Les chroniques de Sabine…

Billet d’un dimanche soir… le dimanche soir ne devrait pas rimer avec mélancolie, il fait suite à une journée rongée de petites dérobades. Seule ou isolée, lestée de petits plaisirs, je me sens accueillie pour la nuit dans de bonnes conditions. Dehors, dans les arbres, le monde des oiseaux, le vent et le ciel. Dans le salon, j’allume une bougie fragile, qui donne plus de nuit que de jour, je m’habitue à l’odeur…une tenue décontractée, un petit verre de vin rouge, un plateau de…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: