Les chroniques de Sabine…

l’éléphant de mer…

 

 

Certains font leur deuil comme ils font l’Espagne en vacances, pour ce qui est de notre héroïne ce n’est pas le cas. D’ailleurs sans doute aurez vous un pincement au cœur en lisant ces lignes…sur la photo un éléphant de mer, une maman éplorée gisant de chagrin sur la plage de fish hoek depuis plus d’une semaine. Elle s’est échouée là il y a quelques jours avec son bébé, ce dernier n’ayant pas survécu elle s’interdit de l’abandonner continuant sans relâche, telle une couverture d’amour de l’envelopper. Peu importe le soleil, le vent, les badots et leurs flashs indiscrets, indifférente au monde qui l’entoure elle  reste murée dans son chagrin  et ne s’alimente pas. Parfois avec effort elle lève la tête, semble sortir de son regard en dedans le temps d’un instant pour s’écrouler à nouveau épuisée par la tristesse. Actrice de la scène elle reste muette, derrière ses grands yeux noirs plein de ténèbres d’or, elle cache son chagrin un peu comme une politesse. Tous ceux qui consomment animal, les chasseurs et les spectateurs chevronnés des corridas, et j’en passe, rappelez vous qu’un animal c’est comme un enfant, il a un cœur, il  ressent l’amour, la peur, le chagrin et l’abandon…

 

 

 

Un autre aperçu de Fish HoeK, le chemin de fer longeant la côte permet à ses voyageurs d’être accompagnés tout le long du trajet par l’océan.

à demain…

 

 

 

 

44 Commentaires
Partager:

44 Commentaires

  1. Laurence says:

    La pauvre…les animaux ressentent des émotions bien sûr, et sont doués d’intelligence. Va-t-elle se laisser mourir sur la plage? La vie est cruelle et ne fait pas de cadeaux, même si elle peut être belle!
    Ma chatte disparue il y a un an et demi avait des réactions humaines…je ne serais pas étonnée de la recroiser en tant que personne dans une autre vie (cf l’anecdote au sujet du chien dans ton livre passionnant « La petite fiancée des ombres »).
    Quant à la corrida, culture ou pas je m’insurge, on ne peut pas faire cela à un animal et dire qu’on l’aime et qu’on le respecte!
    Merci pour ton texte Sabine, qui nous fait réfléchir…

    1. Domino says:

      La corrida, une « tradition ». Cet argument me fait sortir de mes gongs !!!! Avec un père d’origine espagnole et aficionado, j’en ai eu des débats (des engueulades même … 😉 ) !!! Et je ne pourrais jamais comprendre comment on peut appeler ça de l’art, du spectacle, trouver « magnifique ». Pour moi, c’est juste de la barbarie et c’est à vomir.
      Quant à la chasse, idem : un sport ? Quand les animaux auront eux aussi des fusils, ok ! Quel plaisir peut on trouver à tuer un animal ? On a plus besoin de la chasse pour se nourrir.
      Et je vis dans les Pyrénées Atlantiques, près de la frontière espagnole, et dans un village plein de chasseurs …
      Ce qui me met le plus en colère, ce sont ces chasseurs qui emmènent leurs fils de 9, 10 ans à la chasse avec eux, en toute illégalité, et qui les font assister à cette horreur, qui les « conditionnent » quelque part. (quoique mon père nous faisait regarder les corridas sur Canal +, et ça ne m’a jamais convaincue de la beauté de la chose… Au contraire !)

      1. Sabine Thierry says:

        J’aime vos lignes et votre franc parler, nos idées sont souvent les mêmes..ce qui nous ramène au respect des autres. continuez à vous insurger, j’aime ça.

  2. Sonia M says:

    Oui, un pincement au coeur. …
    Une maman reste une maman, animale ou pas !
    Je ressens une profonde tristesse à votre lecture. ..
    « Elle s interdit de l abandonner « , »continuant sans relâche, telle une couverture d amour de l envelopper « .
    Et même si je suis totalement d’accord avec vous, je n oublie pas que je fais partie de ceux qui consomme de la viande même si c’est de moins en moins ….😕
    Merci pour le petit tour en train !
    De très belles photos.
    Bonne soirée.

  3. sandrine says:

    C’est vraiment triste de faire ça a un animal .Comme vous dites Sabine et merci de nous le rappeler les animaux on un coeur on devrait plus les respecter.

  4. michel says:

    bonjour, que dire sur ça, vous avez tout dit, un exemple le dernier chien s’appelait Brutus est aller au cimetière voir sa maitresse de ma famille d’accueil et il ne savais ou c’était.Quand mon papi aller mourir, le chien a disparu, il est jamais revenu. J’espère qu’elle va reprendre la mer , elle veut pas abandonner son petit et je la comprends.

      1. Sabrina PO says:

        Vos lignes disent tout..
        Je pense souvent aux animaux et à la nature ..
        Mes pensées m’attristent pour certaines choses.
        Je ne consomme plus beaucoup de viande non plus, je m’en éloigne .
        Pas facile de demander à des carnassiers de réduire leur consommation de viande animale, c’est même inenvisageable pour certains car nous vivons dans un monde de surconsommation et gouverné par l’argent .
        Triste aussi pour cette maman éléphant de mer qui pleure son bébé comme vous le dites dans l’indifférence de tous.. Tout cela continuera t il inexorablement ..!!?
        Merci Sabine pour cet article plein de vérité et de réflexion et de sagesse

  5. Cedric says:

    Touché en plein cœur par ce récit qui m’émeut beaucoup. C’est si triste! Quelque soit l’animal, on ne peut pas rester insensible à cet événement. Une mère qui pleure ou crie son petit disparu, c’est déchirant😩. Pour réagir à la dernière photo, je me souviens de cette ligne de chemin de fer qui est souvent recouverte par le sable fin lorsqu’il y a beaucoup de vent 😜. Et pour finir, tu as de la chance d’être au soleil et au chaud . Ici, la tempête GABRIEL sévit déjà sur les côtes et j’ai pensé à toi car un journaliste de BFMTV témoignait en direct de la plage de Lacanau! Les vents sont déjà violents sur la plage. Pour moi, je suis plutôt concerné par la tempête de neige annoncée cette nuit et demain matin, en région parisienne, et je ne sais pas si je vais pouvoir repartir en vol demain vers le soleil moi aussi 😜. Bonne soirée 😊

  6. Mimie says:

    C’est tellement triste pour cette maman qui a perdu son petit et qui reste auprès de lui.
    « les badots et leurs flashs indiscrets, » je déteste ça, cette génération qui filme tout et ensuite que ça finisse sur facebook et youtube, peu importe si c’est quelque chose de triste ou pas l’essentiel pour eux c’est que ça soit vu et liker sur leur mur.
    🙂

  7. Anne64 says:

    J’ai mal au coeur pour cette maman, qu’elle tristesse, j’espére qu’elle ne va pas se laisser mourir de chagrin. Je suis bien d’accord avec vous, les animaux ressentent beaucoup d’émotions. Je le vois bien avec mon petit chien, on percoit tout dans son regard et son attitude. Là, par exemple il est inquiet car le vent se fait très fort, alors il vient se coller contre moi. Un cousin à mon papi qui était âgé, a été contraint de partir en maison. Il avait confié son chien à des amis proches maïs ces derniers ont eu beau tout faire, le chien s’est laissé mourir, trop malheureux de ne plus voir son maitre…

  8. Rabia says:

    On lit la tristesse de cette maman dans ses yeux.
    Les photos et votre texte ne font qu’un.
    Une maman reste une maman, peu importe qu’elle soir humaine ou animale.

  9. sylvie méditerranée says:

    Triste pour cette animal , la douleur est indescriptible . Quand cela vous arrive , la vie n’a plus de sens . Il est toujours difficile de perdre un être cher . Que ce soit pour un humain , que pour les animaux . Eux ils ne peuvent pas exprimer leurs souffrances . Pourvu qu’elle ne finisse pas comme son bébé .

  10. Pascale says:

    Je ressens une profonde tristesse en lisant vos lignes. Quelle souffrance pour cet animal si joli. Perdre un enfant c’est terrible comme nous les humains … surtout j’imagine que vous êtes spectatrice de cela sans pouvoir faire grand chose … c’est horrible !
    Vos dernières lignes m’interpellent nous mangeons les animaux, moi la première d’ailleurs et un joli cochon dans les histoires pour enfant passe vite en côte de porc dans nos assiettes !! … Le végétal est tellement meilleur à tout point de vue

  11. Nurse 24 says:

    Il n’y a pas que des jours heureux…
    Vos mots m’attristent ou me mettent en colère…
    Une vie animale violée, spoliée, abîmée, détruite…mais pas que…la Nature, la biodiversité….
    Vous m’aviez répondu que l’humain est compliqué … oui mais il se complique la vie davantage à cause lui même…
    J’ai reçu hier une vidéo de cet ours blanc qui crevait de faim en Alaska, ça me désole et pensait que j’en ai honte de faire partie des humains!
    Ma sensibilité en émoi, toujours là bien cachée…
    Je sais pourquoi je suis devenue infirmière, je le savais au fond….Plus le temps passe, plus je comprends pourquoi je préfère soigner les humains que les animaux. J’arrive à gérer la détresse, la tristesse, l’horreur d’une maladie ou de la société qui abîment les corps et l’âme…j’aime soigner, protéger, donner de la tendresse (j’en ai tellement!), être là… mais face au mal d’un animal, je me décompose…je tire mon chapeau aux vétos !
    Quant à l’amour inconditionnel qui règne au sein de la race animale à laquel vous faites référence…c’est ça l’amour, le vrai… celui sur lequel l’humain ferait mieux de calquer !!!!
    Heureusement qu’il existe quelques humains dignes d’un animal…
    Ils sont arrivés avant nous sur cette Terre alors qu’on leur rende leur place …
    L’Homme dit-on possède l’esprit, ce qui le différencie de l’animal…vu comment il s’en sert!!!
    Une larme qui coule sur la joue d’une nurse très…trop sensible!

    1. Tatiemomo says:

      Bouleversant Nurse !
      je viens à l instant de chez un vieux monsieur de mon village qui est mort dans la nuit et qui vivait seul . Son chien est resté près de lui sans bouger le veillant en quelque sorte pendant 24 heures ! Ce chien nous regardait suppliant, nous demandant presque : Que se passe t il!
      Nous allons faire en sorte qu’ il trouve une gentille famille pour l accueillir . Bouleversant vraiment!

  12. Christelle77 says:

    Oohhh, quelle terrible histoire aujourd’hui ! Chez les animaux comme chez les humains, je suis persuadée que la pire chose qui puisse arriver, c’est la perte de son « petit », que ce petit soit un nourrisson, un enfant ou un adulte ! Ce n’est tellement pas dans l’ordre des choses ! Et certainement encore plus dans le monde animal qui ne vit la plupart du temps que pour perpétuer l’espèce et donc pour qui donner la vie et faire en sorte que les petits survivent dans un monde de sauvage (les humains étant en effet leur plus grand ennemi !) est plus que capital. Mais quand on sait ce que certains humains font à leurs propres congénères, alors comment compter qu’ils se comportent mieux avec des êtres que beaucoup considèrent encore comme dénués de sentiments et d’intelligence ! … Un jour, peut-être…

  13. Lili says:

    Je ne comprends pas comment les promeneurs n’ont pas donné l’alerte et tenté de les remettre à l’eau tant qu’il était encore temps ? Peut-être est-ce là une réaction naïve dans un pays où l’espèce humaine n’a elle-même pas grande importance ?…
    Quelle douleur cela doit être de perdre son enfant ou peut-être pire, d’avoir un enfant disparu…quel amour infini
    que cette maman pour ce petit. Comment accepter l’inacceptable ?
    De la pudeur, voilà ce dont manquent la plupart des gens. Je me suis souvent fait cette réflexion : lors d’un accident ou lorsque je croise des gens en peine qui ne peuvent plus retenir leurs larmes, j’aime à détourner le regard non par gêne mais par respect de leur intimité que trop de souffrance leur empêche de masquer.
    Aidons si l’on peut d’abord mais respectons la pudeur, l’intimité, la peine, la souffrance d’autrui, tout être vivant.
    Quant à la consommation de viande et poisson, nos conditions de vie ne justifient pas la production de masse, le transport d’animaux, les abattages industriels. Je n’aime pas non plus les zoos ni les cirques même si je suis parfois tombée dans le panneau pour mes enfants tout en les sensibilisant sur mes convictions.
    Paix et Amour sur Terre…

  14. GUYBKK says:

    Je suis souvent le dernier, fuseau horaire oblige . J’ai compris que tout être vivant ressent de l’amour et par conséquent aussi de la tristesse et de la souffrance . Je pense que la meilleure alimentation possible est constitué avec des légumes des fruits et des œufs , des féculents … Je ne suis pas expert du tout en la matière . A l’étranger tout étant extrêmement épicé et différent , il n’est pas vraiment possible de choisir quand on mange a l’extérieur .
    Que nous conseillez vous Sabine ?

  15. DANY says:

    On ne peut que ressentir de la compassion pour cette maman animale .L’instinct de maman est le même pour les humains et les animaux , mais quand même il faut le dire surtout les femelles . La pauvre elle me fait pitié ….
    Dans la jungle la loi est terrible . C’est le plus fort qui mange les autres . Parfois les lions commencent à manger les gazelles alors qu’elles ne sont pas encore mortes…dans les océans c’est pareil ..Le plus gros mange le petit …

  16. Domino says:

    J’ai de la peine pour cette maman… Je l’imagine, enveloppant son bébé mort, refusant de croire à la réalité. J’espère qu’elle va réussir à surmonter sa peine et ne pas se laisser mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *