Les carnets noirs de la voyance…

Aujourd’hui,

je vais vous parler léger…

Il était une fois Sabine,

animatrice radio,

elle anime une émission de  deux heures de 22h à minuit.

Rendez-vous quotidien des amoureux des mots et de l’authentique.

Elle s’était choisi un nom qui l’obligeait à la dignité et à l’excellence…le sien.

Animatrice ou passeur d’espoir,

elle incarnait la tolérance et la conviction.

Ses auditeurs ou intervenants…

des identités multiples,

des libertés écrasées qui pourtant pétillaient de vie,

acteurs et témoins d’une époque,

actifs et mélancoliques,

amers et décapants,

surprenants et maussades,

et puis il y avait aussi ceux qui vivaient une tragédie qui avait défiguré leur vie,

ou bien ceux,

ballotés par les caprices de la vie.

Elle brûlait d’impatience de les persuader de croire en demain malgré…

des lendemains trop souvent qui déchantent.

Croire en la vie et dans ce qu’elle a de plus beau et accepter ce qu’elle a de plus terrible.

Une émission façon… leçon de vie, leçon d’espoir,

elle entrait dans le cœur des gens par effraction et leur laissait la gorge serrée!

La faveur du public suffisait à son art, peu lui importait l’opinion des critiques parce qu’elle ne plaisantait pas sur la qualité.

S’il vous reste des anecdotes d’un passage à l’antenne,

un témoignage qui vous a marqué,

fait pleurer ou bien fait rire,

alors laissez-vous aller et racontez moi,

parce que moi…

j’ai peut-être oublié.

 

 

 

36 Commentaires
Partager:

36 Commentaires

  1. Sabrina says:

    Bonjour,
    L’illustration me plait bien… Comme notre vie que l’on tient par la main et avec laquelle on se ballade et s’arrête sur des stations…pour reprendre le chemin…
    Je me souviens être passée sur l’antenne avec vous,sur Sud radio à l’époque, avec un trac Fou de vous parler…
    J’ai tout de suite aime votre voix ..Et la belle personne que vous êtes, vous m’avez mise à l’aise avec votre sourire..
    Après un tour d’horizon sur moi, vous m’avez demandé qui s’était brûlé…vous voyait du feu… Et c’était bien moi!! Petite … brûlée à la joue…. personne n aurait pu le deviner (à part vous..) , très marquée par le bâtiment médical et des problèmes de vue…incontestablement encore moi, à la suite d’une maladie ( endormie me dit on maintenant..) mes yeux ont étaient gravement atteints et la cessité me guettait , après des séjours hospitaliers et des traitements j’ai conservé la vue…tant bien que mal… mon oeil droit n’a pas pu récupérer totalement… à la suite encore le bâtiment médical..
    Encore une anecdote pour le côté sentimental… l’homme de ma vie, vous l’avez vu, manuel, 3ans exactement de plus ou de moins que moi et des origines étrangères …Et bien, tous ces paramètres étaient réunis et je les aient vérifié ….
    Ils y a encore tant d’autres anecdotes, mais je vais laisser de la place pour tout le monde quand même …
    Alors aucuns doutes (pour ceux qui en auraient encore !) à avoir sur vos capacités et sur la véracité des faits .

  2. Vincent says:

    Une voix surtout qui bien des fois nous laisse sans voix. De ces annees radio je me souviendrai toujours de mon premier passage. J’etais paumé, tiraillé par des choix. Une vie dévastée par ña maladie de ma mère, Bordeaux qui m’était devenu invivable, un capes que je me forcais à terminer et cette phrase qui résonna dans ma tête « vous ferez votre vie en Espagne ou en Amérique du sud ». Depuis de l’eau a coulé, des océans m’ont séparé de mon pays mais je suis bel et bien vivant et suivant ma route. Merci pour tout vraiment….

  3. Laurence says:

    Je me souviens de la route que je faisais tous les jours pour aller travailler à Pauillac à la fin des années 90, à l’époque, 40 km par trajet qui me permettait de t’écouter à la radio, j’étais toujours épatée par ta clairvoyance, avec ta voix ensoleillée et tes conseils pertinents.

      1. Laurence says:

        Si, la fois où tu m’as invitée à ton émission à Lacanau, c’était génial, j’ai adoré y participer, Tu avais fait la promo de mon premier bouquin, les échanges avec les auditeurs étaient super sympas, un tres tres bon moment! Merci Sabine

  4. Amelie says:

    Un soir où je n’arrivais pas à dormir , j’ai zappé sur toutes les chaînes de radio , sans savoir réellement ce dont je recherchais vraiment , et puis j’ai entendu une conversation qui m’a interpellé , et là mes oreilles ont écouté votre belle et douce voix ,avec vos conseils , votre empathie , et vos dires avec vos interlocuteur , qui m’ont beaucoup plus , et dont je suis restais fidèle , toujours à l’écoute .
    Dommage que cela n’existe plus aujourd hui , à qui je pense , que c’était une émission d’utilité publique et de soutien pour les personnes qui voulaient à la fois rester discret et à la fois , avaient besoins de certains conseil .
    Car c’était une émission humaine et respectueuse à autrui

      1. Amelie says:

        1ier :-oui , je me souviens que votre voix donnée beaucoup de frissons auprès de certains hommes , ((à qui ils fantasmaient sur vous ))
        2 iem :-Et d’une dame qui jouait du piano et qui était aveugle .
        Ce sont les deux choses qui m’ont marquées .

  5. Anne says:

    Retour dans le passé…Je me souviens, à une époque, j’écoutais souvent l’émission en voiture mais n’osais pas appeler car très intimidée et puis un jour, j’ai franchi le pas. Je le revois assise autour de ma table de salle à manger, téléphone à l’oreille et stylo à la main pour tout noter. J’étais super impressionnée et émue. A la fin, je crois que j’étais tellement à l’ouest que j’ai raccroché trop tôt ou la musique est partie à ce moment là…, bref je ne sais plus ce qui c’était passé mais Sabine m’avait laissé un message audio après l’émission car elle avait compris que je n’avais pas entendu la fin et là elle me disait ce qu’elle
    avait ajouté à la fin de notre conversation. Quand j’ai écouté son message, j’étais scotchée de voir qu’elle avait pris la peine de me rappeler !!! Maintenant cela ne m’étonnerait plus, c’est tout Sabine, toujours pleine d’attention, de gentillesse et surtout toujours là pour nous ! 🙂

  6. Pascale says:

    Je retiens le rire de votre voix qui donne la pêche avant tout …
    Je me souviens d’une jeune personne, une jeune fille, qui intervient sur les ondes pour je ne sais plus quelle raison, rien ne laissait apparaître dans sa voix tout ce qu’elle avait subit dans sa jeunesse … à un moment, vous aviez vu beaucoup de violence sur elle de la part de sa maman (fer à repasser, eau chaude dans la baignoire ….)
    Je me rappelle de votre émotion et de votre grande discrétion car : à l’antenne …
    Avec votre grand coeur vous lui avez proposé de la rappeler après l’émission. Ce fut plusieurs fois le cas lorsque les personnes n’étaient pas bien et que vous ressentiez le besoin d’intervenir … Vous faisiez tout pour aider les personnes en détresse … ça se ressentait …

  7. JOSIANE says:

    ça remonte tellement loin la première fois c’était sur sud radio vers19h…
    ,Pas facile d’avoir l’antenne,je ne m’y attendais pas du tout,le teléphone sonne je réponds et là l’animateur radio se présente, et il me dit sabine va vs rappeller(il me semble ….) GROS STRESS!!!!!!de vs a moi,confidences pour confidences,ça démarrait tjs comme ça…je n’osais pas parler!!!!!!pourtant vs mettiez tjs vos auditeurs à l’aise,votre voix,votre rire….je ne me souviens pas de tout !!,la deuxiéme fois c’était l’apres midi,la aussi quel stress!!!!autant j’étais contente de vs avoir( c’était tellement difficile d’avoir l’antenne….) et autant je stressais!!!!!c’etait comme une consultation…. il me semble qu’en suivant,vs étiez tjs a l’antenne avec Maitre…je ne me souviens plus de son nom…..là aussi, vs donniez de tres bons conseils….tout ce que vs m’aviez dit s’est revélé exact par la suite….
    Ji’aimais bp écouté les autres auditeurs,…pas tjs facile pour vs…. il m’est arrivé d’écouter l’émission de 22h quand je sortais du boulot,c’était tard….
    J’ai adoré ts vos émissions,les musiques….c’était juste énorme!!!!!!!

  8. Isabelle64 says:

    Je zappais aussi les radios, et un jour je suis tombée sur une jolie voix qui m’a aussi interpellée… j’ai commencé à écouter l’émission et a été bluffée par la justesse de votre ressenti sur les personnes.. j’ai tenté ma chance et la première parole que vous m’aviez dit : vous êtes quelqu’un d’indépendant… (oui c’est vrai) ensuite qui est décédé d’un accident de voiture…(mon frère), vous en voulez à quelqu’un de votre famille sur la mort de quelqu’un… ma tante qui nous avez pas dit que mon oncle (le frère à mon père) était très mal à l’hôpital, elle nous avez rien dit et j’avais tellement de choses à lui dire… notamment un GRAND MERCI pour ses bons conseils….(un beau projet que j’ai fait grâce à ses conseils..) il s’appelait Michel Sabine !!! vous m’en avez reparlé y’a pas longtemps… le travail : j’allais faire des petits boulots en CDD.. mon 1er travail a été un CDI qui a été arrêté 1 an et demi après… ensuite un autre CDI qui a été arrêté 6 mois après… et tout le reste des CDD… jusqu’à l’année 2014 où l’a j’ai signé un vrai CDI comme vous me l’aviez dit aussi …et j’y suis toujours….. c’était en 2004 notre première conversation… voilà Sabine!!!!!! ça !!! si c’est pas bluffant….il y en a tellement d’autres….. vous êtes toujours aussi précise d’année en année… MERCI d’être toujours là pour nous !!!! On ne vous quitte plus !!!! MERCI de vos bons conseils !!! qui sont toujours aussi précieux à ce jour…..

  9. Sabrina says:

    Autre anecdote qui me revient…. toujours sur l’antenne de Sud radio avec vous…
    Vous dites bonjour, un homme commence à se présenter et là…. vous lui annonçait ( on sentait à travers les ondes que c’était sans appel !! ) que nous ne continuerait pas la discussion avec lui … Il n’eut pas l’air étonné, c’est l’impression que j’ai ressenti.. Et que ce ne devait pas être une « bonne personne »..
    Ce passage aussi m’avait marqué .

      1. Sabrina says:

        Et vous avez tout à fait raison !I l y a tellement d’autres personnes plus humaines qui valent la peine que vous leur accordiez votre attention ( très demandée !! ) .. En tout les cas, Merci d’être là pour nous..

  10. sandrine says:

    Ce dont je me souviens c’est cette belle voix toujours souriante,le soir avec Alain il nous arrivaient de nous endormir en vous écoutant.De la voyance des conseils c’était formidable .

  11. Sylvie says:

    Je vous parle d’un temps ou les moins de vingt ans ne connaissaient pas sabine .
    Animatrice radio avec une voix envoutante .
    Je me souviens d’un fameux passage sur les ondes de GOLD FM. d’où nous participions en direct du studio avec les auditeurs , durant l’émission ne pouvant discuter de choses sérieuses à cause de mes éclats de rires .
    Ce fut une soirée mémorable que nous n’oublierons pas .
    Cela est fort dommage que nous ne puissions plus participé en direct à la radio avec dame SABINE.
    Mais le plus important c’est de pouvoir ce rencontrer pour passer de bon moment en votre si joyeuse compagnie. Jean-Marie.

  12. Christelle77 says:

    D’abord, on vous a écouté dans la voiture quand vous étiez sur Sud radio. On était ultra concentré sur ce que vous disiez et sur les réactions des gens et on était bien sûr bluffé par vos prédictions !
    Cependant, j’ai plus de souvenirs de la web radio et, en particulier, des moments où vous disiez cette phrase terrible : « les attouchements, c’est sur qui ? ». Et là, il y avait toujours un silence profond et une voix qui répondait malheureusement souvent : « c’est sur moi ». … ça y était, le pavé dans la mare était lâché et, toujours, votre voix rassurante pour dire à toutes ces victimes que ce n’était pas de leur faute. Je trouvais ces moments particulièrement intenses (et je trouvais même incroyable qu’il puisse y avoir autant de gens victimes de ce fléau !). En même temps, c’était un moment d’espoir parce qu’enfin, ces gens avaient « avoué » une chose taboue et qu’ils avaient dès lors une chance de pouvoir, d’une certaine manière, s’en libérer grâce à vous !

  13. GUYBKK says:

    Chaque fois que je partais marcher sur le chemin de st Jacques en Espagne pour quelques jours et surtout le Vendredi soir après la sortie de mon job , il me tardait d’écouter votre émission , j’en raffolait au volant de ma voiture vous me teniez compagnie . Un jour donc , je me suis décidé à vous appeler et à essayer de passer à l’antenne avec ce qui me semblait pour moi  » un défi extraordinaire » ,j’étais mort de trac et j’avais essayé de préparer mon texte . Quand l’émission à démarré , que j’ai entendu votre voix , je me suis senti tout excité et effrayé , j’avais attendu beaucoup de temps avant de me décider à vous contacter . Donc vous commencez à me parler doucement et puis vous m’avez posé quelques questions avec douceur et calme . Me sentant en confiance j’ai réussi à bafouiller quelques mots .Me voyant intimidé vous avez enchainé sur ce que vous voyez sur moi et j’ai commencé à prendre confiance et à vous parler . Vous m’avez redonné confiance alors que je ne voyais plus comment orienter ma vie .
    Depuis je n’ai jamais cessé de rechercher vos écrits et de vous rencontrer à Bordeaux . Un grand Merci à Sud Radio qui m’a permis de vous connaître et à vous qui avez le mérite d’exister et de nous apporter aide et réconfort avec tact et intelligence et amour .

  14. valerie says:

    Bonsoir

    Au début c’était sud radio je crois que j’ai eu droit à toutes les heures, 19h 22h, je crois le dimanche et encore je suis plus certaine du jour justement à la mémoire…………puis je crois des horaires l’après-midi non aussi pour sud radio? J’ai un peu oubliée certains horaire de cette période mais c’est certains qu’on cherchait de retrouver quand c’était plus l’horaire habituel…………
    Puis plus rien, je m’étais dit mais ou est-elle?
    La magie de mon poste radio par enchantement en tournant le bouton ouais c’était manuel à l’époque paf je retombe sur vous puis plus rien!
    Puis il y a eu l’ère moderne d’internet…………….
    puis votre web radio 14h ou 13h30 avec les conseils de maître………………
    Puis maintenant le blog une sacré route sabine………….
    Et c’est toujours un plaisir de vous lire
    Bonne fin de semaine à toutes et tous

  15. Noanm says:

    Pour ma part, je n’ai pas une anecdote très précise car je n’étais qu’une enfant. J’ai toutefois bien souvenir de ce qui a été évoqué sur ces rares fois: le hors antenne ou lors des arrêts de l’échange du fait de cette absence de sorte de fil. Je demandais alors à ma mère :  » Maman pourquoi cela ne passe pas?? ». Je voulais comprendre… .

    Je me souviens que je reconnaissais la voix parmi 1000. Un jour, Sabine a appelé ma mère à la maison, je n’étais pas au courant de cet appel. J’ai décroché le téléphone innocemment, j’ai reconnu dès les premières secondes cette voix avant même qu’elle ne se présente… mais je ne lui ai pas dis.

    Vous étiez un peu ma berceuse avant de m’endormir. Je vous écoutais tout de même. Je me rappelle de vos expressions « bonjour,bonjour », « aaah que je suis contente, je travaille sans filet »,  » les gens de sud radio, ah que je les aime ce sont les meilleurs ». Je suis du sud alors je ne peux que le retenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *