Les carnets noirs de la voyance….

Il est 9 heures, le ciel  se réfléchit à l’infini, humide, il  a une couleur de vieux mouchoir.  Dedans ou dehors s’annonce sombre, grâce aux louanges dressées par l’agent immobilier, j’ai rendez vous pour visiter. Au 71 rue Chantecrit, le vieil immeuble est à moitié étouffé par le lierre, les plantes créent le décor. On le dit hanté, maudit ce qui n’est pas pour me déplaire, pour moi c’est l’endroit de l’exil, un monde unique à la peinture de la bonne vie paisible où…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: