Les chroniques de Sabine…le repas de famille.

Un village niché au milieu de nulle part écrasé par la chaleur de midi. Un lieu où souffle l’air du temps jadis, une époque un brin fantasmée. Une maison est le cœur battant de la  famille, le dimanche on y cultive le bonheur. Elle abrite ce jour là les rencontres des parents et des enfants, des cousins et des cousines. Autour de cette scène floue, il y a un jardin où on déguste une entrecôte frites à l’ombre d’un érable,  dans un coin sont…

Ce contenu est réservé aux Membres uniquement.
Se connecter Devenir membre
Partager: