Les chroniques de Sabine…

Il règne ici une température neutre, celle de l’air immobile. Elle appuie sa tête contre le dossier du fauteuil, ferme les yeux, elle se sent oppressée, peut-être sent elle venir le mal de tête. Elle a 52 ans  et vit un boucan affectif. Toutes ces années de solitude, de rencontres sans lendemains, à essayer de trouver l’amour avec un grand A, jusqu’à ce qu’elle y croit encore…puis, encore la solitude, le chagrin et la colère. Celle de ne pas mériter le bonheur qui semble…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: