Les Carnets Noirs De La Voyance…

Un malade pas si imaginaire…

il était une fois Paul.

Ce dernier est venu me consulter car grand besoin d’être rassuré sur son état de santé.

Je vous explique…

depuis une dizaine d’année il souffre du ventre et court les médecins et spécialistes de son Sud Ouest natal, dans l’espoir que l’un d’entre eux pourra le rassurer sur son état de santé.

Aucun n’a pu mettre un nom sur son cas par conséquent pas de traitement sérieux qui puisse le soulager.

Suite à de très nombreux examens on lui indique que c’est d’ordre nerveux,

à part qu’il ne l’est pas et,

vit en parfaite harmonie entre une vie familiale épanouie et une activité salariale qui lui va bien.

Je suis dépitée devant ce pauvre homme qui n’arrive pas à se faire entendre mais surtout,

prendre au sérieux.

Aujourd’hui, il est devenu handicapé dans son quotidien et ne vit plus normalement.

Des douleurs lancinantes et quotidiennes l’empêchent de vivre normalement.

De plus, le corps médical ne le prenant toujours pas au sérieux lui refuse à présent d’autres examens médicaux.

Cet homme démuni n’arrive pas à bousculer un ordre établi, malheureusement pour lui, je n’augure pas d’amélioration de son état de santé.

Demain,

ça pourrait être VOUS!

Les médecins, de nos jours oublient trop souvent leur serment d’Hippocrate mais pas que…traitant malheureusement leurs patients comme si ces derniers faisaient partie du monde végétal.

Malgré tout, gardez le moral,

aujourd’hui après être allé sur la lune et qu’on ira bientôt sur Mars,

nos médecins vont bien trouver espérons le,

un remède pour soigner un mal au ventre!

 

20 Commentaires
Partager:

20 Commentaires

  1. GUYBKK says:

    Peux être y a t il moyen de se faire soigner dans un des pays de la grande Europe en Espagne ou ailleurs avec un personnel médical neuf et qui n’aura pas d’à priori sur la maladie de cette personne .
    Le monde est vaste et quand on souffre et qu’on a de l’argent , on peut même se permettre les états unis , le canada Français . La santé n’a pas de prix

  2. florence says:

    Personnellement, je pense que le problème déjà vient du fait que la « médecine traditionnelle » manque d’ouverture sur la « médecine parallèle »…et donc cela fige les diagnostics, jusqu’a parfois ne pas trouver de solution…ou plutot si, en résumant celle ci en disant que c’est nerveux ou que ça se passe dans la tete…comme pour ce pauvre monsieur en souffrance…. Je trouve cela terrible !
    Le témoignage ici ne précise pas si ce monsieur s’est tourné ou pas vers l’ostéopathie, le magnétisme, l homéopathie, les messages reiki ou autres…et j en passe tellement la liste est longue… je reconnais que tout cela à un cout, car non reconnu donc non remboursé, mais il y a sans doute une piste…car ce n est pas possible de souffrir comme ça et etre face à des murs…
    A ce monsieur de s’armer de courage , de patience afin d’aller vers la personne qui lui trouvera au moins un début de solution…. et surtout d etre écouté et entendu…je lui souhaite…
    Une anecdote pour rebondir à ce cas là, nourri d’espoir : un de mes clients me dit un jour qu il peut de moins en moins travailler, se concentrer, qu il a de plus en plus de raideur dans les muscles, de grosses fatigues…et le moral n en parlons pas tellement que la médecine conventionnelle ne trouve rien d’anormal dans les différents examens… Un peu comme ce monsieur…
    Puis un jour, « on » lui parle d’un homéopathe.
    Sceptique, mais n’ayant plus rien à perdre…pour reprendre ses mots…il va consulter….pendant 4 ans …avec des améliorations au fil du temps… il va très bien aujourd hui et me dit que ce médecin homéopathe lui a sauvé la vie en quelque sorte…

  3. Josiane says:

    Le problème,il est là quand on parle « d’ordre nerveux…. »certe quand on est pas bien, moralement, le corps réagit,il faut que « ca sorte »….mais ce monsieur a l’air tres bien ds sa vie donc peut etre qu’il faudrait qu’il se dirige vers un centre anti douleur avec ts les examens et ordonnance de médicaments,a Tarbes dans les hautes Pyrénées, je sais qu’il y en a un,ensuite comme dit Florence,pourquoi ne pas se tourner aussi vers les guérisseurs ou magnetiseurs,pour moi perso,ça marche bien,
    Bon courage
    Vs aviez déjà recu un monsieur il y a quelques années avec le même souci ou il était passé à la radio ,il me semble….

  4. Christelle77 says:

    Nous sommes samedi … et un petit article de Sabine vient illuminer notre journée ! C’est cool !

    Pour la majorité des médecins, l’être humain n’est qu’une machine. Et eux, ils ont des solutions pour réparer ce qui mécaniquement ne va pas, après un diagnostic posé par une radio, une prise de sang, ou autre examen. Quand on ne voit rien aux résultats … c’est qu’il n’y a rien pour eux ou que c’est « dans la tête » ! A nous donc de nous démerder avec ça !
    J’espère que Paul fera comme l’ont dit Florence et Josiane, à savoir se tourner vers des thérapeutes qui prennent en compte l’humain dans toute sa globalité et pas seulement du simple point de vue mécanique ! Dans tous les cas, ce ne sera pas pire ! A-t-il essayé d’arrêter le lait ou le gluten ? J’ai un ancien collègue qui avait de gros problèmes de ventre et d’estomac. Du jour où il a arrêté le gluten, il a commencé à bien mieux se porter !

  5. Lili says:

    Super sujet !
    Le mari d’une amie a exactement les mêmes symptômes que Paul. Longue lignée de cancers dans sa famille, les médecins ne trouvant pas, il s’imagine être dans la suite logique des cancers familiaux…
    Pour rebondir sur le message de Christelle, il a fait des tests sur les allergies alimentaires et modifié complètement son alimentation. Bien évidemment, nous avons tous à priori des allergies alimentaires si on fait des tests exhaustifs !!! Au final, ses enfants adultes ont suivi l’exemple du père en modifiant leur alimentation : ils se sont créé des problèmes de santé et font marche arrière. Le père ne va pas mieux !
    Quid ?
    Alors oui Florence, je suis hyper ouverte aux médecines parallèles à conditions de tomber sur les personnes compétentes et fiables.
    On peut faire un parallèle avec notre Sabine : on a de la chance d’être tombés sur une » white witch » 😉 mais cela n’est pas le cas de tous….
    Dur dur pour Paul, quand on n’a plus la santé, ça pourrit tout notre quotidien en déteignant sur les autres pans de notre vie !
    Santé à tous !

    1. Josiane says:

      Tout à fait d’accord avec vs lili,il faut tomber sur des personnes (magnetiseur..) compétentes
      Comme vs dites si bien si on compare sabine avec certains charlatans…., il y a tellement de personnes qui vs prédisent ce que vs avez envie d’entendre,c’est tellement facile….(mais ça,c’est un autre sujet….)

  6. Sylvie Maurel says:

    Sylvie d’Andernos,
    Merci beaucoup Sabine pour tout je suis venue vous voir 3 fois,
    à chaque visite (2009 /2014/2017),je sors de chez vous scotchée…
    Pour Paul, a-t-il pensé à un Faciatherapeute, ils sont très forts.
    Perso, j’ai les supers conseils de Sabine lorsque je tourne en rond, elle m’ouvre la voie…
    Le Yoga « la percée de l’être » à Bordeaux,
    très puissant…
    Mon adorable médecin homéopathe, acupuncteur, drôle, que j’adore 💕,
    Pour finir, avez-vous vu, sur YouTube, Mon médecin indien ???
    Un petit voyage en Inde ?
    Merci encore Sabine pour votre blog et tout et tout…

  7. Sylvie says:

    Sylvie,
    Un autre reportage, que je viens de découvrir, sur des femmes chammans, des guérisseuses, pour ceux qui veulent bien sûr.
    Sur YouTube  » le dernier conseil »
    de J.C. Cheyssial.

  8. Pascale says:

    Je rejoins toutes les personnes qui préconisent magnétiseurs … médecine parallèle …
    J’espère de tout coeur que s’il n’y a pas amélioration il y aura au minimum soulagement …
    Courage à Paul
    Peut-être pouvons nous communiquer quelques adresses ?

  9. Anne says:

    Quand je lis cet article, je m’y retrouve tellement… Des maux de ventre récurrents pendant des années, et rien à divers examens.
    On passe pour un hurluberlu, un malade imaginaire et le pire c’est qu’à force de le percevoir dans le regard des médecins (ils ne le disent pas mais on sent bien qu’ils n’en pensent pas moins…), on finit par se demander si on ne l’est pas !
    Cela donne aussi des situations comiques : « pour qu’on trouve ce que vous avez, il faut passer des exams quand vous êtes en crise » sauf que lorsque les douleurs débarquent, que vous appelez pour prendre un rendez vous pour une écho, un scan ou autre, le temps d’avoir le rendez vous, la crise est passée. Bref vous tournez en rond…
    Pour moi, on a fini par trouver en passant une fibro et colo, suite à un passage aux urgences, une vilaine bactérie qui habitait dans mon côlon ! :-\ Petit traitement tout simple et bye bye les soucis. Tout ce temps et ces douleurs inutiles pour ça, c’est fou !
    Sabine, avez vous pu aider Paul à chercher dans une direction précise ? Dans tous les cas, j’espère que Paul sera très vite soulagé.

  10. Ma rtine says:

    Je me demande parfois si nos médecins veulent vraiment nous soigner en complicité avec les pharmaciens et laboratoires . A t-il vu des spécialistes de ces tourments dans des cliniques spécialisées ?

  11. P says:

    Je me demande ce qui va advenir à Paul si il n’y a pas augure d’amélioration…

    L’homéopathie peut ne rien guérir comme produire des miracles.
    Pas « d’effet placebo » par ailleurs lorsque nous voyons qu’il résout des symptômes d’une maladie d’un enfant d’environ 1 an. Le hasard de la vie peut amener à établir un diagnostic des années et des années après… au détour d’une prise de sang plus poussée qu’une complète, des recherches dans les gènes… ou autres.

  12. sonia says:

    il n y a que peu de medecins qui analysent vraiment la flore bacterienne intestinale , et pourtant , elle est si importante ! d’autant plus que les neurones situées ds l intestin sont en etroite collaboration avec celles du cerveau !..

  13. Nurse 24 says:

    Bonsoir, j’arrive un peu tard sur la discussion et je viens de m’inscrire sur le blog. Effectivement, la douleur est une priorité parmi tant d’autres dans l’approche soignante. Cette discussion me fait penser à l’hypnose thérapeutique. Elle a en effet fait la preuve de son efficacité dans le traitement de la douleur chronique, et fonctionne dans le changement de comportements tels que la dramatisation, le catastrophisme. Pratiquement toutes les pathologies douloureuses chroniques peuvent bénéficier de l’approche par l’hypnose : les études cliniques ont porté sur les céphalées de tension, la migraine, le côlon irritable, les douleurs abdominales ou encore les douleurs du cancer, ainsi que l’anxiété qui participe à toutes ces pathologies. Si l’espoir reste un ciment de la guérison, l’hypnose peut en être le chemin. Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *