Les Carnets Noirs De La Voyance…

Mon regard,

lorsqu’il est plongé en vous…

est assurément celui d’une femme qui devine vos pensées secrètes, conscientes ou inconscientes.

Sachez combien je mesure le prix ou le poids de vos confidences avouées ou,

devinées.

Ce qui me ramène aujourd’hui au souvenir d’une consultation,

un tête à tête dans l’intimité de mon bureau avec un jeune homme de dix huit ans venu de son Gers natal.

Parce que son mal de vivre ajouté aux malheurs du temps pesaient trop lourds,

et qu’il avait du mal à revêtir les habits de la normalité, il est venu jusqu’à moi pour me livrer ses secrets et pour se délivrer de son sac à chagrins…

Ce récit c’est un peu exposer au grand jour ses bleus à l’âme, c’est surtout vous permettre à travers sa lecture de faire la connaissance d’un héros malgré lui.

Il était une fois,

une nuit,

une ville,

un immeuble,

une violente explosion.

Tiré d’un sommeil profond par le bruit, l’odeur, la fumée et la chaleur.

C’était comme avoir fait rentré le loup dans la bergerie, partout les flammes, les cris.

C’est avec la détermination et la volonté obstinée d’un homme courageux et en oubliant même les codes de sécurité qu’il a réveillé ceux qu’il a pu.

Habité de son seul courage, il s’est cabré contre le danger en sauvant , au péril de sa propre vie son voisin emmuré seul dans sa chambre en feu.

Julien, on le nommera ainsi,

depuis ce drame, doit faire face tous les jours au désespoir resté tapi en lui,

pourquoi lui… est il toujours en vie?

il tente en vain d’explorer les profondeurs de sa mémoire,

afin de se délester du poids des regrets et de la culpabilité…

 

 

18 Commentaires
Partager:

18 Commentaires

  1. Armelle says:

    Il a vécu une sacrée expérience. Il est très jeune en plus. Il culpabilise d’etre encore vivant … je suis sûre que grâce à vous, il se sent mieux et arrive à prendre un peu de recul disons suffisamment pour continuer sa vie sans pour autant oublier, bien évidemment.

  2. valerie says:

    Quel courageux jeune homme……………….
    Le gersois faut savoir, et je suis bien placée pour le savoir, ne se livre pas si facilement que çà, il est rusé, habile, sait garder les secrets pour lui même, certes d’une grande générosité envers son prochain, mais ne parle généralement pas et encore moins s’il connaît pas des tourments qui égrènent le cours de sa vie, quand il ou elle arrive a le faire sachez le c’est qu’il a grandement confiance, ou alors que vous lui avez tout simplement été recommandée ………..pour déposer les questionnements de sa vie enfin bon voilà, tout çà pour dire qu’on puis avoir le cœur sur la main d’aider son prochain, sauver, et se poser mille et une question du pourquoi !
    NB (Autre chose ce qui m’interpelle pas mal, si ce n’est beaucoup, c’est votre image qui illustre l’article sabine) ……………

  3. GUYBKK says:

    C’est très dangereux de se retrouver pris dans un incendie car la chaleur monte en direction des plafonds et en direction du haut de l’appartement . Seul l’air que l’on peut respirer se situe au ras du sol. Le bois crépite , éclate sous l’effet de la chaleur et propage le feu dans toutes directions . La fumée aveugle et asphyxie . Il à du faire très vite car on à peu de temps dans ce cas là . C’est un héros qui n’a écouté que son courage au péril de sa vie . Sa bonne action à été récompensée , il n’y pas resté mais il culpabilise car il est vivant et peux être qu’il n’a pas pu sauver tout le monde . J’ai vécu un incendie bloqué sur l’autoroute dans le var , le feu se propage très vite avec le vent par la cime des arbres et les pommes de pin qui explosent ; C’est vraiment effrayant mais en s’en est tous sorti , car les camionneurs ont démonté les glissières de sécurité de l’autoroute et tous les véhicules ont fait demi tour . J’y pense encore bien longtemps après et je comprends ce qu’il a pu ressentir

      1. GUYBKK says:

        En effet Carole Je me souviens que la carrosserie de la voiture était très chaude et les gens pris de panique calaient en faisant demi tour pour s’éloigner du feu qui débutait tout autour de nous , il il y avait un camion d’essence avec nous bloqué et arrêté au milieu de nous . On a eu chaud quand même

  4. Carole says:

    Cette photo est envoûtante et ce qui est envoûtant peut être dangereux.
    Mais j’aime cette photo, cette couleur d’un vif orange !
    J’ai souvent entendu des rescapés de drames dirent : pourquoi suis je toujours en vie ? avec une forte culpabilité. Pourquoi moi alors que les autres sont morts.
    C’est le sentiment de Julien.
    A cela, je n’ai pas la réponse, je ne sais pas ce que l’on peut leur dire pour atténuer leur culpabilité.

  5. Lili says:

    Le feu : le bon et le mauvais selon ce qu’on en fait…les éléments naturels lorsqu’ils se déchainent doivent provoquer d’horribles et interminables souffrances…
    Grande question métaphysique : pourquoi l’autre et pas moi ? Pourquoi ? La culpabilité, pourquoi la culpabilité ?
    Sans être fataliste, parce que…
    Je me souviens d’amis de mes parents : un couple et 2 enfants ; la mère seule avait survécu à l’accident. Pourquoi ? Parce que c’est comme ça. Et tant d’autres…
    Julien a fait preuve d’un infini courage en tentant de sauver les autres…pourquoi tant de regrets et culpabilité.
    Je sais comment vous avez eu les mots pour soulager ce poids…Un homme courageux, c’est tellement rare.
    Belle vie à lui…

  6. Chantal says:

    Que de courage pour ce jeune homme je crois qu il est venu vous voir pour que vous l aidiez à admettre qu il n était coupable de rien. Le fait qu’il ait sauvé quelqu un je crois qu il s en fiche il ne voit que ceux qu il n a pas sauvés . Je crois que je serais comme lui c est pour ça que nous venons vous voir parce que vous avez tres souvent les réponses à nos problèmes et j espère que vous lui avez redonné la confiance en lui pour tout ça merci encore.

  7. Christelle77 says:

    Pourquoi cette culpabilité en effet ? Ce n’est apparemment pas lui qui est à l’origine de l’incendie, il a risqué sa vie pour sauver des gens, j’imagine que les pompiers lui ont démontré son courage, sa bravoure et lui ont expliqué que, face au feu, les petits êtres humains que nous sommes ne font pas forcément le poids (surtout sans matériel adéquat !).
    J’espère en tout cas que vos mots l’ont soulagé, si ce n’est des regrets, au moins de sa culpabilité. Car en effet, il est un héros parce qu’il a fait ce qu’il a pu et sans écouter ses propres peurs ! Ce n’est pas donné à tout le monde !

    1. Domino says:

      Je me pose la même question que vous : pourquoi cette culpabilité ? C’est souvent le cas des rescapés de drames et je me suis toujours demandée pourquoi ils se sentaient coupables…

  8. Josiane says:

    Je souhaite qu’il ait trouvé de l’apaisement après votre rencontre….
    J’aimé bp le début de votre texte « mon regard.,,,confidences avouées ou devinees »,vs savez tout…,vs devinez tout.,…

  9. michel says:

    Bonjour, le courage de ce jeune homme est magnifique car il est aller au péril de sa vie sauver des gens, sans matériel mais juste son corps.BRavo lui , il doit être fiere de lui mais je le comprends car je pense qui souffre de ne pas avoir peu sauver tout le monde.Vous lui avez fait comprendre qui la fait tout ce qui est possible avec une maison en feu et heureusement qui y a des gens comme ça encore.

  10. Sylvie says:

    Ce jeune homme a été très courageux . Il a un grand mérite , malgré qu’il culpabilise , il a fait tout ce qu’il pouvait . En espérant que sa douleur finisse par s’apaiser avec le temps.

  11. florence says:

    Tout a été dit ici ou presque…
    Difficile de connaitre sa propre réaction en pareille circonstance…nous nous fions donc aux témoignages qui ont ce meme point commun douloureux : pourquoi je suis encore en vie?
    Ce qui, en meme temps, est complètement paradoxal…c est fou!
    Alors je voudrais retenir l humanité du « geste » qui semble évident (et pourtant qui ne l est pas) : sauver d’autres personnes au péril meme de sa vie, dans des circonstances dramatiques venues de je ne sais où????
    C’est déjà une belle mission de vie accomplie…et je pèse mes mots car ça en dit long sur la beauté intérieure de Julien ici. Si seulement cette pensée pouvait le réconforter!!!!

    1. Sabine Thierry says:

      Un grand merci à tous pour votre empathie pour ce garçon, qui m’a touché au plus haut point pour son acte de bravoure mais pas que…une belle âme, c’est tout.

  12. Sabrina says:

    Un héros malgré lui…si jeune et tellement courageux… Quelle belle leçon de vie , je pourrais prendre exemple…. Car je me decois aujourd’hui encore…
    Merci de nous avoir fait connaître par ce récit cette belle âme .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *