Les chroniques de Sabine…un merveilleux moment.

Il y a un banc et l’horizon,

il y a le ciel rayé de lumière et ses ballets de nuages.

Il y a une femme prenant des notes sur son petit carnet à spirale,  sa tête est recouverte d’un large chapeau blanc, elle s’abîme dans le silence.

Il y a  l’odeur un peu âcre d’une cigarette brune et un homme, ses cheveux mouillés sont collés à son cou, il prononce son nom sur un ton grave. Elle lève les yeux, la clarté du soleil sur son visage, il l’a trouve séduisante. Elle  le regarde d’un air absent. Il sent la tristesse tapie au fond d’elle, d’un mouvement, ses bras l’enveloppent, se referment sur elle.

Il y a un banc et l’horizon,

il y a l’encre de la nuit.

Il y a une femme et un homme,

ils parlent à voix basse comme deux amants…

à demain, ou pas.

 

31 Commentaires
Partager:

31 Commentaires

  1. Anne64 says:

    Ce que je trouve beau dans ce texte, c’est la compréhension immédiate entre cet homme et cette femme. Il la prend dans ses bras car il sent tout de suite dans quel état intérieur elle est et il l’enveloppe de ses bras pour l’apaiser, la rassurer, lui montrer simplement qu’il est là pour elle.
    C’est marrant, j ai quasiment la même photo mais la mienne a été prise en baie de Somme, il y fait un peu plus frisquet !

  2. Nurse 24 says:

    Il y a un banc, l’horizon et…vous! Votre regard sur cette étreinte est délicieux et attendrissant.
    Malgré cette tristesse, je souris et apprécie de partager ce moment avec vous…ça fait un bien fou!
    Il faudrait parfois ne pas parler, le silence est à savourer, il est beau. Tout de suite être dans les bras, effleurer le visage, s’étreindre….les mots ne sont pas utiles, qu’ils viennent plus tard ce que le corps a su dire.
    Merci tout simplement…prenez soin de vous.
    Une Nurse émue 😢

      1. Nurse 24 says:

        J’aime la tendresse.
        Émue oui…
        J’aime les gens qui comme vous savent se transformer en soleil quand la vie est nuageuse
        J’aime la tendresse et cela je l’ai deja dit…
        Douce nuit

    1. Anne64 says:

      Je savais qu’il s’agissait de Sabine maïs je n’ai pas osé, par peur d’être hors sujet et puis la tristesse chez notre Sabine, m’a fait douter, je la voie toujours si …impossible de trouver le bon mot maïs tout sauf triste.

  3. Goldy says:

    De la douceur, de la tendresse … et la photo, magnifique, résume parfaitement cet instant : le ciel calme mais chargé de nuages gris bleuté avec l’espoir d’un soleil pas très loin…
    à demain 😉

    1. Sabine Thierry says:

      Votre commentaire me suffira, j’ai fait bref aujourd’hui, mais j’y ai mis de la poésie, l’envie de vous offrir un peu de douceur. Merci pour vos mots.

  4. Christelle77 says:

    J’adore litteralement ! De la poésie pure, une grande tendresse, les mots coulent de source et on entre directement dans le « tableau » ! Tout est relié dans ce tableau : la femme avec la nature, le ciel nuageux avec la tristesse de l’âme, l’homme avec la femme, la comprenant par un simple regard et lentourant de ses bras pour ne plus être qu’un, des mots murmurés… tout forme une belle unité, un moment suspendu et si joliement intérieur ! J’adore !!

    1. Christelle77 says:

      J’aimerais quand même savoir pourquoielle est si triste cette femme qui n’est pas vous et qu’un beau surfeur sortent de l’eau (enfin j’imagine) vient envelopper de ses bras !

    2. Sabine Thierry says:

      De la poésie sans tristesse mesdames c’est comme le vent qui ne souffle plus…alors j’ai fait comme un bonne pâtissière, j’ai rajouté quelques ingrédients…la dame existe et le reste aussi, la tristesse a été rajoutée…

      1. Josiane says:

        Alors si la tristesse a été rajoutée,ca peut très bien être vs assise sur ce banc contemplant l’horizon entrain d’écrire quelques lignes pour votre prochain livre,tellement prise ds vos pensées que vous ne voyez pas Mike qui revient de la plage,il vs trouve tellement belle avec votre joli chapeau qu’il n’a q’une envie ‘celle de vs prendre ds ses bras….et partager avec vs oe petit moment de sérénité ….

  5. Sonia M says:

    Un instant d une rare beauté. …
    Touchée en plein coeur !
    C’est beau oui, un silence rempli d amour !
    Le banc face à l horizon. ….vient elle se recueillir ?
    Des mots qui me font chaud.
    Merci.

  6. Pascale says:

    J’adore la photo, les couleurs du ciel et de la mer … l’atmosphère …
    C’est beau et cela me rappelle quelques « photographies » de vie, j’aime beaucoup votre regard que vous porter sur les autres et le monde … à demain

  7. Florence says:

    petit carnet à spirale, j’en ai toujours un dans mon sac…
    prendre des notes, recopier une phrase lue ou entendue qui m’ a accrochée…

    dans votre petit récit, ce que j’aime c’est que chacun des deux à eu son petit moment en solo, on les imagine beaux et amoureux, et se retrouvent tendrement
    j’aime…

  8. sylvie méditerranée says:

    Aujourd’hui une jolie chronique tout en poésie……
    Une belle osmose ce crée…..Lui….
    Plein d’attention pour elle …..
    Pour elle l’horizon lui semble immense et comme ça tristesse…..

      1. Sylvie Méditerranée says:

        C’est tellement bon ce sont des moments magiques et précieux sans oublier les gros câlins. 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣
        Jean-Marie et Sylvie

  9. Lili says:

    Qu’il est bon de se sentir enveloppée dans les bras d’un homme rassurant…
    Que de douceur…un mélange de tristesse et d’espoir, la tristesse du présent et l’espoir à l’horizon ?
    Pourquoi s’abîme-t’elle dans le silence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *