Les chroniques de Sabine….

C’est un matin d’Avril, un dimanche de Pâques. La rue est animée, pleine de gens très  occupés qui se hâtent, on se croise à pieds, à vélo, on se sourit, on se salue ou pas, quelques coups de klaxon me ramènent violemment à la réalité, c’est un jour de fêtes, j’avais oublié. Sur la place de l’église des enfants enjoués courent partout en criant, un panier à la main, la course aux œufs est ouverte… tandis que d’autres vêtus de leur plus belle foi, …

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: