore ma chambre et peint celle d’ami en « bleu orage » … je veux que ce soit joli et recevoir des amis … une rentrée où j’aimerai être accompagnée … arf.

  28. Sabrina PO says:

    Vivement fin septembre que je relâche un peu de pression .. Une petite semaine de repos.. pour recharger mes batteries et repartir de nouveau à fond les ballons pour effectuer d’autres tâches non pas sur mon poste de travail mais sur un autre sur lequel on m’a affecté.. C’est comme ça la polyvalence !!!
    J’espère autre chose, c’est pour cela que je tiens bon.. malgré les nouvelles décisions sur lesquelles la DRH tente de trouver des solutions … plus justes….
    Je me trouve dans un état plutôt tendue ces derniers jours .
    J’utiliserais ce temps pour m’occuper de certaines choses… comme ma maison, car un grand nettoyage non pas de printemps mais d’automne s’impose..Il me tarde !!!
    À part ça, je n’ais pas trop à me plaindre et j’essaie de relativiser pour garder le sourire !
    Bon week-end tout le monde.
    Bon week-end Sabine .

  29. chantal11 says:

    Je posséde une grande richesse,avoir le temps de prendre le temps
    certes les aléas font que un rendez vous important n’était pas prévu et m’oblige d’en annuler un
    autre que j’attendais avec impatience,ce n’est que partie remise
    Cette satanée santé qui joue des tours et des retours!
    Marcher,se balader,déambuler au hasard, entamer une conversation avec un inconnu et se rendre compte que
    quelqu’un à l’abord bourru retrouve le sourire!
    Un nuage sublime à la forme étrange me fait alors réfléchir,mais que c’est beau et puis
    pour voir clair et prendre une décision je laisse les choses se déposer
    A la recherche d’un nid je ne suis pas trés loin de Lacanau…j’ai les sens en éveil!
    Dans votre texte j’intercepte cette phrase:
    « prenez le temps d’observer jusqu’au plus anodin des événements du quotidien pour mieux me le raconter »

  30. matelot says:

    Mon capitaine,
    Quelques mois aprés ton départ,il y a quatre ans,j’ai fait naufrage.
    Mon embarcation a échoué sur une terre hostile.
    Au milieu de la tempête,et dans la terreur du moment,je n’ai pas vu oú je posais les pieds.
    J’avais trouvé de l’aide,auprès de cet homme qui semble être le propriétaire des lieux.
    J’étais rassurée car je n’étais plus seule.

    Après plusieurs semaines, le beau temps est réapparu,faisant jour sur les lieux et l’homme qui y vit.
    Le soleil brille mais le ciel reste sombre,la végétation est luxuriante mais carnivore,le sable chaud mais mouvant. L’homme est devenu mon compagnon. Comme sa terre,il est hostile.
    Hostile au bonheur,aux sentiments,à la vie.
    Ici tout est mort.

    Ce matin,je suis retournée sur la plage.
    Mon embarcation est toujours là. les éléments l’ont quelque peu taquinés,mais je sais qu’elle peut reprendre la mer.
    Aujourd’hui sur cette plage,tu étais là mon capitaine.
    je sais qu’il me faut quitter les lieux si je ne veux pas mourir avant l’heure.
    Il va me falloir être patiente,accepter de surmonter seule la tache qui m’attend,pour reprendre mon voyage.
    Je sais qu’une fois sur l’eau,en laissant derrière mois ce pays du malheur,je te retrouverai.
    Et avec toi,je retrouverai la VIE.

      1. matelot says:

        Merci à toutes les deux,
        Vous avez ça en commun le partage!
        Mais je viens ici avant tout pour te suivre Sonia.
        Je profite de tout au passage car trop curieuse,mais j’ai hâte de te lire de nouveau.
        Allez ma sœur d’amour au travail !

  31. Sabrina PO says:

    Un très très beau texte Matelot .. avec l’envie d’aller sur d’autres contrées trouver meilleur..
    Je suis revenue sur cette article où je vais pouvoir poser un peu de ce que je ressens car « j’ai mon mot à dire ».
    En standby , voilà comment je me trouve durant ces derniers jours, ce sont les choses qui ont fait que … Alors sûrement que je devrais me mettre un coup de pied aux fesses et ne pas attendre après ce changement professionnel que l’on m’a fait espérer ..jusqu’au bout !
    Je suis juste désabusée et me sens éteinte.. bizarre.. comme si j’avais pris un coup de massue !
    Aujourd’hui, il me faut encore me remettre en question car jamais rien n’est acquis dans la vie… pour savoir quelle direction prendre et éviter les chemins sinueux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *