Mon Carnet De Bord…Acte 24.

La pulsion d’écriture.

Révéler ces petits riens qui relient les humains.

Tout coucher sur le papier sans la moindre pudeur,

des mots simples qui nous heurtent,

j’ouvre les portes de ma réalité,

et puis parfois je saupoudre de lourd  avec des phrases assassines.

Dire la vérité vraie,

dire ma vérité, celle qui ne concerne que moi et,

affirmer mes convictions,

exprimer haut et fort (tout aussi fort que Carole quand elle chante …allélouia de Léonard Cohen),

mes opinions.

Pour être heureuse…j’ai su fuir les hypocrites et ignorer les cancans,

sinon c’est sûr aujourd’hui,

je n’écrirai pas!

Tel un peintre qui se promène avec ses pinceaux et sa palette de couleurs pour saisir ce qu’il voit dans l’instant,

je ne sors jamais sans mon vieux sac à dos avec à l’intérieur mes carnets et, mon stylo.

Des arrêts sur image et,

mon regard porte au delà.

Derrière un voile invisible où mon esprit se retrouve prisonnier.

Je note alors mes idées, mes pensées et l’actualité.

Des histoires  pimentées par mon amour pour ici à raconter,

des carnets noircis de notes sur mon séjour,

j’en ai encore de quoi alimenter le blog une bonne semaine.

Par conséquent ne nous disons pas encore adieu parce que mon carnet dimanche ne sera pas encore refermé.

A 16 heures,

installée dans l’avion,

pour un retour vers le pays de mon enfance que je ne quitte jamais,

je lutterai contre la montée des larmes,

je clignerai des yeux et,

le mascara se mêlera aux larmes,

alors l’air de rien,

je balaierai pour qu’on ne le voit pas,

l’assistance  dans l’habitacle,

d’un air hautain.

 

 

61 Commentaires
Partager:

61 Commentaires

  1. Cedric says:

    Bon voyage ma chère Sabine et bon retour à la maison … C’est un froid glacial qui va vous accueillir en France , et tu pourras te rendre compte de l’étendue de la neige en région parisienne.. Elle résiste 😝.

  2. Vincent says:

    Si les larmes coulent au décollage c’est qu’il y a eu une vraie rencontre avec le pays, ses habitants mais aussi parce qu’une partie de vous est aussi restée un peu là-bas avec chaque être rencontré. Chaque sourire restera gravé dans votre mémoire et vous aurez peut-être la chance de les retrouver au cours d’un futur voyage. Après on les retrouve toujours même si on change la destination…Bon retour plein de douceur pour vous chère Sabine.

  3. Cathy says:

    Merci beaucoup pour ce beau voyage. Chaque jour, une nouvelle étape à découvrir avec sourire,joie et peur. J’avais l’impression d’etre avec vous…cela aurait été un plaisir. Bon retour à Lacanau.

  4. Anne says:

    Partir pour mieux revenir. Je suis persuadée que dans ce beau pays, très vite vous reviendrez ! Vous en avez pris plein les mirettes et plein le coeur. Vous rentrez enrichie par ces rencontres, ces regards, ces histoires, la tête remplie de beaux paysages. Quitter ce pays, c’est un peu quitter un paradis, du moins c’est ce que moi je retiens à travers vos écrits, je ne garde volontairement que le beau car le temps semble là bas parfois suspendu par là beauté des lieux et la lumiére si particulière qui les éclaire de mille couleurs.
    Bon vol Sabine et à très vite…
    C’est amusant, moi aussi j’ai l’impression de quitter ce pays avec vous, c’est que c’était tellement bien ces petits carnets de bord…

  5. yefsah says:

    J’ai toujours du mal à trouver mes mots , mais que c’est beau de voyager à travers vos mots , même si je ne me manifeste pas souvent je suis toujours là à vous suivre sans sac à dos

  6. Lili says:

    La magie a opéré une fois de plus, je vous en souhaite beaucoup d’autres !
    Le cœur gros sera réconforté par le retour aux vôtres et à Juanita et ses amis les chats ! Ils vont être excités, j’imagine !
    Bon atterrissage…Et puis, on attend la suite…

  7. Chantal says:

    C est vrai vous allez laisser cet endroit magique qui éveille en vous toutes ces écritures. Mais on en aura encore quelques unes puisque vous avez eu la bonté de nous en préparer. Je sens de la tristesse mais Sabine tout s est imprégné en vous et vous suivra tous les jours en attendant le prochain voyage…je me sens près de vous et j ai envie ne vous dire….ne pleure pas ….tu vas vite revenir …et puis y a nous …on est pas au pays des Dieux on a pas cette lumière mais j espère qu a nous tous on vous en donnera de la lumière…bon voyage…a demain sur le blog…💋

  8. Géraldine says:

    Bonjour Sabine,
    j’ai beaucoup lu vos écrits mais pas toujours eu le temps d’y répondre …je m’en excuse. J’ai découvert à travers vous un pays que je ne connais pas et tellement  » riche » .
    merci pour ce très beau carnet de bord. Vous êtes quelqu’un d’exceptionnel que l’on a envie de croiser un jour sur sa route ici ou ailleurs.
    j’espère que votre retour aux sources ne sera pas trop difficile mais vous connaissant à travers vos mots vous saurez faire ce dette expérience votre bonheur d’aujourd’hui….encore bravo pour votre écriture riche en émotions.
    Joli dimanche à vous un peu pluvieux…
    je vous embrasse
    Géraldine

    1. Sabine Thierry says:

      Vous avez tout compris Géraldine …un bonheur d’aujourd’hui, un autre m’attend demain…je suis vraiment heureuse de vous savoir là, même discrète.
      Je vous sais apaisée…

  9. Sonia M says:

    Telle une nomade de la vie, une baroudeuse des mots, votre âme naturellement vraie a laissé une empreinte indélébile dans chaque endroit observé dans chaque rencontre faite pendant ce voyage .
    Je suppose que vous repartez le sac à dos rempli de nouvelles couleurs, de crayons bien affûtés, prête à nous faire vivre de merveilleux instants de vie supplémentaires .
    Que la lumière de l Afrique du Sud vous inonde encore longtemps Sabine elle sublime la belle personne que vous êtes.

  10. Christelle77 says:

    Les artistes ne sont jamais en repos, et l’écrivain que vous êtes ne déroge pas à la règle. L’écrivain, c’est vital pour lui (et formidable pour nous !), doit dire ce qu’il voit, dire ce qu’il ressent, ses joies, ses colère … ses peines aujourd’hui. Mais une émotion en chasse toujours une autre. Dans quelques heures, quand vous serez accueillie avec chaleur par des « miaou », des « wouaf » et des « bonjour maman » d’êtres à qui vous avez manqué, alors la tristesse s’éloignera ! … Et puis comme vous dites, l’Afrique du Sud restera encore quelques jours dans les discussions … et dans votre carnet de bord.
    Et si vous voulez pleurez, mettez le masque à yeux donné dans les avions … ça ne se verra pas ! lol

    Ps : j’espère que Juanita et les chats ne sont pas du genre à faire la gueule à votre retour pour vous montrer leur mécontentement que vous soyiez partie 3 semaines ! Bon voyage en tout cas !

  11. Sabine Thierry says:

    Je suis partie un mois…le temps passe vite.
    Merci Christelle pour vos mots et vos encouragements.
    Pour votre contrat dans un beer garden, voir avec Lili c’est notre agent!!!

    1. Christelle77 says:

      Vous voulez déjà me faire abandonner mon futur métier d’archiviste ?!! … Quoi qu’il y a sûrement des archivistes en Afrique du Sud, et les documents qu’on doit y trouver doivent être passionnants !

        1. Christelle77 says:

          J’espère que tu me négocierais eau, coca ou jus d’ananas à volonté quand même ?! Parce que si c’est faire bosser les autres et picoler pendant ce temps … je dis non ! … Non mais ! (lol)

          1. Lili says:

            Ok, j’ai l’âme d’une commerciale mais tout dans l’éthique, je verrais ce que je peux faire mais j’suis d’accord avec toi ! J’t’embrasse ma chanteuse live préférée !

  12. Carole says:

    Votre photo met tout de suite dans l’ambiance… émouvante, qui prend aux tripes comme si c’était nous qui rentrions chez nous.
    Bon retour chère Sabine, l’Afrique du Sud, vous l’emportez avec vous dans votre coeur .
    Caresses à Juanita qui me fait craquer et qui va être en joie bientôt de vous retrouver ainsi que les cats!

    1. Sabine Thierry says:

      ça y est…on y est.
      Dernier regard,
      les oiseaux vont me manquer.
      Merci à tous pour votre soutien et pour votre amitié.
      ps: je compte sur vous pour expliquer aux autres , les nouveaux et à Nicole l’importance de s’abonner à la newsletter du blog.
      Parce que des articles,
      à l’avenir il va y en avoir à la pelle.
      Je vous embrasse fort…
      et plus encore.
      et puis tiens tant qu’on y est réexpliquez leur ce qu’est l’atelier d’écriture.

      1. Sonia M says:

        Dernier regard que l avenir nous fait déjà signe !
        Des articles à la pelle. ….
        Alors même si je suis nouvelle sur ce blog je dirais ceci :
        J’ai longtemps observé ,lu bien cachée derrière mon écran car la seule personne que je connaissais un peu c était Sabine.
        Au fil des mots, des pages j ai découvert des personnes différentes qui n ont comme but que le partage : des mots, des émotions, de la vie.
        Avec Vincent c’est la justesse des mots, avec Christelle 77 l imagination ,l humour tout comme avec Mimi l émotion dans tous ses états avec Tatie momo Valérie Josiane et de la tolérance de la part de tous une belle équipe que Sabine a mis en place avec ce blog.

        Aujourd’hui j’ai l’impression d avoir trouvé un lieu de liberté, d évasion où chacun à sa place.
        Alors à vos crayons :plume, encre, couleur, papier. …..

        1. Sonia M says:

          Ouiiiii Lili c’est bien ça de la chaleur humaine !
          La veille sauvage célibataire que je suis recommence à croire qu’il y a encore des gens sincères ,profondément drôles, dépourvu de méchancetés et ça fait du biiiiiiien 😊

        1. Christelle77 says:

          Ah non, l’atelier d’écriture n’est pas mon idée !! Mon idée à moi, c’était que Sabine écrive aussi une suite à son début (le maître se doit de montrer l’exemple à ses élèves). Et c’était une fameuse idée non ?

          Cependant, je peux quand même expliquer l’atelier d’écriture : c’est simple ! Sabine donne le début d’une histoire … nous devons inventer la fin !
          Ce qui est super, c’est qu’on a une liberté totale : écrire 3 lignes et demi ou 600 pages !! Donc on ne sort pas la mauvaise excuse à 2 balles : « ah mais non, je ne peux pas écrire, j’étais naze en rédaction au collège et je n’ai aucune imagination » (et « je peux pas, j’ai piscine », ça ne marche pas non plus !). En plus, Sabine préfère quand c’est court, alors 3 lignes et demi, c’est top !!

          Et puis on a le droit de faire des fautes d’orthographe ! Pivot et Maître Capello ne fréquentent pas le blog de Sabine ! Et la seule prof de français qu’il y a (Armelle), devient CPE … alors les fautes, on s’en cogne !!
          On a le droit à tous les styles de langage : le wesh wesh de la té-ci, le langage courant ou le celui plus châtié de Nadine de Rothschild !
          On a le droit d’utiliser toutes les émotions qui existent, d’être romantique jusqu’au bout des ongles ou gore à souhait ! …

          En fait, il n’y a qu’un seul truc qui est interdit dans l’atelier d’écriture de Sabine : se sous-estimer en se comparant aux autres, en pensant que ses idées ne valent pas le coup d’être proposées et donc renoncer de peur de ne pas être à sa place ou d’être ridicule … Sur la porte d’entrée du blog de Sabine, il est écrit : « Ici, on ne juge pas … mais on écoute et on apprend de tous ! ».

          Alors rejoignez-nous, faites-nous plaisir … et vous verrez que vous vous ferez aussi plaisir !!

          1. Chantal says:

            Que c est bien expliqué Chrystelle 77 on y retrouve votre gentillesse. On sent que pour vous c est inné…mais c est vrai modestement j ai pris plaisir
            Merci

          2. Sonia M says:

            Christelle c’est un plaisir de vous lire à chaque fois.
            J aime vos échanges toujours plein d humour avec Lili .
            Vous m avez encouragé dès que j’ai mis un pied dans le blog et je vous en remercie car comme vous le dites plus haut je me fais plaisir à chaque fois.

          3. Lili says:

            Aller Sonia, on vous embarque ! Chacun son style, se faire plaisir ! Du plaisir, c’est ce qu’on vient tous chercher ici, de la chaleur humaine !

          4. Christelle77 says:

            Vivement le prochain atelier d’écriture pour voir si mon discours a porté ses fruits !! … Le suspens est total !!!
            Oyé, oyé, bonnes gens, ne m’abandonnez surtout pas au prochain atelier. Je ne suis qu’en période d’essai auprès de l’agent Lili … et je ne voudrais pas être mise à la porte alors même qu’elle m’a promis eau, coca et jus d’ananas à volonté … le Graal quoi !!!

  13. GUYBKK says:

    Il y a une chanson qui dit  » ce n’est qu’un au revoir  »
    Quand on aime on ne compte pas les fois où l’on revient sur les traces du passé .
    Moi même j’ai fait 11 fois le même pays et je n’ai pas tout vu . On ne se lasse pas et plus on connait plus on se sent sécurisé et chaque fois les souvenirs se réveillent et viennent nous rappeler les moments d’extase

  14. Rabia says:

    Chère Sabine,
    Vous garderez de nombreux souvenirs de ce beau pays qu’est l’Afrique du Sud que vous avez su partager avec nous.
    Juste en fermant les yeux vous pourrez revenir le temps d’un instant là-bas.
    Il faut savoir rentrer pour mieux repartir et je pense pouvoir vous faire confiance pour ça !
    Je vous souhaite un très bon vol et un bon retour dans notre cher pays.
    À demain sur votre blog
    Je vous embrasse

  15. Domino says:

    Je comprends bien votre ressenti. J’ai toujours envie de pleurer quand je quitte un lieu de vacances. Une mélancolie … qui passe… et qui se reproduira. Alors après un mois de tant de sensations ! Bon voyage

  16. michel says:

    Bonjour, j espère que vous êtes bien installer dans l avion, je vous souhaite un bon retour chez vous et pensez à vos souvenirs de ce merveilleux voyage.

  17. carine says:

    Merci de nous avoir fait voyager et découvrir de beaux paysages, de bonnes ou de moins bonnes choses, bref de nous avoir ouvert les yeux sur la vérité…..
    Bon vol retour et WELCOME HOME Sabine

  18. Amelie says:

    merci Sabine de nous avoir prit un peu à vos côtés
    la photo de vous est un peu tristounette , on sent que vous ne voulez pas partir .
    Et encore un grand merci , de nous avoir permis de participer à votre voyage .

  19. Sylvie d'Andernos says:

    J’espère que vous nous rapportez quelques parfums, des couleurs aussi dans vos bagages,
    Merci Sabine pour ces récits poétiques, sensibles, colorés et tout et tout…

  20. bonjour ,Sabine , comme je comprend …ta tristesse de quitter ce pays fabuleux…seul reste les souvenirs heureux …alors place à la nostalgie.
    moi aussi ,au départ de osaka-kansai , j’avais du mal à quitter ce pays de l’harmonie le Japon …
    l’avion s’envole …et je regarde par le hublot ,les montagne bleu et la mer du japon …l’avion monte dans le ciel et que déjà les nuages …mais mon regard à du mal à quitter ce pays ,j’ai une certaine tristesse est là , alors je pence au souvenir partager avec mon fils …le départ est plus dur …que l’arrivée . mais Dieu sait les bon moment vécu au pays du soleil levant …plein les yeux ,plein la tète , ce pays est envoûtants …ils vivent j’y et respirent la spiritualité , l’esprit zen , j’y reviendrais pour voir le sakura en avril ,mai .voir les cerisiers en fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *