Les chroniques de Sabine…

Un matin où il ne sert à rien de mettre son réveil. Il est tôt. Je n’ai pas dormi longtemps. Il fait jour dans la chambre. L’impression d’être dans un four. Je croyais avoir fermé les volets. Le ciel à travers la fenêtre grande ouverte, derrière l’arbre, a la couleur pâle des jours de canicule. Il n’y a pas un seul souffle d’air, l’utilisation du ventilateur reste vaine. Je demeure allongée, écoutant les bruits du village. Une camionnette de livraison qui fait marche arrière,…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: