Mon Carnet De Bord..Article 26.

Avancer sans filet,

pour déceler en surface les imperfections et les manques d’un peuple,

vivre au quotidien une grande  scène plus vraie qu’imaginaire où,

on exhibe sans pudeur.

Passer de la gravité à la drôlerie,

et sonder ce qu’il y a de plus profond  pour le partager avec vous.

Un cocktail qui a donné naissance à une peinture toute en réalité d’une société du bout du monde dans mon carnet de bord.

Nombreux,

vous avez lu mes textes comme on feuillète un vieil album de famille.

Pour ma part c’est une aventure pleine de vie où j’ai aimé me noyer.

Des textes,

parfois,

qui vous ont laissés assommés, et d’autres,

restés cois.

Je vous conte des destins qui se croisent,

se perdent,

se tressent,

et se retrouvent,

Des individus enterrés vifs dans une vie terne avec des gens étrangers à leurs aspirations,

si peu qu’on leur donne la possibilité d’en avoir!

Et si tout était vrai faute d’être vraisemblable…

Comme par exemple,

une jeune femme noire,

enceinte de six mois,

faisant debout la circulation sous un soleil de plomb des heures durant.

L’impression qu’une main lui broie l’estomac,

elle a le regard las.

La lumière est éteinte dans son cœur,

laissant place à l’amertume,

à la tristesse,

et à la solitude.

Elle n’a que mépris pour ceux qui,

bien installés dans leur voiture l’ignorent.

Provocation d’enfants gâtés.

Femme au visage de cire,

pour se protéger des coups de soleil, elle enduit sa face d’une épaisse couche de pâte verdâtre.

Sans retenue, elle laisse échapper un large bâillement.

Sa vie n’est qu’un cul de sac,

sa noirceur vous colle à la peau.

Demain je vous parlerai de Cliford.

Le meilleur de l’individu ne s’épanouit que dans le meilleur de la collectivité…alors,

tout simplement,

parce que vous êtes là et que vous me lisez,

merci.

Continuez à venir vous allonger sur les pages de mon blog,

c’est le seul endroit où il fera beau cet hiver…

à demain.

40 Commentaires
Partager:

40 Commentaires

  1. Anne says:

    Comptez sur moi, je reviendrai demain, après demain…m’allonger sur les pages de votre blog, je viendrai me délecter du nectar sucré et chaud qui s’échappe de vos mots.

      1. Anne says:

        Ça vient du fond du coeur. Je ne sais pas si c’est le pouvoir de Table Mountain, mais je trouve vos écrits de plus en plus beaux et pourtant la barre était déjà très très haute !!!

  2. Chantal says:

    Comment arrivez vous à trouver les mots justes pour que des photos arrivent à mes yeux. J ai l impression d avoir fait le voyage avec vous et de connaître les personnes dont vous parlez..
    Je passe du rire à la peine ou fur et à mesure de ma lecture…souvent vous dites j’ai changé ma façon de travailler et c est vrai au au fil du temps (très longtemps) j ai vu vos méthodes changer mais je ne pensais pas que j apprécierais autant de vous lire…même si j ai aimé vos livres et le dernier que vous avez écrit je pensais que c était l affection que j avais pour vous et bien non c est pas que. Hier je n ai pas réussi à faite une suite les légendes je ne voulais pas faire quelque chose de triste je n avais que ça qui me venait…mais promis je réessaierais.

    1. Sabine Thierry says:

      même si c’est triste, c’est important de le faire.
      à chacun de vos écrits, tous ici, je sais dans quel état vous vous trouvez.
      Mes commentaires en suivant ne sont jamais anodins.
      merci Chantal.

      1. Chantal says:

        Je sais que ce n est jamais anodin mais je n avais pas envie d attirer d autres personnes dans le négatif tout était tellement beau dans les légendes…désolée pour Chrystelle je lui envoie un Gro morceau de chocolat noir…

        1. Nam says:

          Je ne vous en voudrai pas si votre histoire est triste. Votre histoire fera son originalité. Si vous avez envie d’y participer, je vous lirai pour ma part. Puis votre personnage de fiction a le droit d’être triste, vous n’y pouvez rien, c’est l’inspiration qui est ainsi. 😉

        2. Christelle77 says:

          Mais non ce n’est pas grave que ce soit triste ! La tristesse fait aussi partie de la vie !! Et si c’est la seule chose qui vient, alors il ne faut pas lutter ! C’est qu’il faut que ça sorte !!

  3. Sonia M says:

    Vos mots lourds de sens me plonge dans une profonde réflexion !
    Pourquoi certains ont tant besoin de dominer pour exister. …le partage est tellement puissant comme moteur dans nos existences.
    Avancer dans cette vie en espérant que chaque jour qui passe apporte un réconfort quelqu il soit aux personnes qui en ont besoin.
    Se convaincre qu un jour ces inégalités disparaîtront ?
    Et moi dans tout ça ? Pourquoi j’ai plus de chance ? L image de cette jeune femme enceinte de 6 mois en plein soleil des heures durant me fait mal. …Et je n’ai pas envie de me dire c est comme ça, c’est ça vie ! j aurai l impression de la laisser mourir un peu plus.
    Alors oui vider mon sac sur ce blog me fait du bien.
    Vos constats me font m interroger,Sourire à ma vie ,relativiser mes soucis de petite française qui mange à sa faim qui dort sous un toit. ….
    Certes je ne côtoie pas le luxe (matériel ) mais j’ai l essentiel .
    Alors sourire, partager ce que je peux et espérer un avenir meilleurà tous ceux qui sont dans le besoin.
    Je vous souhaite une excellente journée à tous.
    Merci Sabine.

  4. chantal11 says:

    Un texte poignant et criant de vérité  » Le meilleur de l’individu ne s’épanouit que dans le meilleur de la collectivité »
    De beaux messages délivrés au fil des mots
    Communiquer avec ces gens afin de leur apporter du réconfort , de leur parler de l’ailleurs qui souvent n’est pas meilleur
    Des mots , un regard et surtout savoir » parler » la connaissance de la langue même minime est essentielle
    J’adore la photo!
    Départ dans quelques mois ,pour nous se sera communication en Espagnol!
    L’île, mythique, dans laquelle Christophe Colomb est arrivé…
    Merci pour vos partages

    1. christophe says:

      je suis d’accord avec vous Chantal ,comme souvent,et j’ai appris en voyage que je devais commencer par les gens de mon entourage et de mon village.
      Quelle île?

  5. Pascale says:

    Pénurie d’eau en Afrique du Sud … une des dernières aux infos … vous avez déjà sonné l’alerte !
    J’ai bien pensé à vous, à votre récit, à toutes ces personnes qui souffrent là-bas sous un ciel torride comme vous le décrivez si bien et … cette femme enceinte jusqu’au cou qui n’a pas le choix de subir, sous un soleil de plomb, un métier qu’elle n’a pas choisi … dur de lire ces lignes et de savoir surtout qu’elle est ignorée par les personnes plus aisées … qu’elle n’est pas heureuse dans sa vie.
    Il y a vraiment un monde à deux vitesses, il semble que la terre se manifeste pour notre irrespect … Il est temps …
    Pendant ce temps le monde tourne autour des J.0 !
    Alors merci Sabine pour ce blog qui nous … réveille !

  6. Amelie says:

    très beau texte et très belle photo
    que dire de plus …..
    Que j’aime vous lire , avec des lignes courte , mais qui sont riche , riche de vies , riche d’histoires , riche de vie ….

  7. florence says:

    J’ai appris et j’apprends par vos écrits et témoignages, ce qui se passe …ailleurs…
    Ailleurs et en meme temps si proche de nous, de nos coeurs…distants ou en émoi?
    Les leçons de vie se ressemblent toutes , partout où l’on aille.
    C’est le positionnement de chacun qui change toute la donne…et il y a tellement à faire …et si peu finalement…sacré paradoxe : c’est toute la problématique de notre monde moderne.
    …à suivre

  8. michel says:

    bonjour sabine, je lirais vos écrits car ils sont bien romancés et il y a beaucoup à apprendre de la vie ailleurs ou en France. Je mets pas toujours de messages mais je le lis car j’ ai beaucoup amitié pour vous.

  9. christophe says:

    Madagascar?
    Serait ce votre futur proche voyage?
    ça reste pour moi mon meilleur voyage,mon pays n°1,pour ce que j’y ai fait,avec qui je l’ai fait,et pour ce que j’ai trouvé là bas.
    Merci pour le partage de votre voyage.

  10. Rabia says:

    De beaux écrits qui donnent toujours envie de revenir sur votre blog.
    Justes et pertinents, c’est avec plaisir que je reviendrai chaque jour au rendez vous de vos écrits.
    Merci Sabine !
    À demain

  11. Guybkk says:

    Les inégalités sont terribles de par ce vaste monde . Partout où je passe , je vous des choses incroyables , navrantes , qui me heurte le cœur . J’essaie de faire ce que je peux , mais même comme cela je sent bien que c’est juste une goutte d’eau dans l’océan de la misère
    Sabine , je ressent les choses comme vous et comme vous le décrivez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *