Et si…

Et si on inversait les rôles,

au moins jusqu’à demain….

avant de découvrir les Chroniques de Sabine si vous m’écriviez votre chronique du jour à vous?

Que me raconterez vous de votre semaine,

vos états d’âme, vos joies, vos angoisses ou bien celles de votre voisin, une anecdote, une histoire à relater.

Que s’est il passé chez vous ou autour de vous!

Vous pouvez même vous permettre un coup de gueule sur l’actualité ou un ras le bol dans votre vie.

C’est votre quart d’heure,

à vous…

vite, parce que j’ai hâte de vous lire et de ,

commenter.

88 Commentaires
Partager:

88 Commentaires

  1. Josiane says:

    Cette semaine démarré fort pour moi puisque j’ai reçu « l’avis de la commission de réforme » Qui validé au bout d’un an et demi la reconnaissance de ma maladie professionnelle enfin!!! ,petit pincement au coeur de voir noter inapte au poste d’aide soignante après 27 années alors que si ma « hierarchie » m’avait écoutée plutot que de me salir…..reste maintenant les fameuses nuits au standard,j’avais pourtant bien mentionné que si ca me posait souci en accord avec eux,ils envisageraient de me proposer autre chose…..je doute.,,,je leur en veux énormément de tout ce qu’ils m’ont fait,ca me perturbe énormément
    Vincent,mon second s’envole,il s’est décidé à prendre un loyer,il va faire 25 ans….cet ap midi ns allons l’amenager,je suis contente pour lui,
    Samedi,ns partons en vacances une semaine,il me tarde…..du repos,de la chaleur et enfin un rdv pris en août,il me tarde😊😊

        1. Nam says:

          Je n’ai jamais fait mon baptême, mais j’aurais envie de vous dire:  » Vous y retournerez…  » Non?. il parait qu’il ne faut jamais dire non dans la vie, peut-être un jour 😉

    1. Sabine Thierry says:

      et bien voilà qui est bien développé, surtout ne gâchez pas vos vacances et celle de votre petit mari! ayez le sourie, après la pluie, le beau temps!

  2. yoyo says:

    mon moral !!comme temps aujourd’hui gris gris!!
    Sarah est partit a Garorok ,cyril ce cherche et cherche un apprentissage !!
    et je part bientôt au boulot
    mais je me suis acheté une jolie robe ce matin
    cela ne changeras rien a ma vie ,mais bon je me rattache a ce que je peux!!

  3. GUYBKK says:

    Il y a partout des choses merveilleuses et aussi des choses difficiles à regarder sans savoir que faire .
    Alors parlons de ce qui élève l’ esprit l’Opéra .
    La voix humaine ,n’est elle pas le plus beau des instruments de musique .
    En ce moment on fête les 150 ans de Rossini , partout dans le monde .
    J’ai donc pu assister à l’Opéra du  » Barbier de Séville  » dans une grande salle remplie de gens élégants et attentifs .
    Un Ténor et Deux cantatrices , des voies à vous couper le souffle . Un orchestre au complet un tonnerre d’applaudissement et pour moi un souvenir inoubliable .
    Voilà comment on peut être le plus heureux des hommes ,pour deux heures de bonheur total .
    Et je ne pense pas m’en arrêter là ; Je rechercherait la culture musicale si douce à mon oreille .
    Merci Rossini

      1. GUYBKK says:

        Essayez si vous en avez l’occasion car écouter des chanteurs d’opéra dans la salle de concert est incomparable . Aucun système d’enregistrement n’est capable de rendre un son aussi pur

    1. Christelle77 says:

      « Le barbier de Séville » : c’est impossible de ne pas apprécier, même pour quelqu’un qui ne connaîtrait pas l’opéra ! Il y a tout dedans : de l’humour, de l’amour, un brin de folie, l’illusion de ces hommes âgées qui pensent qu’ils pourront faire succomber une jeunette tout juste majeure, la lutte contre les classes sociales … et un happy end final ! Et je suis d’accord avec tout ce que vous avez dit sur la voix ! Vive l’opéra, vive la musique et vive Rossini !

  4. Lili says:

    Tellement inattendu que j’en cherche le sujet…
    Positif ou négatif ? Bon, je choisis un sujet d’actualité qui me tient à cœur.

    Alors je vais évoquer le cas du navire de l’ONG allemande, le Lifeline qui avait 233 migrants à bord…233 personnes en attente depuis 1 semaine que nous les riches décidions de leur sort…
    Nous européens qui nous indignons de la politique migratoire de Trump, balayons déjà devant notre porte… »On se regarde, on se lamente. On se compare on se rassure…que d’hypocrisie !

    Si nous avions 20 ans en 1939, de quel côté serions-nous ?
    En 2018, si nous étions africains, syrien, yéménite, birman, palestinien, que ferions-nous ?
    Parce que tant qu’il y aura des hommes, il y aura cupidité, avidité…sans quoi, il y aurait eu équité, répartition des richesses de sorte à ce que chacun ait le minimum vital et ne soit pas en mode de survie permanente…pour ceux qui survivent…

    1. Carole says:

      Il y a vingt ans, le psychologue américain Arthur Aron démontrait qu’un rapprochement s’opérait entre deux inconnus s’ils se regardaient quatre minutes dans les yeux. Partant de là, Amnesty International a réalisé un film d’expérimentation pour rappeler, particulièrement en ces temps qui semblent dominés par les conflits et la division, que voir le monde à travers les yeux d’une autre personne est toujours bénéfique. Le film, “Look Beyond Borders” ( que l’on peut visualisé sur internet) , produit à Berlin, part d’une rencontre symbolique d’Européens avec des réfugiés pour devenir une métaphore universelle.

      Le point de départ a été l’expérience d’Arthur Aron, qui a prouvé que le fait de se regarder dans les yeux pendant quatre minutes pouvait significativement rapprocher deux personnes. Les organisateurs ont décidé d’utiliser ce concept dans le contexte de l’arrivée en Europe de milliers de réfugiés chaque année. Ils ont mené cette expérience à Berlin, près du Checkpoint Charlie, pendant deux jours. D’un côté, il y avait avait des réfugiés (surtout de Syrie) ; de l’autre, des Européens (des Polonais, des Italiens, des Allemands et des Belges) – tous des gens “ordinaires”.

      Les scènes n’ont pas été pré-arrangées et les personnes qui se sont assises les unes en face des autres ne se sont jamais rencontrées auparavant. L’expérience est entièrement basée sur la spontanéité et le caractère naturel des réactions. Les réfugiés viennent principalement de Syrie et vivent en Europe depuis moins d’un an. Grâce à cette expérience, il a été possible de montrer qu’une rencontre entre des gens qui sont en théorie étrangers l’un à l’autre et issus de cultures différentes peut devenir particulière et profondément inspirante. Les frontières existent entre les pays, pas entre les êtres humains.

      L’idée de réaliser ce film est née en Pologne. Le Secrétariat international d’Amnesty International à Londres, ainsi que les sections d’autres pays européens ont participé à l’initiative de la section polonaise d’Amnesty International. Ce film se veut un message européen collectif adressé à tous et toutes à travers le monde. Le projet a été lancé au même moment dans plusieurs pays, par-delà les frontières et par-delà de la situation spécifique de chaque pays.

    2. Sabine Thierry says:

      Mais surtout ce qu’il faut rappeler, c’est que nous les premiers avons envahi d’autres pays, et que l’Amérique de Trump s’est bâtie sur le vol des terres, et par l’exil de gens qui n’avaient rien en Europe particulièrement!
      Nous avons la mémoire courte, ouvrons nos portes et partageons…

      1. Nurse 24 says:

        Ce monde me fait vomir…écoutez Tiken Jah Fakoly, un artiste africain engagé , ces textes sont sublimes « ouvrez les frontières », « plus rien ne m’etonne »… et bien d’autres …
        Pendant ce temps et tous les jours, je me répète que j’ai beaucoup de chance et remercie la vie de m’avoir tant gâtée…

  5. kittie says:

    c est l histoire de ms voisins , pierrot et marie 89 ET 85 ANS qui ont eu 2 enfants aujourd hui retraites et eux memes aussi grands parents . marie n a jamais ete facille a vivre tjrs a raler et etre apres pierrot pour un oui et pour un non.un peu plus loin vit louise 80 ans veuve depuis 30 ans sans enfants .depuis son veuvage pierrot a tjrs aide louise pour tondre son jardin, bricoler ds la maison et…… vivre une jolie histoire d amour avec elle.certains savaient d autres pas bref personne n a jamais rien dit certainement car il n y avait pas lieu de nuire a ces trois personnes sans histoires .cependant il y a 3 ou 4 ans les enfants de pierrot on juge utile ( a juste titre ) d interdire pierrot de conduire et c est la ou ca se corse . depuis ce jour il est alle chercher son pain a pied mais louise n etait jamais loin pour le ramener avec sa voiture .ils en profitaient pour …qui sait pe etre boire un cafe ou echanger quelques baisers chez louise .comme cette jolie scene se reproduisait tout les jours ce qui devait arriver arriva .un jour en le ramenant chez lui louise a eu un accident et la voiture s est retrouvee ds le fosse .comme on dit plus de peur que de mal ils en ont ete quitte pour quelques hematomes .mais voila que faisait pierrot ds la voiture de louise pres de sa maison ? la jolie histoire a ete decouverte par toute l a famille .aujourd hui les deux amoureux n ont plus le droit de se voir .mais quand l amour est plus fort on trouve tjrs des solutions .en effet quand marie s abscente pour aller aux courses avec son aide menagere pierrot n hesite pas a ouvrir sa porte a louise et lui ouvre ses bras pour l embrasser avant de refermer la porte . marie n est pas dupe et n hesite pas a me demander si pendant son absence personne n est venu car me dit elle a son age pierrot perd la memoire et oublis de lui dire les choses . biensur je n ai vu personne .et vous vous avez vu quelqu un venir chez pierrot ?

  6. Carole says:

    Se créer un moment rien qu’à nous.
    Prendre la voiture en semaine, 18H00, 30 minutes de route et arriver à la mer.
    Se baigner dans l’eau fraîche de l’Océan, se laisser malmener par les vagues.
    Se rendre au petit restau  » Au bout du Quai » face à l’entrée du Chenal, observer les bateaux rentrer au port.
    Terrasse, Bon petit rosé frais, sardines grillées, pommes de terre vapeur.
    Puis se laisser tenter par un dessert du pâtissier fait maison.
    Entendre le perroquet du Patron crier « Papa » pour avoir une frite, le coquin!
    Un plaisir simple comme je les aime.
    Ce sera ce soir! et ce sera aux Sables d’Olonne

  7. chantal11 says:

    Après deux mois passés ici je rentre en France la semaine prochaine,la satisfaction d’avoir apporté un peu de bleu dans le quotidien d’un jeune Haïtien en lui offrant le café tous les matins,tous les échanges que nous avons eu avec des personnes si différentes de par leur culture,le retour à l’essentiel,ça fait du bien
    Votre photo fait ressurgir tant de souvenirs,petit pincement au coeur
    J’ai lu tous les jours toute les histoires et commentaires des uns et des autres,belle richesse
    Merci

  8. Domino says:

    Mauvaise journée pour moi aujourd’hui. C’est le Brevet, et ma chef est toujours stressée à cette occasion (je suis secrétaire de direction dans un collège), et cette année particulièrement ! Donc, ce matin, je lui ai servi de défouloir, en salle des profs, devant tout le monde. Je me suis « barrée » dans mon bureau, ça valait mieux. Elle s’est excusée ensuite. Mais elle va être insupportable pendant 2 jours, et surtout, même si elle s’excuse, elle est capable de recommencer quelques heures après.
    Mon chéri n’est pas bien non plus, problèmes d’argent … Du coup, il ne m’est pas d’un grand soutien aujourd’hui (même s’il essaie le pauvre ! 😉 ). Pas un pour rattraper l’autre ! 😉
    Mais bon, il a trouvé un travail qui commence lundi, ça sera plus régulier au niveau salaire que l’intérim.
    Quant à moi, vivement demain soir !!!!
    Et on essaiera de passer un bon week end. C’est un week end « off » pour moi (les enfants seront chez leur papa).

  9. valerie says:

    Bonjour parfois on passe sont temps voir des années de râler……………
    Depuis quelques tous va bien c’est trop bien et il était temps de partager les bonnes nouvelles par l’intermédiaire de votre article.
    La sensation d’être au bon endroit au bon moment et que le plus dur est derrière moi !

    Le changement viens de nous pas des autres…………

    Et l’original est parfois bien mieux que d’être la copie qu’on voudrait nous faire devenir…….

    BONNE FIN DE JOURNEE

  10. michel says:

    bonjour, le repas de hier soir pour la fin de saison pour l’association ou je donne les cours. Ils mon remercient en m’ouvrant une tasse avec inscrit  » je peux pas, j’ai krav maga » et aussi un bon achat de 80 euros car ils ont aimer ce que j’ai fait. J » ai ressenti une grande satisfaction et une joie immense .Normalement presque tous le monde revient et j’ adore faire ça. J’ oublie le négatif car je préfère garder le positif.

  11. Nam says:

    Je retiens : « le changement vient de nous, pas des autres ».

    Incroyable cette chronique, elle survient au moment opportun pour vous parler d’une copine, j’ai son histoire à relater, sa dernière semaine.

    Quand les choses pourraient être parfois simples dans la vie, cela se complexifie chez elle. Je ne comprends pas pourquoi.
    Pour illustrer ses derniers jours, elle avait par exemple une simple lettre à envoyer, et bam ! Le destinataire ne l’a pas reçu : « erreur dans l’adresse ». Elle y prêtait pourtant attention, elle avait même eu un pressentiment. Certes, il y a bien plus grave, seulement une simple tâche du quotidien devient souvent un parcours du combattant chez elle.

    Aussi, malgré son jeune âge, elle doit déjà réaliser des radios des os. Hier, à l’appel de son nom, la professionnelle a un temps d’arrêt… de surprise. L’individu s’attendait à recevoir une personne âgée, majoritairement le public côtoyé à ce genre d’examens. Mon amie apprend que ses os sont bien plus vieux que son âge. Ils « se dégradent » selon l’équipe médicale. Pour autant, elle garde espoir. L’amélioration est normalement impossible, mais elle…, elle y croit !! Si elle reste optimiste, elle a peut-être raison.

    Ensuite, samedi dernier, elle pense innocemment passer un bon moment en longeant la plage. Elle aperçoit un gigantesque contour de visage sur le mur. Elle nous questionne: « Vois-tu ses yeux, son nez, sa bouche ? ». Tout le monde acquiesce « Oui bien sûr, c’est énorme ! ». Elle n’arrive pas à y croire, puis réalise ce qui est en train de se passer… !

    Dernièrement, elle disait encore: « Moi, j’ai une parfaite vue, c’est un des sens que je ne voudrai surtout pas perdre ». Elle veut encore rester sereine. La vue, elle y tient comme à la prunelle de ses yeux. Encore trop jeune, de multiples questions lui viennent : Pourquoi sa vision baisse subitement : les raisons ? Cela va-t-il revenir ? Se détériorer ?. Entre désillusion, impuissance et incertitude, elle a un peu peur aujourd’hui…!

  12. Françoise says:

    Coucou ce soir c est la Der de mon association Bretonne repos durant 2 mois ou l on prépare les 120 ans de l as soRt samedi la fête du scrabble ou l on va jouer mais pas au scrabble mais des jeux de lettres très sympa bonne soiree à toutes et tous

  13. Laurence says:

    Quelle saleté la maladie! Courage à ceux qui luttent!

    Ma chronique concerna notre déménagement à St Gilles Croix de Vie et l’ouverture prochaine de notre boutique, le stress monte! Mais c’est du bon stress, nous pouvons voir à présent le résultat de nos efforts, mais le nerf de la guerre reste à venir! Et nous devons vendre notre maison en Gironde…

  14. Amelie says:

    -pour moi , je suis allée voir un peu les soldes , sans trop vouloir dépenser (lol)
    -c’est de commencer à faire des démarches pour une formation et repartir dans l’avenir sur un autre job
    -c’est d’essayer de perdre du poids , pour les mois à venir (lol)
    -c’est d’essayer de se re booster le moral et d’apprivoiser la patience !!
    -Et la dernière chose , c’est que votre photo Sabine , nous rend un peu triste , car cela fait trop penser quand –vous étiez à la radio , avec votre belle voix , vos beaux conseils , et tant d’autres choses …..

  15. Tatie momo says:

    Après un debut de semaine en demi-teinte, la fin s annonce plus agréable avec un petit tour en bordure de la méditerranée ce week end ce qui fera le plus grand bien ,en famille, bien évidemment !!!
    J’ai eu un petit électrochoc quand vous m avez rappelé gentiment mais fermement :
    « Comprendre le monde par les sensations et non par les autres »
    Cette petite piqûre de rappel m a fait le plus grand bien…

  16. Rabia says:

    Votre idée tombe à point nommé !
    Cela fait plusieurs fois que je gare ma voiture devant chez moi dans la rue d’une certaine façon.
    À p’usieurs reprises j’ai remarqué que ma voiture avait été déplacée de 3 mètres.
    N’ayant pas de preuve, je me suis dit non tu as voulu te garer là mais tu ne l’as pas fait.
    J’en parle à ma fille.
    On ne comprends pas comment cela est possible.
    Pas de voiture devant ni derrière la mienne.
    Ma fille qui fait la conduite accompagnée se gare comme je lui demande.
    Le lendemain matin la voiture a été déplacée.
    Le mystère reste à son comble !!!
    J’ai vérifié à chaque fois que le frein à main était bien serré.
    Pas de problème de ce côté là.
    Hier soir je rentre de travail après une journée de M…..
    Je me gare comme d’habitude.
    Dans la soirée, j’ai voulu faire du courant d’air.
    J’ouvre la baie vitrée qui donne dans la rue.
    Et là ma voiture a été déplacée de 3 mètres et la voiture de mon voisin était garée juste derrière.
    Il a un kangoo.
    Ne voulant pas être idiote, j’ai demandé à mon beau frère s’il cela était possible de déplacer ma voiture à l’aide d’un kangoo.
    Sa réponse est positive.
    Ni une ni deux, je pars sonner chez mes voisins.
    Pas de réponse.
    J’aperçois leur fils sur leur terrasse et je lui demande à ce que son père sorte dans la rue car je voulais lui parler.
    Lui: – bonsoir
    Moi: Bonsoir, je croyais que j’etais folle et que ma voiture se déplaçait toute seule mais en fait c’est vous qui l’a poussait avec votre voiture !
    Lui: mais non
    Moi: ah si si j’ai la preuve, regardez la trace qu’a laissé votre plaque d’immatriculation sur ma voiture.
    Lui: oui je l’ai poussée deux ou trois fois.
    Moi : mais pourquoi ?
    Lui : vous preniez 2 places
    Moi: c’est pas une raison pour pousser ma voiture avec le frein à main serré !
    Vous auriez pu venir sonner chez moi au lieu de vous en prendre à ma voiture.
    Et là, il me regarde et me nargue.
    – vous n’avez pas intérêt à recommencer sinon c’est directe à la gendarmerie.
    Il est rentré tranquillement chez lui comme si rien n’etait sans aucune excuse ni proposition de constat.
    Je n’en resterais pas là.
    Ce soir, j’aurai mon constat sinon demain matin ce sera direction la gendarmerie !
    Tout ça car monsieur veut être garé devant sa maison !!!
    Le monde est fou 😡😡😡

  17. Angelique says:

    C’est l’histoire d’une jeune femme à l’esprit voyageur.
    Ne se sentant pas à sa place en France,dans son quotidien elle décide d’enchaîner les voyages,la découverte de nouvelles cultures.
    Elle rentre du Mexique,ce magnifique pays aux sites archéologiques ancestraux.
    Elle rentre décidé à changer son quotidien pour qu’il devienne aussi merveilleux que ses voyages.
    Voilà ; j’espère que c’est le début d’une belle histoire dont je serais l’auteure.

  18. Nurse 24 says:

    Coucou les z’amis, je vous lis avec beaucoup d’attention…
    Pour ma part, parce que le soleil a décidé de rester un petit moment avec nous, je voulais le remercier et lui faire honneur. Avec une amie, nous avons décidé de profiter pour aller courir ( pas trop longtemps trop chaud!!!!), pour aller barboter dans une piscine d’eau naturelle avec des petits poissons rouges, de manger une glace et jus de fraise au bord d’un petit lac.
    Parce que l’été a franchi nos maisons et nos cœurs, j’ai envie non pas de faire un coup de gueule j’en aurais bien trop à dire…mais de célébrer la vie. Celle qui permet de croiser le chemin de tant de personnes. Tout est lié…une rencontre entraînant une autre et ainsi de suite…
    Puis, je crois qu’il suffit d’échanger quelques mots pour comprendre qu’elles ne sont pas comme les autres. Une rencontre c’est selon moi quelque chose qui ressemble au destin. C’est aussi une question de sensations, celle dont la prudence n’a pas sa place, celle qui est porteuse d’un changement possible.
    La rencontre c’est celle où l’on ne cesse jamais d’apprendre, celle où l’on continue toujours de se découvrir, pour ne jamais s’oublier.
    La rencontre est un trésor.
    Alors, pour finir cette chronique, j’ai envie de vous citer Père Ceyrac, un enseignant et travailleur social, missionnaire en Asie…parce que quelque part ça me parle et à vous aussi…
    « J’ai rencontré des milliers de personnes, qui même sans le savoir, ont aidé les autres à porter leur fardeau. Je me suis retrouvé aussi aux prises avec les pires souffrances et les pires horreurs, mais je sais qu’il faut toujours regarder inlassablement la beauté du monde monde et que personne ne résiste à l’amour ».
    Sabine, une rencontre, un destin et ainsi de suite…♥️

  19. Rabia says:

    Oui malheureusement ! Il me l’a avoué.
    Ce qui me rassure c’est que ma fille et moi avons bien la tête sur les épaules.
    Nous ne sommes pas folles.
    Ouf ! 😜

    1. Sabine Thierry says:

      vous allez droit dans le mur, veillez à vous garer ailleurs, un con reste un con et les gendarmes…vous savez ce que j’en pense!

      1. Rabia says:

        Mon voisin est venu s’excuser ! Tout penaud. Avec ma fille on a été surprises du changement de comportement.
        On aurait dit un grosse.
        Enfin le plus important pour moi c’est qu’il accepte de faire un constat.
        Oui je reste méfiante !
        Bonne journée !

  20. sylvie Méditerranée says:

    Ma petite chronique!!!!!!!!!!!
    Est celle de l’angoisse : depuis plus de deux mois des maux dentaires; il faut tout refaire, qui comprend des migraines , la mâchoire n’en parlons pas, réaction épiderme ,l’humeur qui fait des montagnes Russe .
    Et de plus une peur m’envahit : car Monsieur le praticien ma rassurer avec un grand espoir d’arracher toutes celles dû haut et ce n’est pas finie ainsi que celles dû bas.
    << Alors un peu d'humour……………
    Je vais ressembler à la petite sorcière des BD.
    (OH!!!!!!! Sabine super puis je passer une petite annonce à votre Micro)………
    Humour!!!!!!!!!!!!!!.
    URGENT!!!!!!!!! cherche dentier en bon état générale !!!car d'occasion il n'est pas pris en charge par la SECU.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Merci pour cette participation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.
    Malgré tout et avant tout je garde mon sourire…………….
    Merci professeur Sabine c'est de l'OR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

  21. Christelle77 says:

    Je suis en stage depuis 3 mois. Et je travaille avec un homme de 52 ans, intelligent et cultivé mais qui a 2 soucis :
    – Il est plus bavard que toutes les pires pipelettes que la terre est portée (quand je pense que ce sont toujours les filles qu’on accuse de ce vilain crime !!)
    – et « c’est une grosse feignasse » (je ne fais que citer littéralement sa chef).

    Notre mission demande concentration, réflexion et calme. Le calme… quel mot admirable n’est-ce pas ? Et bien je n’y ait droit qu’entre 9h et 10h30 ou 11h du matin (heure à laquelle il arrive la plupart du temps) et après 17h-17h30 (heure à laquelle il repart). Le reste du temps, tout est prétexte à bavarder (ou à passer des coups de fil perso) ! A noter cependant, qu’il n’y en a qu’un qui parle : lui.
    Et mon cher collègue a 2 potes, qui sont médaille d’argent et médaille de bronze au championnat du monde des pipelettes et qui, bien sûr, viennent bavarder avec la médaille d’or (et avec moi bien évidemment, qui vient égayer un peu leur vie, et qui suis de fait une victime collatérale ! lol).
    Ils me prennent pour une tarée parce que je travaille tout le temps (ils ne comprennent pas que j’ai une mission à finir pour fin juillet et que c’est tendu du string pour y arriver !). Et quand je leur dit, gentiment mais sûrement, qu’ils me fatiguent, croyez-vous qu’ils changent d’attitude ?! Eh ben non ! Ce sont 3 cas désespérés et exaspérants !!!!

    Alors c’est drôle 5 mn avec du recul ! Mais l’autre jour, j’étais de réunion toute une journée. J’avais laissé à mon collègue 2 petits dossiers à traiter, fastoche ! Quand je suis revenue le lendemain matin, pas une feuille n’avait été déplacée ! ça m’a totalement déprimée de me dire qu’il était venu une journée au boulot et qu’il n’avait strictement rien fichu !! Mon collègue, pour se dédouaner, à accusé la médaille d’argent d’être venu le faire bavarder toute la journée ! Vu que je n’étais pas très causante, il m’a fichu la paix le reste de la journée. Et le lendemain, il est arrivé avec cette phrase mémorable : « Alors ? T’es calmée ? » … et il a enchaîné en passant un coup de fil perso et ensuite en me racontant sa vie !
    Mon collègue ? Je pourrais écrire un livre entier sur lui ! Et s’il lisait ce livre, je peux vous assurer qu’il ne se reconnaîtrait pas !
    … Mis à part ça, c’est un gars sympa ! lol

    1. Sabine Thierry says:

      c’est un vrai gentil qui tombe mal et au mauvais moment.
      à vous d’être ferme, reconnaissez quand même que ça pourrait être pire!

      1. christelle77 says:

        C’est tout à fait vrai et ça ne me gâche pas mon stage d’ailleurs. Au final, je serai ravie d’avoir fait ce stage dans ce lieu très beau et très formateur ! Mais je lui dirai juste au moment de partir qu’il est vachement mieux de côtoyer l’homme qu’il est que le fonctionnaire qu’il est ! 😄

      1. christelle77 says:

        J’ai juste découvert à 41 ans que gérer des adultes, c’est comme gérer des collégiens… Et je ne le savais pas ! 😂

  22. Mimie says:

    Je vis en Ecosse à Inverness:
    La semaine dernière j’ai commencé mes cours d’anglais, l’association qui donne les cours à invité les élèves le dimanche à visiter un petit domaine et son jardin.
    Cette semaine, lundi dans l’après midi ma coloc et moi sommes allés boire un verre en ville pour profiter du soleil, moment agréable on a appris à mieux se connaître.
    Mardi soir, je suis allé au cours d’anglais et la professeur nous a dit qu’il n’y avait pas cours car ils nous emmener à Black Isle à côté d’Inverness pour aller voir les dauphins, c’était vraiment super!!!
    Le mercredi soir, les fondateurs de l’association ont invités tous les élèves à un barbecue chez eux, vraiment sympas.
    Malgres que c’est le Nord de l’Ecosse, nous avons des journées ensoleillées avec des températures jusqu’à 28°.
    Quand j’ai vu l’image, j’ai eu le souvenir de la radio, ça me manque….
    Je vous embrasse chère Sabine!!

    🙂

  23. Sabrina PO says:

    Que de chroniques diverses et variées et très intéressantes à lire autant les unes que les autres !!
    Votre idée , Sabine, pour nous laisser le temps d’une chronique écrire et raconter est Super !!
    Alors, ma semaine n’a pas été très joyeuse car plutôt dans la pression ( au boulot et à la maison) , l’énervement et l’agacement tout ce que je veux éviter dans ma vie autant que cela puisse être possible !!!
    Ça m’aura permis d’ouvrir très grand les yeux et les oreilles pour me confirmer ce que je savais déjà par le passé !
    Quelle idiote j’ai été !!!!!!!!!!!!!
    Bon , Dimanche c’est le jour où je vais pouvoir respirer à pleins poumons et me retrouver … pour reprendre ma vie en mains et m’entourer à nouveau de personnes sincère, que j’aime . Et ça c’est vi tal tout comme ma liberté d’agir et de penser, car s’il y a bien une chose que je ne supporte pas 😡, c’est l’ irrespect sans pudeur d’ empêcheur de tourner en rond, si je peux le décrire comme tel

  24. Vincent says:

    Tellement de choses à écrire…
    Mon coup de gueule du moment serait contre tous ces gens malhonnêtes qui nous entourent et qui réussissent à être au sommet en écrasant les autres. Ces personnes lâches qui volent le travail des autres et empêchent d’y accéder ceux qui ont vraiment les compétences pour le faire. Du coup, après il est plus difficile d’obtenir un poste, d’y arriver, Ce sentiment d’injustice me tue, l’ingratitude aussi des patrons qui préfèrent leurs bons moutons plutôt que des personnes compétentes à croire que tout le monde se contente de la médiocrité pour pouvoir à son niveau s’élever un peu…Bref la suite nous dira si ce sont les gentils qui ont gagné ou pas.
    Excellente cette chronique…

      1. christelle77 says:

        Et c’est une chose terrible non quand même quand on y pense ? Je partage d’ailleurs tout à fait le sentiment de Vincent et il y aurait tellement à dire sur ceux qui, parce qu’ils ont du pouvoir, continuent à être des harceleurs, des malhonnêtes, des truands… à qui on ne dit rien !

    1. Carole says:

      Je pense qu’il y a une justice la haut et que si sur Terre, on fait n’importe quoi, on se retrouve devant ce n’importe quoi à un moment ! si ce n’est pas sur Terre c’est ailleurs.
      Effet Boomerang!

  25. Chantal says:

    Aujourd’hui ma belle mère a 98 ans et je suis en route pour aller la voir dans sa maison de retraite je dois dire que j y vais pour faire plaisir à mon chéri nous n avons jamais été proche je me sentais beaucoup plus proche de son mari…alors grrrr…je peux quand même faire ça pour mon homme…
    Alors il fait beau le ciel est bleu tachons de retirer le positif de cette journée mais vivement ce soir…je sais Sabine je ne suis pas gentille.

        1. Sabine Thierry says:

          On pourrait dire que vous et Toni c’est un échange de bons procédés, l’amour c’est le partage!
          vous faites mais il fait aussi, ne l’oubliez pas….

  26. Sabrina 40 says:

    Pour moi cette semaine s’achève avec un sentiment de nostalgie du à la vente de la maison familiale de mes parents suite à leur divorce. Pas évident de se séparer de la maison ou on a grandi et partager tant de souvenirs. Mais je reste positive en me disant que c’est mieux pour eux et qu’une nouvelle page s’ouvre…

    1. Sabine Thierry says:

      Il faut savoir tourner la page, la nostalgie est malgré un joli sentiment…comme elle, dans le texte, votre mémoire magnifie les souvenirs.
      Je pense fort à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *