Les Chroniques de Sabine…no 25.

Naissent,

du vide culturel d’un monde sans esprit,

un monde où les techniques sont devenues folles,

un monde qui se nourrit de surenchères de la haine et du désespoir,

des blocages et tout un tas de complexes.

Dont un particulièrement,

c’est celui qui circule depuis la nuit des temps…

le manque de confiance ou l’image de soi.

Si vous êtes victimes d’une mode qui ne vous va pas,

si vous avez connu la peur du regard de l’autre ou du jugement d’autrui,

parlez moi de votre différence qui fait que vous ne vous sentez pas à votre place dans la société.

Si vous n’avez pas assez les cuisses serrées, les fesses contractées, les hanches bétonnées, le ventre rentré.

Si vous avez trop le souffle coupé, la poitrine étouffée, la mâchoire statufiée,

ou si  vous vous assumez les cuisses lâchées, le ventre libéré, les poumons pleins, la poitrine garnie et,

que vous avez l’esprit libre,

racontez moi.

Vos témoignages parleront à chacune d’entre vous qui en ont marre de se trouver ou trop grosses ou trop maigres, ou…

messieurs, vous êtes invités aussi, à réagir.

 

 

55 Commentaires
Partager:

55 Commentaires

  1. Anne64 says:

    Ah…Les diktats de la mode…
    Il est certain que nous sommes bombardés d’images alliant perfection des corps, dents extra blanches et visages dénués de la moindre petite ridule. Merci aussi les logiciels de retouches car la réalité est souvent bien éloignée ! Que je trouve parfois moche ces femmes dont les lèvres sont hyper gonflées au botox et dont les traits sont tellement tirés que leur visage en devient inexpressif à souhait. Cela ne m’empêche cependant pas de respecter leur choix, chacun fait comme bon lui semble.
    Quant à moi j’ai toujours manqué de confiance en moi, me trouvant trop si ou trop ça ou bien moins que les autres dans plein de domaines… mais je dirai que ça s’arrange avec le temps, je m’accepte mieux. Bien évidemment, les ventres extra plats me font rêver mais bon, la gourmande que je suis n’est pas prête à certains sacrifices et certaines privations qui disons le, font un bien fou alors comme je ne me donne pas tous les moyens d’avoir des abdos en béton, je ne m’en prends qu’à moi même ! Et puis je trouve triste ceux qui se privent de tout et font régime du matin au soir.
    Il y a quand même une chose que je ne comprends pas, je manque de confiance en moi et pourtant mes parents m’ont toujours encouragée pour tout. Peut-être mon côté trop perfectionniste qui entraîne tout cela…ou la génétique 😉

      1. Anne64 says:

        Je donne ma langue au chat 😉 , faut dire aussi que vous m’avez appris plein de choses alors là je sèche. Rapport avec la vie antérieure c’est ça ?

  2. Sabrina PO says:

    J’aime regarder ce qui est beau … davantage les spectacles de la nature qui eux ne trichent pas autant en surface qu’à l’intérieur je dirais.
    La mode ou plutôt les modes ne m’intéresse pas plus que ça , je me fou du qu’en dira t on aujourd’hui car l’important ne se trouve pas dans le fait d’avoir acheter le dernier portable sorti , le dernier ceci ou cela , pour faire et être comme tout le monde .
    Les stéréotypes je n’en ai cure !
    Avec le temps on change .. physiquement !!
    J’ai pris quelques rides aux coins des yeux mais j’ai pris aussi beaucoup de fou rires
    Par contre je n’arrive plus à combler là où il le faudrait .. et c’est pas génétique du tout !!
    Mes deux soeurs ont été plus gâtées par dame Nature que moi . Je me suis fait une raison au lieu de me refaire une poitrine😊
    Je ne ressemble pas à tout le monde..Je ressemble à moi avec mes qualités et mes défauts , je m’accepte tous les jours comme je suis, ça n’a pas été toujours facile .. vivante et debout … malgré le regard des autres et le jugement d’autrui .. pour exister.

  3. Domino says:

    Personnellement, je suis à l aise avec mon corps. J ai la chance de ne pas grossir même en étant gourmande et d avoir un bon capital génétique, musclée dès mon plus jeune âge. Puis j ai fait beaucoup de sport. Mais je suis mince, plutôt musclée encore, petite poitrine et , si mon chéri adore, mon ex mari me trouvait trop mince.. Et certains amis hommes me disent que je serais mieux avec quelques kilos de plus….
    Tout ça pour dire que pour moi il n y a pas de physique idéal. Une de mes amies est brune, ronde, et … diablement sexy ! Sauf qu’ elle se trouve trop grosse et si elle m envie de pouvoir manger ce que je veux…. Pourtant, je vous bien le regard de certains hommes sur elle. Je ne désespère pas de la convaincre. Mais elle est restée 23 ans avec un homme qui lui disait qu’ elle était grosse, moche et frigide. Ça laisse des traces.
    Moi je suis à l aise avec mon corps et je reste persuadée que la séduction réside dans l attitude et la confiance en soi.
    Toutes les femmes sont belles dit la chanson.

  4. Nurse 24 says:

    Bravo Sabine!
    Bravo parce que vous savez trouver les mots justes et simples pour exprimer ce que tant de gens redoutent, homme ou femme!
    Bravo parce que vous dénoncez l’idiotie de ces diktats qui pourrissent la vie des gens jusqu’à s’en trouver malades….La vie ce n’est pas ça…
    Encore une fois j’ai beaucoup de chance dans la vie…quelques kilos en trop à l’adolescence, j’ai subi des moqueries….j’en ai fait une force qui ne m’a jamais quitté…une force d’être libre,
    J’ai confiance en moi et ça c’est inestimable !
    Je n’aime pas être comme tout le monde, je suis moi, vous êtes vous…à point c’est tout, c’est comme ça que le monde tournera rond.
    J’ai appris que pour être irremplaçable, il ne faut pas être comme tout le monde.
    Être soi c’est une belle valeur que l’on doit défendre. L’unique est merveilleux.
    Je me suis forgée un style à ma manière et puis, je crois…non j’en suis sure, que d’être bien dans sa peau resplendit sur soi! Ça se voit!!!!
    Comme je disais à une amie, je marche comme s’il y avait trois hommes derrière moi…puis je m’aperçois qu’en fait, il y en a 10!!!!
    J’aime la mode, mon armoire est remplie. Mais je l’aime parce que je me fais plaisir avec ce que je veux. La mode passe, pas le style! Et comme je me fais plaisir, non seulement ça me procure du bien mais en plus ça plait forcément même si au final, je me fiche de ce qu’on en pense mais le résultat est là !
    Mon style…être digne, être élégante, fière de ce que je suis…parce que ça, ça ne fane jamais!
    Jaime les talons hauts comme les baskets, j’aime les pantalons autant que les robes et Même que je m’autorise à porter des dessous affriolants et ouais! Parce que ça me plait!
    Je n’ai pas d’espace entre les cuisses…mais ça a goût de paradis
    Je n’ai pas la peau sur les os…mais mon moelleux a goût de générosité Et pis mine de rien ça tient la route!
    Je n’ai pas les fesses rebondies…mais qu’est ce qu’on est bien dans le creux de mes reins
    Je n’ai pas une poitrine volumineuse…mais s’y lover c’est de la bienveillance, du réconfort et de la sérénité
    Je n’ai pas la peau du visage comme une peau de bébé mais ma tête est pleine d’esprit, de rigolade, d’ecoute et d’amour
    Se faire honneur c’est se défendre…tant pis si je vais vous paraître vulgaire….un jour, un collègue pompier me dit devant toute la garde «oh toi t’as un gros cul »…je lui ai répondu «effectivement, je l’aime comme il est puis tu sais, il n’y a que les petites bites qui ont peur des gros culs! ». Je me suis mise à son niveau de vulgarité, il a été chambré et j’ai été couronné de succès! Non mais!
    Je suis une épicurienne, je suis gourmande en tout et pour tout et mes hanches je les entretient avec soin par la même occasion !
    Comme si le physique était une raison pour faire confiance, pour tomber amoureux…au détriment de l’esprit et de la complicité qui eux pourtant ont de la gueule et qui sont gages de longévité.
    Je ne me sens pas à ma place dans ce monde parce qu’il est trop superficiel, manquant de sincérité. Alors je fais le tri et m’entoure de personnes qui sont vraies et je les prends comme elles sont…La vérité est plus belle à mes yeux parce que c’est avec elle que j’ai la paix.
    J’aime tout simplement être une femme, avec ses forces et ses faiblesses.
    Ce n’est pas l’apparence qui fait la beauté, c’est son rayonnement !
    Donnez vous les bonnes chaussures pour conquérir le monde!!!!
    Sabine, je ne me trouve ni comme ci ni comme ça, je suis moi et c’est à prendre ou à laisser!

    1. Christelle77 says:

      Excellente votre répartie à ce grossier pompier ! Quand j’étais plus jeune et que j’en prenais plein la tête sur ma taille ou mon côté garçon manqué, j’en trouvais aussi des supers des répliques… mais 2 heures après la bataille !! Balot non ? lol

      1. Nurse 24 says:

        C’est de l’entraînement Christelle! J’ai été élevé avec des garçons! Puis, au vue de mon éducation, j’ai appris le respect, l’ouverture d’esprit et de défendre ses valeurs ! Qui m’aime me suive, et si on ne me suit pas tant pis, je respecte le choix et la liberté de chacun, mais quel ennui et tristesse sans moi! 😂
        jaime la différence parce qu’on en apprend de tous. Je mérite le respect comme chacun d’entre vous. Et être bien dans ma peau, c’est me respecter. Ne pas avoir peur d’être critiqué, ça veut juste dire que nous sommes quelqu’un !
        Oui un beau visage ou un beau physique ça peut être agréable à regarder, mais la confiance en soi ça c’est sexy 😜
        Et le plus important est que Je n’ai pas de chemin pour aller au bonheur, c’est le bonheur mon chemin.

  5. GUYBKK says:

    Moi , j’en ait assez de voir mon grand nez et mes grandes oreilles et ma peau qui se ride . Je souhaite rajeunir et retrouver mes 30 ans , afin de recommencer tout à zéro . En sachant tout ce que je sait ça pourrait être intéressant et ainsi on éviterait toutes les erreurs , les impasses et les échecs de notre passé pour vie meilleure et plus structurée . Bien sûr cela est juste un rêve sans lendemain

    1. Sabine Thierry says:

      et pourtant Guy c’est maintenant le bonheur pour vous, le temps de la retraite!
      moi j’adore votre nez et vos oreilles, ça vous donne un côté chic, comme Gainsbourgh.

  6. Amelie says:

    cela me fait penser à ce que j’ai entendu à la TV une fois ,
    Que la personne adulte disait à l’adolescente , imagine toi et mets toi à la place de toi même qui est assise à l’angle , qui est triste et ne s’aime pas !!
    Que penses tu de cette fille , ben tu dis je la respecte pour ce qu’elle est et ne la rejette pas ….
    en fait , c’est ce qui manque aujourd hui , le respect .Pour ma part , j’ ai des défauts , qui avec l’âge et le temps , appris à faire avec , mais surtout regarder mes qualités , car avec les autres , on a beaucoup de défauts ( lol ) et nos qualités viennent de nos yeux , pas attendre des autres en fait , et a t’on le choix de choisir ,? il faut faire avec ce que l’on a

  7. michel says:

    bonjour, j’ ai un style particulier avec ma démarche surtout quand je marche vite et un regard persan Les gens vous regardent comme si je suis pas normal et à l’époque ceci me dérangeait maintenant je n’ y fait pas attention. Ma petite taille , j’ai un gros complexe avec et j’ai des difficultés à trouver une compagne qui aime des hommes assez grand. Les raisons , elles aiment se sentir en sécurité pourtant je pourrait la protéger. j’aussi quelques problèmes cutanées qui me pourrit la vie car j’adore plaire peut-être à cause de mes origines italiennes, j’ai une très grande souffrance à cause de ça. j’ ai vu une dermatologue qui me soigne. J’ai un autre aussi , je ne souhaite pas en parler ici. Je pense que je ne suis pas vilain donc je dois accepter d’être comme ça mais pour moi pas facile.

  8. Sonia M says:

    Vous racontez. …..
    Que je suis brune aux yeux marrons parmi cinq enfants aux yeux bleus et cheveux clairs voir blonds. …
    -Mon dieu, qu elles sont belles tes filles avec de pareil yeux bleus ! !! à ma maman.
    J’ai entendu cette phrase des milliers de fois enfant.
    J’ai souvent eu l impression d être invincible.
    À l adolescence les garçons admiraient mes soeurs.
    Mes deux compagnons aussi !
    Mais si j’ai eu du mal avec mon physique , j étais déjà sûre qu’il y avait des choses très encrées en moi.
    L injustice, mon cheval de bataille.
    Le droit de penser librement .
    Pas facile de m affirmer dans mes choix , malgré tout.
    Mais j’ai très vite compris que même si je n osais pas dire certaines choses, personne ne pouvait m empêcher de les penser ! !!
    Il m aura fallu l arrivée de mes enfants pour imposer mes choix envers et contre tous !
    Accouchement à domicile, l allaitement longue durée, les discussions régulières avec les maîtresses, professeurs pour exprimer mes désaccords (lorsque mes enfants n étaient pas respectés ),m opposer ouvertement à mes parents et beaux parents. ….
    Et puis avec le temps, les déconvenues …
    Je me suis posée la question de savoir si j étais fière de mon parcours ?
    C était il y a 5 ans, j’ai compris que j avais respecté des choix et des envies essentielles pour moi et que j avais du boulot pour d autres !
    Depuis je chemine tranquillement, j essaye de m écouter. ..J’ai avancé sur l apparence, le qu en dira t on.
    Cela m est complètement égale.
    Je suis ce que je suis et ça me va.
    Je cherche juste à mieux me comprendre pour avancer plus loin .
    Une concession que je ne veux plus faire, supporter des situations ou des personnes qui ne me conviennent pas !
    VIVE LA LIBERTÉ ! !!!!!!!

  9. sylvie méditerranée says:

    Pour ma part je ne suis pas un top model de perfection . Mon physique m’a joué bien de moqueries pendant ma jeunesse , mon adolescence et une parti de ma vie d’adulte. Arrivé à un certain âge , j’ai compris que la vision des autres n’ étaient pas la mienne . Donc , j’ai décidé de me prendre en main et de vivre ma vie comme le reste du monde . j’ai quelque rondeur mais c’est dans ma nature d’être ainsi nul n’est parfait .
    Je finirais ce petit message par une chose que peu de gens connaissent de moi !!!!!! MES ECLATS DE RIRES .

    Aujourd’hui je prends la parole je suis jean marie .

  10. kittie says:

    et bien moi la nature ne m a pas trop rate et pourtant j ai tjrs eu un grand manque de confiance en moi dû a un traumatisme que j ai subi enfant; quand je regarde les photos de moi y a trente ans je me dis : ouah ! que j etais jolie .a l epoque je n en etais pas consciente. quand on me disait que j etais jolie je me disais : (il se moque de moi il ment).aujourd hui j ai des rondeurs car je grignotte pour combler mon mal etre qui ne m a pas vraiment quitte .je me dis que j ai souvent ete ma propre ennemi et que je me suis souvent compliquee la vie pour rien. les traumatismes de l enfance laissent des traces et il faut vivre avec .

    1. Sabine Thierry says:

      vous n’avez plus l’âge de vous laisser parasiter par les traumatismes de l’enfance, réveillez vous, la vie est belle et vous ne le devrez qu’à vous même!

  11. Florence says:

    La confiance en soi : j’y travaille depuis longtemps…
    je dois reconnaitre, que, contrairement à d’autres ici, mes parents ne m’ont pas spécialement portée en ce sens : je veux dire par là que j’ai plutot entendu « tu ne vas pas y arriver, ce n’est pas pour toi, c’est trop dur…ce genre de choses…de la part de ma mère et un mutisme de la part de mon père….
    Alors imaginez un peu…des paroles du style, « tu es jolie – c’est bien- je t’encourage… » connais pas, jamais entendu….
    AlorS forcément la confiance en moi…. Qui c’est celle là??? IL faut se la gagner…
    Et quand « mes chéris » me trouvaient quelques « défauts physiques. »..j’entends par là, quelques kilos en trop…
    J’ai conscience aujourd hui qu’ils exagéraient… moi qui ai toujours eu besoin de faire du sport, de m’entretenir, d’y trouver un équilibre aussi, pas pour eux, pour moi d’abord
    Car je me sens mieux dans mon corps, je me sens plus tonique, on peut s’habiller plus facilement et c’est plus joli…c’est vrai que c’est important pour moi… mais ce n’est pas pour cela qu’on m’a plus aimée….
    J’aimerai tellement qu’on m’aime plus pour mon intériorité
    De quoi ça vient tout ça? je ne sais pas?
    Pourquoi m’a t on jalousée parfois? je ne comprenais pas ,moi qui ne m’occupe pas des autres, qui reste discrète …il m a fallu du temps pour me dire que c’est simplement la betise humaine…mais elle m’a fait mal…je suis plus détachée aujourd hui de ce qu’on peut penser de moi…
    Imaginez un peu, des années de célibat…on m’a regardé bizzarement , j’avoue… Et comme si j’étais parfois un danger….pour certaines femmes vis à vis de leur mari…
    j avoue que ça m’a fait mal et ça m’a fait me replier sur moi meme…

    Au moins, la leçon que j’en ai tirée, c’est par rapport à ma fille / je l’encourage tout le temps, je la félicite, j e lui porte attention tout simplement…ça m’a tellement manqué et encore aujourd hui….
    ET meme si la confiance en moi reste encore à travailler, je me sens quand meme beaucoup mieux aujourd hui…car j’ai envie de dire que »je n’attends plus rien de personne. »..et les choses sont plus simples, plus jolies, je fais de belles rencontres…la vie est plus spontannéee

  12. kittie says:

    idem pour moi florence j en ai retenu la meme leçon que vs par rapport a ma fille . je lui ai tjrs repete qu elle est jolie je l ai accompagne et encouragee et aujourd hui c est une jeune femme epanouie et elle respire la joie de vivre.

  13. Anne64 says:

    Florence et Kittie, vous semblez être 2 supers mamans ! 🙂 Je suis retournée quand à l’école je vois et j’entends les enfants manquer d’encouragements ou d’intérêt parfois de la part de leurs parents…c’est très douloureux pour les enfants.

    1. Florence says:

      en tout cas ce qui est sur, c’est que jusqu ici j’ai été beaucoup beaucoup plus maman que femme….
      C’était mon choix, meme si je suis féminine et que j’aime prendre soin de moi et de ma silhouette
      voili voilou!

    2. Chantal says:

      Enfant tout le monde me trouvait tres mince ma mère me disait que j allais toujours avec des filles qui étaient moins jolies que moi pour me faire remarquer alors que moi je les trouvais plus jolies..
      Jeune fille le regard des garçons m a fait comprendre que j étais pas mal….puis les rondeurs sont arrivées..devoir se priver de ce sue l on aime et partir dans de nombreux régimes les uns derrière les autres…et de nouveau ce sentiment dd ne pas être belle ou surtout de ne pas mériter d etre aimée.
      Et maintenant les rides et les années marquent mon visage mais cela ne me gêne pas elles sont signes de vie…mais je pense que je souhaiterais toujours être mince ne serait ce que pour voir les yeux de mon chéri et l entendre me dire que je lui plais..quand on fait de dire aux enfants qu ils sont beaux et les encourager à le croire je n ai pas besoin de me forcer car c est vrai j ai les plus beaux enfants et petits enfants de la terre….et je suis sûre que toutes les mamans et mamies du blog disent la même chose parce que c est vrai

  14. Christelle77 says:

    Quel sujet ! Assez complexe pour moi je dois dire.

    D’une part, je n’ai jamais suivi les modes, quelles qu’elles soient je crois bien. Je me cogne royalement de ressembler à une gravure de mode, d’écouter les musiques dernier cri, d’avoir la technologie en lien avec mon époque et donc de rentrer dans les diktats de la société. De toute façon, je ne suis absolument pas cette gravure de mode physiquement et j’ai bien compris, en vieillissant, que je n’étais pas fabriquée dans le moule du plus grand nombre. Merci Sabine d’ailleurs de m’avoir aidé à accepter cet état de fait et de m’avoir fait comprendre que je n’étais pas l’extraterrestre que j’ai souvent cru être mais que j’étais MOI, avec MON histoire !).

    Donc certes, je me moque des modes et je n’ai strictement aucun complexe de ne pas les suivre !! Pourtant, je n’ai pas pour autant une grande confiance en moi. Comme Anne, j’ai tendance à trouver les autres plus tout que moi souvent et donc, souvent, plus légitimes que moi (ce qui ne veut pas dire pour autant que je me trouve nulle, car ce n’est pas le cas !). Mais c’est quand même pour ça que dès qu’il faut « se battre », je déclare direct forfait et préfère laisser la place à l’autre. Dans le même esprit, j’ai toujours été étonnée, moi qui ne suis pas un symbole de beauté, de plaire aux quelques hommes qui me l’ont fait comprendre, alors même qu’ils ne me connaissaient pas vraiment (ce n’était donc pas mes qualités humaines ou intellectuelles qui leur plaisaient de prime abord). D’ailleurs, je trouve cette idée tellement suspecte que j’ai tendance à fuir la plupart du temps ou à faire l’autruche !
    Bref, toujours comme Anne, j’imagine que c’est certainement un coup de mes vies antérieures ce manque de confiance ! Et puis quand on a une âme aussi vieille que la mienne, tout est contrainte de toute façon : trouver un nouveau travail, faire attention à soi physiquement, accepter que le monde ne tourne pas rond, accepter la bêtise humaine et les moutons de panurges… et donc aussi suivre les modes, c’est logique !

    Bref, donnez-moi mon transat au soleil, mes mots croisés, mon boy pour me faire à manger… et fichez-moi la paix pour l’éternité !!! lol 😊

      1. christelle77 says:

        A tout hasard, vous n’auriez pas un poste d’archiviste à m’offrir ? Ça me permettrait de payer le gite et le couvert chez vous du coup ! Parce que l’idée me plait beaucoup mais je ne voudrais pas abuser de votre générosité vous comprenez ?! 😁 … 😄 En plus, avec vous sous le coude tout le temps, je suis persuadée que je deviendrais sage parmi les sages en 2 temps 3 mouvements, alors que sinon, il me faudra au moins une autre vie pour atteindre cette sagesse ! … Je vous laisse réfléchir. Mes valises ne sont même pas encore défaites … 😂

          1. Christelle77 says:

            Ah non !! Je viens de me taper 3 ans à reprendre des études, c’est pas rechanger de nouveau ! De plus, j’ai vu mon oncle et mes grands-parents maternels sur leur lit de mort, et j’ai pas bien aimé. D’ailleurs, j’ai ensuite refusé d’aller voir les autres morts de ma famille autrement que le cercueil fermé… c’est vous dire à quel point je serais une mauvaise apprentie pour Mickaël !

          2. Josiane says:

            Pou l’avoir vu,des aménagements extérieurs ont ete faits avec bp de goût,bravo et pour rassurer tout le monde,sabine a loué la pièce principale pour un bureau…😊

  15. Carole says:

    J’ai la chance de m’accepter telle que je suis, et de me sentir bien dans ma peau. C’est comme ça. Ne jamais être esclave des diktats de la mode. La beauté est pour moi intérieure et rejaillit sur tout personne . J’aime les personnes qui ont du charme, qui degagent quelque chose et qui ne sont pas a tout prix beaux ou belles!

  16. Lili says:

    Pour ma part, je dirais qu’il faut avoir eu de merveilleux et encourageants parents pour être soi, à sa place.
    Sinon, tenter de travailler sur soi, acquérir suffisamment de confiance, d’estime de Soi et vivre pleinement sa singularité, s’assumer et emmerder le monde !

    1. Lili says:

      Ce n’est pas ce que j’ecris : je dis que d’avoir des parents aimants et sécurisants, ça doit aider à l’estime de soi notamment ; pour le reste, c’est à chacun de le travailler au besoin.

  17. Rabia says:

    Le manque de confiance en moi a été pendant longtemps un problème.
    Il faut dire que je n’etais pas aidée par le père de mes enfants.
    Toujours à me diminuer. Dès que je voulais faire des activités sportives, randonnées il disait mais non ce n’est pas la peine d’essayer tu ne vas pas y arriver … au final je ne faisais rien et donc lui donner raison.
    Aujourd’hui tout cela est derrière moi, je fais du sport, je fais du jogging et j’adore ça.

  18. Josiane says:

    J’ai bp de mal à accepter « mes petites rondeurs »,ca n’a rien à voir avec la mode qui ns montre tjs des tops modèles….il ne dépend que de moi de faire attention à ce que je mange,limiter tout ce qui fait grossir …faire du sport,tout comme vs sabine,vs avez bp de volonté….sincèrement vs êtes super 😊et puis on arrive à un âge ou il est préférable de bien prendre soin de soi

  19. valerie says:

    Bonjour
    Ma différence fait que je suis moi……………
    Mais cela ne fut pas sans douleur, et comme dit sabine on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, je me suis donc décider de parler de ce qu’il ma fallut taire des années durant, alors plus de tabou familial ou en société je suis ce que je suis et enfin à ma place, et non balloté de l’un à l’autre comme une balle de ping pong que chacun prenait malin plaisir ou pas à essayer de faire taire plus tôt que de comprendre; sauf que avec son œil pétillant un jour je croisais par l’onde de sud radio Sabine qui mis le mot sur les maux………
    Le chemin fut long pour se libérer de se fardeau et oui c’était pas un cadeau au départ mais au moins je suis bien à être MOI tout simplement merci dame SABINE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *