Les chroniques de Sabine…

Gisèle… la chaleur de Septembre finit de faner la campagne, face à elle, une étendue lisse sous un ciel pavoisé de nuages. Le cœur veuf d’une histoire d’amour, petite silhouette abimée, elle a si froid après la rupture… bien droite dans un gilet de laine, ses yeux noirs rougis par les pleurs sont encore gonflés de tristesse, les larmes ont creusé des rivières sur ses vieilles joues parcheminées. Elle voudrait pouvoir étouffer ses chagrins et mettre au placard toutes ses peines. En proie à…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: