Les Chroniques De Sabine…no 23.

Il y a ceux qui refusent la perte d’un être cher et,

qui appréhendent d’effacer l’absence de celui qui décide ou pas de quitter ce monde.

Lui, il réinvente la vie,

le mouvement, l’harmonie et,

sauvegarde l’apparence, la mémoire d’un être aimé.

Toile peinte, cache misère ou trompe l’oeil, peu importe…il est l’artiste qui redonne un visage,

et qui vient jeter la lumière sur un être abîmé arrivé au bout de son épuisement.

Il regrette de ne pas avoir la recette pour délier les mémoires et affronter la peur du mystère.

Au fil des rencontres et de la solitude de ses déambulations,

Il vient illuminer dans la moiteur, la méfiance et le silence…

les zones d’ombre,

par souci,

d’éviter l’oubli.

Il n’est pas un cœur déchiré qui vient parler aux morts…

quoique,

on pourrait presque dire qu’il vit en étroite dépendance avec le chagrin des autres.

Il y a deux temps,

deux réalités parallèles, mais un seul univers,

qui est – il?

 

27 Commentaires
Partager:

27 Commentaires

  1. Amelie says:

    peut être un guérisseur ? , un voyant ? une personne qui a le don de voir et d’entendre entre le monde terrien et le monde invisible , tout simplement .

  2. Lili says:

    Moi j’ai une idée, et vous savez que je sais, donc je ne dirai rien. C’est clair non ?!
    Ce que je peux dire, c’est que vous le décrivez joliment, quand on l’évoque, il y a un tel rejet que je trouve important de lui rendre honneur. Heureusement qu’ils sont là en espérant que pour la plupart, il y ait un minimum de vocation et sinon de respect voire de professionnalisme…bel hommage, surtout dans une culture comme la nôtre.

  3. Anne64 says:

    Rooo, quel suspens !
    Quelqu’un qui est capable de faire le lien entre les deux «mondes», qui est capable de nous aider à percevoir ce lien.

  4. marie-helene40 says:

    moi aussi, je sais, et comme Lili…..chut..!!!…
    j’admire la façon dont vous le décrivez…
    Tout en délicatesse, minutie,douceur et pudeur.
    « Lui, il réinvente la vie,
    le mouvement, l’harmonie et,
    sauvegarde l’apparence, la mémoire d’un être aimé… ».
    Merci à eux.
    Magnifique texte..

    1. Nurse 24 says:

      En lisant le texte tout à l’heure, J’ai pensé comme Domino, à un croque mort.
      Et effectivement, le texte est captivant. Votre reconnaissance est honorable.

        1. christelle77 says:

          Et si c’est bien un croque mort, j’espère que tous les croque morts liront votre texte ! Quel bel hommage à ce métier mal aimé !!

          1. Nurse 24 says:

            Ça c’est sur, si c’est cela c’est y ‘ va bel hommage comme vous dites Christelle. J’ai pensé aussi à plus précisément à un thanatopracteur. Perso c’est pas possible pour moi… n’empêche qu’heureusement qu’il y en a. Il redessine des corps et des visages abîmés par la maladie, la médication, les traitements intraveineux, des visages défigurés aux corps meurtris par des accidents en se demandant comment font ils pour réparer pour redonner au défunt de la dignité. J’ai vu un jour quand j’étais étudiante en dernière année, j’étais avec une étudiante de première année, comment ils faisaient pour fermer une bouche qui ne faisait que s’ouvrir. Nous étions dans le sous sol de l’établissement au dépositoire, tard le soir, en hiver….c’etait Flippant ! La pauvrette n’avait pas dormi de la nuit ! Bon je parle je parle mais ne sait même pas si c’est ça 😂

          2. Josiane says:

            Je vs rejoins nurse c’est vrai que les soins apportés à un défunt après un accident,une maladie laissent une « bon souvenir » aux proches mais je pense que c’est devenu trop courant,pour avoir été confrontée pendant 27 ans a la mort ds mon métier (le nombre de toilettes mortuaires que j’ai faite,c’était pas facile,d’un côté,je trouvais que c’était très lourd moralement pour l’équipe et de l’autre c’était un besoin d’d’aller jusqu’au bout avec les patients,on voulait qu’ils soient « beaux » tout était fait avec le plus grand respect,)
            je trouvais que parfois les soins etaient un peu abusifs ( certe un mort n’est jamais très « beau  » a voir….),si elles meurent sans « trop souffrir »…..pas besoin de soin,on ne les reconnait plus j’ai eu « l’expérience » pour ma cousine,ma niece avoulu les soins pour sa maman, quand elle est décédée,on aurait dit qu’elle dormait’c’était tout a fait elle,mais des qu’elle a eu les soins,on avait du mal a la reconnaître,puis il y a des professionnels qui sont plus doués que d’autres pour faire ça,une m’a expliqué comment elle faisait pour fermer la bouche et bien franchement ….par contre sans parler de soins,je trouve que « les pompes funèbres » font un sacré boulot,ils ont beaucoup de mérites,je les respecte bp,ils sont confrontes a la mort pratiquement ts les jours,ils prennent soin du défunt et de la famille jusqu’après les obsèques,c’est très important,ils aident bp les familles a traverser cette epreuve,peut être que sabine leur rend hommage

  5. sylvie méditerranée says:

    Bravo Nurse24 , je suis toute à fait d’accord avec vos écrits pour le thanatopracteur, je connais une personne qui fait ce métier ,c’est comme une artiste qui illumine sa toile, elle redessine les traits des visages abimés, apportant la dignité ,cachant la souffrance du passage entre les deux mondes.
    Une personne formidable est très professionnelle .

  6. valerie says:

    l’ultime personne qui prend soin de nos êtres chers disparus?
    Votre image à fait tilt sabine deux plumes blanches ce matin sur mon balcon BONNE journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *