L’Auto Stoppeur IV et Fin…

Au bout d’un grand couloir gris et froid,

une porte s’ouvre sur un bureau hostile.

Le sentiment amer d’avoir taquiné le diable et d’en revenir l’habite,

dans un climat d’observation avec un miroir au négatif, S. face au gendarme, est mal à l’aise.

Le dit gendarme,

un homme proche de l’obésité, promène sur elle un regard critique et désabusé.

Elle cherche ses mots à coups de pioche, il ne l’aide pas.

Pas facile de dénicher les phrases justes pour raconter les dérives de sa mésaventure.

Quand au gendarme, c’est muni d’une feuille volante et d’un stylo bic à l’encre bleue qu’il écrit de ses gros doigts boudinés quelques notes.

  •  Un homme est parti sans payer!

lui dit-elle,

  • il pourrait être dangereux et correspondre au signalement d’un individu qui aurait séquestré une femme dans le village voisin.

Le gendarme pas le moins alarmé fait mine de prendre sa plainte sans même la lui faire signer.

Il la raccompagne au bout de dix minutes, pressé d’en finir.

Au travers de l’histoire racontée ces derniers jours,

que j’ai décidé d’écrire sous forme de plusieurs volets,

j’ai voulu dépeindre une société déboussolée.

C’est plein de colère contre l’autorité,

et bien décidée à en découdre avec un système bien assis et des idées reçues, que je vous ai narré une histoire vraie.

Je voulais par ces lignes bousculer encore une fois l’ordre établi et mettre le doigt sur les incohérences de notre monde.

De plus je trouve alléchant aujourd’hui de vous inviter aussi à réagir ,

voir, raconter si il y a, quelques mésaventures croquantes ou pas avec la marée chaussée.

Faites vous plaisir…sans compter.

Le gendarme est là pour nous rassurer, nous protéger et nous informer.

Aujourd’hui il n’inspire que la crainte,

trop souvent nous éprouvons face à lui un sentiment de gêne ou de peur,

la peur de se faire apostropher ou pénaliser.

De plus quand on veut porter plainte pour un préjudice, ce qui a été mon cas,

il ne tient pas compte de la loi et ne remplit pas son devoir.

 

La synthèse de cette histoire est la suivante.

-un homme est parti sans payer et s’est conduit de manière louche, cessez donc de payer vos factures les amis, vous ne serez pas incriminés!

-il a été pris en stop dans le village concerné par la séquestration, un mois avant les faits par S, le gendarme n’en tient pas compte.

-calculateur et vicieux , l’individu a pris tout son temps pour élaboré son scénario.

Sûr de lui, voir joueur, il n’a pas hésité à laisser son numéro de téléphone lors de la réservation.(numéro transmis au gendarme)

-Pas contrôlé, il court toujours dans la nature.

-aucune trace de ma déposition ne subsiste puisque pas prise en compte.

-Il est sûrement un récidiviste, mais le gendarme n’en n’a eu cure!

Dans tous les cas,  foi de Sabine, il recommencera ici ou ailleurs,

et sûrement,

reviendra t-il pour terminer ce qu’il a commencé.

 

 

 

 

 

 

 

55 Commentaires
Partager:

55 Commentaires

  1. Rabia says:

    Bouh ! Ça fait froid dans le dos votre histoire.
    Cela me rappelle une histoire qui m’est arrivée.
    Menacée à plusieurs reprises par mon ex, j’ai voulu porter plainte pour que tout cela cesse.
    L’officier m’a dit que cela ne servirerait a rien et a juste enregistrer une main courante.
    Été 2017, nouvelle agression et menace de mort.
    Je porte plainte. Ce jour là j’ai eu de la chance c’etait un officier femme qui m’a reçue et qui a enregistré ma plainte.
    Classée sans suite car c’était la première plainte …
    bien sûr la main courante n’a servi à rien et surtout aucune trace.
    Comme je vous comprends. Le monde tourne à l’envers ….
    Protégez vous Sabine.

      1. Isabelle64 says:

        Soignez prudente Sabine !!!!! Soignez prudente !!!!!! J’ai eu affaire aussi à la gendarmerie il y a quelques années !! pour me protéger de mon ex …. (on en a parlé sabine de mon ex lors du super we chez vous j’avais 19 ans ce temps là …..) il a eu juste une convocation pour se tenir …mais j’ai eu peur pendant quelques années….. il fallait que je sois prudente. …. alors se sentir vraiment protéger par la gendarmerie je n’en suis pas si sûre……

  2. michel says:

    Bonjour, je trouve scandaleux le comportement du gendarme qui vous prends pas lla plainte pour une histoire incroyable .Vraiment, il y as des gens sans scrupule et j espère que ça va pour vous. Je peux vous dire que j ai une personne qui utiliser mon adresse frauduleusement et les gendarmes ne voulait rien faire. J ai écris au procureur de la république pour cette histoire et après j ai pu porter plainte. Un conseil si les force de l ordre veulent pas prendre votre plainte, vous écrivez au procureur de la république. Une autre je voulais rendre mon arme et les gendarmes voulaient rien faire , pourtant saient leur job .Ils voulaient pas se faire chier.Je peux vous dire qui doivent changer de métier car ils sont là pour nous protéger. Je suis pour les force de l ordre car ils subissent beaucoup d agressions maintenant ils doivent leurs travaillés correctement point. Je sais pas le prix qu il n’a pas payer mais j espère que sa vous avez mis dans le rouge au niveau des finances.j ai beaucoup trop parler.bon week-end à tous le monde.

  3. Vincent says:

    Je suis comme vous le savez de trop un revolte de l’autorite et je trouve vraiment dommage que des innocents se fassent avoir ou qu’on laisse des criminels dans la rue pour négligence.
    Notre société est pleine de ces incohérences, personne ne faisant pas leur travail ou mal et toujours les mêmes qui galèrent pour se faire entendre.
    Dans ce vaste monde où nous aurions tous à gagner à vivre en harmonie. mais non nous sommes dans une société d’autorité, de loi du talion ou les plus faibles ou gentils n’ont pas vraiment leur place.

  4. Chantal says:

    Sabine vous êtes trop gentille il ne faut pas vous laisser faire ils doivent enregistrer vitre plainte confronter votre témoignage avec celui de la femme séquestrée du village voisin…enfin on aura tout vu dans ce monde…lorsque je travaillais en station service nous avions au moins une fois par semaine des gens qui partaient sans payer et lorsque nous venions pour porter plainte avec les numéros d immatriculation des voleurs nous avions le sentiment de gêner quelque fois on nous disait leur mécontentement pourtant pour justifier du manque dans nos caisses pour le fisc il nous fallait un justificatif nous perdions de l argent et en plus on nous faisait sentir que nous étions pas les bienvenus…alors je vois que rien ne s arrange au lieu de recouper des situations pour résoudre des affaires ils préfèrent discuter entre eux quand ce n est pas regarder la télé….j espère que vous ne le laisserez pas rentrer chez vous….

    1. Sabine Thierry says:

      c’est comme tout,
      Chantal ce sont souvent qui ne sont pas à leur place et qui font un boulot juste pour l’alimentaire.
      Et ça je ne supporte pas!

  5. Mirielle says:

    La réponse a été, juste que je devais me déplacer au tribunal pour ma plainte.
    Je l’ai fait !
    J’ai encore pris une fameuse journée de mon temps, pour que justice soit faite !
    Cela faisait juste plus de 12 ans que ça durait, entre la mésaventure de mon aîné et la péripétie de mon dernier…
    J’aurai dû comprendre, que cela ne servait à rien et qu’il n’y avait pas de possibilité de justice. Malheureusement, et j’insiste bien sur malheureusement
    C’est ainsi, à présent, et c’est toujours ainsi ou si souvent.
    Anectode sur quelques unes de mes similaires expériences :
    Mon fils aîné, âgé à l’époque de seulement 14 ans, ce fait agresser, pourquoi ?
    Simplement pour lui soutirer son portable, portable que je lui avais payé seulement pour ME rassurer, afin qu’il puisse me prévenir s’il lui arrivait quelque chose, ou s’il avait besoin de me joindre, ayant des horaires de travail particulières…
    Résultat, non seulement il n’a pas pu me prévenir, mais en plus de cela, il aura vécu son 1er traumatisme d’agression. (Je dis bien 1er )…
    Révolté, je lui dis donc en mère protectrice, que nous allons de ce pas à la police , porter plainte.
    Je l’emmène donc avec moi, à 14 ans, dans un commissariat , dans lequel nous resterons plus de 3h pour qu’il conte sa mésaventure, et réponde à toutes les questions nécessaires, afin de retrouver ledit malfrat.
    Les policiers feront bien leur travail, en cela je n’ai rien à redire, 48h plus tard, il le retrouverons , avec en prime un flagrant délit, étant donné que sur lui, cet abruti avait le portable de mon fils !
    Victoire !!!
    Je dis donc à mon fils ceci : « Tu vois, il va être puni ! Dans la vie, il faut toujours être honnête, il y a une justice !
    Je me porte donc partie civile, pour aller au bout des choses, et des mois plus tard, je serai informé de la convocation, en confrontation au tribunal devant Mme le juge.
    Une journée de posée, afin d’aller à la rencontre de celui qui avait malmené et volé mon fils, mais surtout pour qu’il se souvienne, de par la peine infligée qu’il aurait, que cela ne pouvait et qu’il s’en souviendrait !!!
    Oh oui j’avais raison, la juge lui a mis une amande de 150€ et un peu de morale…
    Mais en réponse à tout cela, j’ai eu à mes côtés, un petit con mal élevé, qui a la sortie du tribunal a essayer de m’intimider.
    Je dis bien essayé…
    Il n’a jamais payé l’amende, j’ai appelé un huissier pour faire exécuter, pas pour l’argent, non, seulement pour que ça lui serve de leçon, et pour la continuité de mon éducation donné, l’on va au bout des choses, et lorsqu’on est malhonnête on paye sa malhonnêteté !
    L’huissier m’a répondu, qu’il serait surement non solvable, qu’il ne pourrait rien faire même s’il vivait chez ses parents, car si les parents eux-mêmes vivaient des aides, lui en tant qu’huissier ne pourrait rien faire, et si tel était le cas cela m’en coûterait environ 350€.
    Que devais-je faire ?
    Je n’avais pas les moyens, j’ai laissé tomber.
    Il n’a jamais payé.
    Et le pire n’est pas là pour moi, le pire, est que mon fils, m’a dit : C’est ça la justice ?
    Cas Numéro 2
    Mon deuxième fils…
    Je passe les détails, même style de scénario, avec en plus à 12 ans 7 jours d’ITT, tellement l’agression avait été violente.
    Même parcours, police, sur les 5 l’ayant agressés, un mise en cause, mais là, je n’ai même pas pu aller à sa rencontre, le délinquant étant mineur, la juge ne m’y a pas autorisé !
    INCROYABLE, non ?
    Il n’y a pas eu de suite, dans tous les cas, mon fils n’a jamais eu aucunes indemnités !
    Mon petit dernier…
    Oh pour lui, là c’est le pompon !
    A 9 ans, il en a 11 à présent, ce n’est donc pas vieux, rentrée scolaire, là nous ne sommes plus en ville, mais à la campagne, et n’aurons donc plus à faire à la police mais à la gendarmerie…
    Erreur ou pas…Les femmes de services de la restauration scolaire, connaissant très bien mon petit dernier , étant donné que cela fait à peine 3 ans qu’elle lui servent a manger, n’ont pas reçu LE document d’inscription…
    Ni une , ni deux, sans chercher à comprendre, elles le mettent dans le bus et le réenvoie chez moi, seul, alors que le petit n’arrêtait pas de répéter : « Papa et maman ne sont pas là, ils travaillent, et m’ont bien dit que je mangeais à la cantine »
    Rien à foutre ! 9 ans, elles le mettent dans un bus, ne l’écoute pas, ne l’entendent pas, et laisse seul un enfant de 9 ans…
    Normal ?
    Nous étions avec son papa, cause travail à plus de 2h de route et ne pouvions rien faire, notre fils n’avait pas les clefs de la maison etc etc…
    Je suis allée à la gendarmerie, j’ai voulu porter plainte, il s’en foutait royalement !
    Je lui ai alors dit à ce cher Gendarme :
    -« Et si, Monsieur, ce soir, je poussais votre porte pour vous dire que M à disparu, qu’il a été enlevé par un prédateur sexuel, ou qu’il s’est fait renversé par une voiture ?
    Rien à foutre !
    Alors, je lui ai demandé, toujours très calmement, s’il avait des enfants ?
    Et si c’était SON enfant .

    Par contre, pour me faire chier et me mettre 450€ parce que je lisais un email à un feu rouge dans les embouteillages et me rappeler à l’ordre que je ne devais pas avoir mon téléphone à la main au volant , alors que j’étais à l’arrêt attendant depuis 30 minutes de pouvoir avancer, ça ils savent le faire très très bien !
    Aujourd’hui mes deux plus grands fils, à qui j’ai essayé d’inculquer une éducation, vous diront simplement :
    « Cela ne sert à rien, on ne va pas perdre de temps, et on va s’en occuper… »
    Merci, à tous ceux, qui ont fait, que mes enfants n’ont plus confiance en la justice !
    Merci à tous ceux qui m’ont fait perdre un temps précieux, pour rien !
    Merci de laisser les fous et les voyoux en paix, pour ne pas avoir à les affronter !
    Je ne vous dis en revanche pas merci d’être étranglé d’ impôts, pour manger des petits fours au lieu de nous défendre.
    Je ne vous dis pas merci, que mes fils aient seuls envie de se défendre !
    Je ne fais plus confiance en la justice, elle est juste faite pour défendre les indéfendables mais certainement pas et en aucun cas pour les victimes !
    Désolé pour la longueur de ce message, mais chère Sabine, vous avez eu en face de vous, un voleur un agresseur, c’est une certitude, mais c’est Malheureusement, comme ça…
    Ils n’en ont rien à foutre !
    Et quand bien même, vous arriveriez, tout comme moi au bout du bout, en justice, et bien elle se mettrait un bandeau sur les yeux, et elle n’aurait aucune honte, par contre à l’enlever pour vous regarder et vous dire à vous droit dans les yeux :
    « Madame, oui il a violé, oui il a volé, mais le pauvre, ce n’est pas de sa faute, nous allons lui mettre un petit bracelet »
    Et encore….
    bon courage et Vive la FRANCE

    1. Christelle77 says:

      C’est terrible ce que vous racontez ! Les enfants ne devraient pas, si jeunes, perdre leur insouciance et leur espoir en la justice. Les gendarmes à qui vous avez eu à faire poussent au final vos enfants à exercer une loi qu’ils interdisent pourtant : la loi du talion, « oeil pour oeil, dent pour dent ». Et c’est profondément triste.

  6. Anne64 says:

    Dans un premier temps, pendant une fraction de seconde, je n’en reviens pas…puis ensuite je ne suis pas plus surprise que cela : ce n’est pas la première fois que l’on me raconte une telle passivité face à un événement qui n’est pas normal. C’est fou, plus le temps passe et plus je me surprends à ne plus m’étonner de grand chose, le monde ne tourne plus très rond…
    Cependant, je trouve cela très grave car au final, cet homme court toujours et présente peut-être un danger. On laisse faire dans beaucoup de situations…c’est bien moins fatigant que d’agir et c’est bien triste.
    Après il ne faut pas généraliser car il y a aussi des personnes qui font super bien leur boulot et heureusement !
    J’espère que cet homme n’ira pas faire la même chose ailleurs, imaginez chez une personne âgée ou autre, elle pourrait être petrifiée et traumatisée. Vous avez fait preuve de sang froid, moi je ne sais pas si j’aurais pu entrer dans la chambre…

    1. Sabine Thierry says:

      C’est justement parce que les gens s’habituent, qu’on en est là.
      Non il ne faut pas subir, je n’en suis pas restée là!

  7. Josiane says:

    Mais quelle histoire,ils auraient pu au moins se donner la peine de le contrôler,ils attendent quoi….ça fait trop peur sabine surtout que vs savez tres bien qu’il est prêt à recommencer

  8. Lili says:

    Merci Mirielle, non votre message n’est pas long, c’est juste que notre société est imprégnée du zapping, du fast food, de la mauvaise utilisation du téléphone portable (observez dans les espaces privés et publics les comportements de gens rivés sur leur portable alors qu’ils sont entre humains, pathétique. Excellent outil pour les couples qui n’en peuvent plus ! 🙂 )…

    Sans cracher sur quelque pays que ce soit, en France on manifeste pour conserver ses petits et grands privilèges, en Espagne on manifeste pour faire requalifier un viol en groupe…

    Je crois qu’il y a 2 choses à minima : le manque de professionnalisme, de vocation du côté de nombreux salariés/fonctionnaires et côté employeur, avant le salaire, un manque de reconnaissance.
    J’ai travaillé près de 15 ans dans une entreprise publique : le système est gangréné, rien ne le sauvera hormis privatiser au maximum les entreprises étatiques, remettre tout le monde au même niveau en combinant un réel et profond changement des modes de management de la part des cadres et dirigeants. Et encore, j’en doute.

    Mesdames et Messieurs, au lieu de vous plaindre de votre condition, de votre patron, de votre salaire…de râler, commencez par vous remettre en question. J’étais moi aussi de ceux-là….
    Gandhi a dit que « Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même ».
    J’ai l’esprit rebelle ces temps-ci. Ne jamais accepter, ne jamais abandonner.
    Indignez-vous ! C’est aussi le titre du best-seller de Stéphane Hessel, à lire et à relire. Je vais me le racheter tiens ! 3€

    Toi, gendarme, flic, peu importe, qui ne remplis pas ta mission, laisse la place et va voir ailleurs, dans le privé, tu y reviendras en rampant !! Relis ta fiche de poste et ton contrat. On a tous le choix mais on a tous des devoirs ! Le boulot c’est pas le club Med, on travaille pas à la carte !

    1. Nurse 24 says:

      Lili vous avez en partie raison…je suis partie de la fonction publique non par manque de vocation ou de professionnalisme mais pour me protéger…je me suis remise en question mais ce n’était pas moi le problème…je voyais trop de choses faites aux yeux de tous même aux yeux de la direction, des choses que je n’ose dire tellement que c’est deguelasse….j’avais honte de ma fonction! Ma rigueur professionnelle et le respect de ma profession ainsi que de l’être humain, je voulais donc la conserver mais ailleurs puisqu’elle n’a plus sa place au sein de l’hôpital public. Et même privé vous savez c’est pareil! L’herbe n’y est pas plus verte ailleurs mais au moins en libéral personne me casse les rouleaux ! Je me suis assez battue comme ça en disant ce que j’en pensais, qui se tait consent…pas moi! voilà ma devise ! mais fallait aussi que je me protège …une révolution y’a que ça qui fera bouger les choses ! C’est le peuple qui fait vivre un pays donc c’est à lui de se manifester. Mais l’individualisme est bien trop ancré aujourd’hui….
      Une chose est sûre est que je peux me regarder dans la glace chaque jour que la vie m’offre.

      1. Lili says:

        Je vous comprends que trop bien…idem, j’ai assez subi et été témoin de choses non éthiques…à commencer par en haut !
        J’aime beaucoup votre écriture et franc parler.

        1. Nurse 24 says:

          Merci Lili! Mon franc parler n’a par contre pas été apprécié de certains de mes collègues ni médecins ni direction …. même en faisant de l’humour !!! 😂 Bin oui quand ils prennent dans les dents une certaine vérité, des incapables à la remise en question et cest exactement ce à quoi vous faites référence, le laxisme, l’éthique ! Elle a trop de limites je trouve! Au détriment du travail bien fait et de la bientraitance.
          Mais d’autres étaient d’accord avec ce que je disais mais aller au front trop dur pour eux….tant pis au moins je suis en parfait accord avec moi même! Et toc ! 😜

  9. Christelle77 says:

    C’est incroyable ! Autant vous dire tout de suite : madame, on s’en fout, on ne fera rien !
    Je crois que la justice marche aujourd’hui sur la tête et le système fait aussi que les gendarmes finissent eux-mêmes par déclarer forfait sur leurs missions. A force d’arrêter des bandits qui sont relâchés le lendemain et qui recommencent aussi vite, ce doit être décourageant ! Combien de cambrioleurs ont été arrêtés, relâchés, rearrêtés, rerelachés ! Et quand un commerçant qui n’en peut plus de se faire cambrioler fait justice lui-même en tirant sur un gars qui le cambriole sous ses yeux … c’est le commerçant qui va en tôle ! On pousse les gens à la faute et à la vengeance personnelle parce que la justice officielle n’assume plus véritablement sa part du travail !
    Après, beaucoup de policiers ou gendarmes s’en moquent ! J’ai un ami qui s’est fait cartonner sa voiture garée devant chez lui. Les gendarmes lui ont dit qu’on ne saurait jamais qui avait fait ça et donc qu’ils ne s’en occuperaient pas. Mon ami a donc fait lui-même le boulot des flics en faisant l’enquête de voisinage … et en retrouvant le bonhomme (qui était un ouvrier qui avait travaillé pas loin de chez lui) ! S’il faut faire ses propres enquêtes et ensuite se faire justice soi-même, à quoi servent nos forces de l’ordre alors ?

    En tout cas, votre fin est particulièrement inquiétante ! Et j’espère que si par malheur il revient sur les lieux de son crime, autre chose l’empêchera de réaliser ses méfaits et que, cette fois-ci, il pourra être arrêté !

  10. Nurse 24 says:

    Ma pauvre Sabine, une sale histoire de plus!
    Le caractère psychiatrique de l’individu est bel et bien établi. Le scénario qu’il a manigancé est de l’ordre de la manipulation, un des premiers symptômes. Ces individus trop souvent délaissés par la médecine et l’ordre publique, ils finissent pour la grande majorité désocialisés, en situation de précarité extrême et donc sans repères … ni social ni humain … manque de moyens matériel, humain et surtout de bon sens mais le bon sens cesse au détriment de l’argent. Et on en revient toujours à cela , le fric ! Et c’est ça qui déboussole !!! Les gens, l’Etat, la société …..
    Son addiction au canabis, il devait l’avoir depuis longtemps, c’est un moyen pour oublier et se déconnecter de la réalité, si dure parfois…à dose thérapeutique c’est franchement pas mal pourtant mais l’excès nous rend fou et oui, hormis l’addiction que cela procure, ça développe chez beaucoup de sujets des schizophrénies précoces !
    Pour en revenir à une situation vécue, quand j’étais infirmière aux urgences, j’étais ce jour infirmière d’accueil, un homme qui accompagnait sa femme enceinte pour des métrorragies qui ne sont pour la plupart pas en faveur d’une fausse couche. Je pressens chez cet homme une certaine agressivité, je le sentais pas quoi, flair d’une infirmière, qui est très développé chez moi tout court! Et sa compagne, que je trouvais si soumise, il répondait lui même aux questions que j’en posais. Je recadre la situation. Au bout d’un certain temps, elle rentre pour y être installée sans lui ( protocole très nécessaire, on voit le patient tout seul le temps de l’installation, perf et autres examens , auscultation… quand son état le permet et après la famille rentre) , ce que je leur explique dès leur arrivée. Expliquer aux patients par respect et franche que je suis, personne n’est pris en traitre ! Ce jour là , beaucoup d’entrées, et oui j’étais un vrai chat noir dès que j’étais à l’accueil 😜. Cet homme n’arrêtait pas de me fixer dès que je pointais le bout de mon nez dans la salle d’attente pour appeler les autres patients à voir. Il finit par m’interpeller pour savoir s’il pouvait rentrer, je lui dis pas de suite, elle n’a pas été vu par le médecin cela ne va pas tarder. Je me rends plusieurs minutes plus tard dans le service, pour montrer un électrocardiogramme a un médecin que je venais de faire. Et là, stupeur, je vois cet homme s’introduire dans le service, profitant de la porte de sortie lors d’un départ d’un patient. Je lui dis de faire demi tour, parce que là il se foutait de ma gueule!!!!! Je suis peut être autoriaire mais dans ce métier c’est primordial! Surtout aux urgences! Lui explique son incivilité et il commence à gueuler sans faire attention que d’autres entendent ( enfants, malades…) mes collègues me laissent gérer, ils connaissaient mon tempérament 😜😂. Je lui dis que s’il recommence, je fais le 17 sans discuter! Bref, devinez quoi, il recommence! Et me traite de sale pute! Là je me dis, tu vas ramasser mon garçon! Je lui dis que j’appelle le 17, je ne suis pas payée à me faire insulter quand il s’agit de me faire insulter par une personne tout à fait alerte! Les flics arrivent, pas une patrouille en uniforme mais la bac! Là le pépère ne faisait pas son malin et niait tout en bloc! Lol! Et en attendant, que les flics arrivent, sa compagne en box entend l’altercation, et quand j’ai voulu spécifier sur le dossier médical tout ce qui s’est passé, dossier disparu…je me met à sa rechercher et comme par hasard il revient chiffonné dans le box, elle l’avait volé !!!! Pas grave, je lui en fais la remarque et me demande d’être plus clémente avec lui j’ai dit certainement pas! Je sentais mal cet homme au point de ne pas avoir fermé l’œil de la nuit.Je décide donc de porter plainte…et là le bas blesse …
    Je vais au commissariat, le flic me reçoit et au vue du nombre incalculable de dossiers dans les tribunaux, me fait qu’une main courante, je lui rappelle ma fonction, infirmière du service publique donc de l’Etat….je finis par exceptée pendant que c’était la première et dernière fois.
    2 mois plus tard, tard le soir, je suis sur l’ordinateur pour taper des données sur mes patients, et mon regard croisé le sien, je ne baisse pas les yeux, jamais! Et là il regarde sa compagne et lui dis « je vais me la faire »…nouvelle menace…. je file à l’accueil demander à ma collègue le motif d’entree…douleurs abdominales chez une femme enceinte suite à petit accident de voiture il y a quelques jours…comme si elle ne pouvait pas venir avant vu son état…je me dis c’est louche…mon flair avait vu juste! En effet, j’appelle donc la sage femme de garde et lui explique tout ce qui s’est passé et m’annonce que son service a un doute sur cet individu et on en revient à la conclusion de possibles violences conjugales…je rajoute même qu’il doit aimer le pétard aussi! elle décide donc de la garder en observation pour la nuit non pour son état car tout allait bien mais pour essayer de la faire parler….rien, elle n’avoue rien….
    J’appelle la cadre de garde et lui explique la situation, je conviens à me rendre à la dernière minute après mon service, à être raccompagnée à ma voiture par un collègue ( et oui y avait pas d’agents de sécurité à l’époque malgré les situations de violence récurrentes) à dormir chez un ami pour me réfugier . Je retourne au commissariat, et rebelotte main courante alors là…je dis au flic, ok main courante par contre je vous avertis, si vous n’en êtes pas capable, moi je vais l’être! S’il recommence une nouvelle fois, j’appelle mes frères et va prendre une raclée et il va s’en souvenir! À l’ancienne ! Je ne peux pas aller au boulot la trouille au ventre de peur qu’il m’attende pour me taper! Et me dis son CV… vols, trafics…choses que je ne suis pas sensée connaître lol! Et qu’il a surtout une grande gueule , je lui réponds mes frères ont de grandes mains et de grands pieds ça fera l’affaire !!!!! Certains de mes collègues pompiers ont vu que j’allais pas bien, ils voulaient aller lui serrer la pogne de manière franche et ferme …j’ai dit laissez tomber …même si je sais que je pouvais compter sur eux! Effectivement, si y’en a un qui s’amuse en inter à lever la main sur moi y’en a 10 qui rappliquent 😂
    Des situations comme cela , à moi ou à d’autres collègues y’en a tous les jours sans exception ! Je me suis battue auprès de la direction pour avoir des moyens pour nous protéger! Les flics ont un abonnement illimité pour les visites aux urgences 😂. On a obtenu des agents de sécurité , agents de sécurité incendie….relégués aussi en agents de sécurité pur et dur même si ce n’est pas leur vraie fonction mais pour l’hôpital si! Ils ont été embauché car obligation de l’hôpital au vue de son agrandissement tout simplement Et oui trop cher d’embaucher de vrais agents de sécurité avec chien par exemple ! Tant qu’il n’y a pas de morts de soignants y aura rien! Même l’Etat ne vous protège pas ! Nous soignants on est rien à leurs yeux !
    J’en conclus sabine , que malgré notre empathie et notre gentillesse , on l’a dans le c……je ne changerai pas je suis comme ça et à ceux ou celles qui me le rendent bien je leur en rendrai au centuple mais pour d’autres…je crois que la misanthropie va devenir ma meilleure amie …tant que la société n’aura pas de couilles!

      1. Nurse 24 says:

        Si au moins je peux vous faire rire tant mieux ! Même en pétard, je fais de l’humour ! Certe sarcastique parfois mais faut rire sinon on est perdu…..alors je vous conseillerai d’aller porter plainte directement auprès du procureur de la République, un droit que chaque citoyen a…et là votre plainte sera prise obligatoirement, je ne vous garantis pas le résultat par contre….cet homme est certainement pas encore un meurtrier ( ou s’il est c’est que ce n’est pas prouvé) encore moins imposable… donc vous l’avez hébergé à l’œil ! C’est une réalité, tous les services publiques des plus cruciaux l’éducation, la santé, la sécurité….souffrent et manquent cruellement de moyens, je parle des petits gens mais pas des hauts fonctionnaires là y’en a la pelle! Je n’excuse pas ce gendarme , même désabusé il ne doit pas vous recevoir comme ça il a un devoir et aurait dû vous dire la réalité de la situation qui sera sans doute sans issue. Mais aurait dû au moins vous rassurer.
        Votre intuition vous sert de guide, c’est elle qui va vous protéger …

  11. mamie says:

    bah !!! je ne suis pas surprise . par contre ils sont toujours là pour emmerder les citoyens qui chaque jours partent gagner leur croute et qui ne sont ni des pirates de la route ni des délinquants. ils préfèrent la pèche facile tels des braconniers avec leur air satisfait et le sourire . c’est pas des héros!!! et en plus ont subventionnent ça !!! le monde tourne a l’envers et ont va droit dans le mure !!!c’est pire que les politiques .

    1. Sabine Thierry says:

      Le monde a toujours tourné à l’envers, par contre aujourd’hui nous le savons et sommes informés,
      nous n’avons donc pas le droit de nous taire!

  12. Carole says:

    J’ai été confrontée à la Police municipale de ma ville il y a quelques mois.
    Je n’étais pas restée 3 secondes à un stop selon l’agent municipal.
    Peut être…mais là où il était placé, aucun danger pour autrui. Bref.
    Mais je me souviendrai toujours de l’altercation où j’avais devant moi un fou furieux, qui m’a apostrophée comme un shérif américain, il m’a coupée la route, est descendu à toute allure, je me croyais dans un film et ne comprenais rien au début. D’autant que juste devant moi une personne avait empruntée une route interdite car déviation et je pensais qu’il en voulait à cette personne.
    Une grande violence, des mots assassins, a en faire pleurer les ados qui étaient à l’arrière.
    En en discutant avec d’autres, j’ai compris qu’il était connu pour taré sauf qu’il est toujours en fonction.

    Quelqu’un de très proche dans mon entourage lors de son arrivée dans cette ville il y a plus de 30 ans avait fait un excès de vitesse. Il a été arrêté et puis on l’a convoqué à la gendarmerie lendemain matin; sur le coup il n’a rien compris.
    Le lendemain, il se pointe à la convocation à 8H00 du matin et là, on lui ouvre les bras en grand, « alors il parait que vous être le nouveau PDG de la boite Y, alors bienvenue » Le gendarme lui ouvre une grande armoire remplie d’alcools, se sert un whisky, lui demande ce qu’il veut…. puis à la fin lui fait comprendre, qu’il lui enlève son amende mais lui fait comprendre que l’armoire, ça se remplit et donc le message est ramenez nous de l’alcool de temps en temps..
    Corruption à fond!!
    Inimaginable, 8 H00 du mat et déjà alcoolisé. Alors imaginez que lorsque vous venez déposer ensuite une plainte pour X affaire, ils en ont rien à faire, on les dérange et on ne les laisse pas cuver leur alcool!!!

    Quelle énergie il faut déployer pour juste se faire entendre!
    Alors lorsque cela touche nos enfants, je comprends la grande colère de Mirielle et son post.
    Résister toujours, « Va , bats Toi et persiste… Résiste »

      1. Carole says:

        Absolument!
        Ma dernière phrase résiste est un clin d’oeil à la chanson de France Gall Resiste!
        Cela m’est venue en lisant tous ces posts révoltants

  13. Christelle77 says:

    Comme partout, il y a des cons. Et malheureusement, il y en a aussi dans des domaines où il ne devrait pas y en avoir : chez les médecins (ou les soignants en général), chez les enseignants (ou les éducateurs en général), chez les magistrats … et chez les policiers ou les gendarmes. Mais heureusement, il y a aussi dans leur rang à tous des gens qui font formidablement bien leur travail, qui vous apportent du réconfort, qui sont honnêtes et qui ont des valeurs. Et tous ceux-là, on a tendance à les oublier.
    Le problème, il me semble, est que tant qu’on ne remettra pas un peu ces notions de valeur, d’honnêteté, de professionnalisme, de devoirs à respecter et de travail au centre de l’éducation et de la société, le monde tournera de plus en plus mal et les dangers publics comme cet auto-stoppeur pourront continuer tranquillement leurs méfaits.

    1. Sabine Thierry says:

      ça ce sont de bien jolies paroles Christelle,
      qu’il y ait des bons et des méchants n’est pas le sujet.
      Ce qui faut retenir ici c’est qu’il faut continuer à dénoncer les incompétents.
      Il n’est pas excusable de ne pas remplir sa fonction et par là même de trahir la confiance du citoyen.
      de plus quand ça concerne la protection d’autrui.
      Continuez à noircir cette page et racontez moi vos vos mésaventures, nous avons le week-end pour nous.
      Soyez certains que je vous lirai et peut-être que je réagirai.

      1. Christelle77 says:

        En fait, j’ai écrit ce 2ème post car j’ai lu tous les commentaires d’une traite. Et j’avais le sentiment (en tout cas, c’était mon ressenti), que tous les gendarmes étaient des incompétents. Je voulais donc tempérer un peu ce ressenti.
        Sinon, bien évidemment que je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il faut dénoncer ces incompétents, ceux qui pourraient être accusés de non assistance à personne en danger (c’est le cas avec le gendarme qui a traité votre plainte) mais aussi dénoncer ceux qui usent de l’abus de pouvoir. Les harceleurs que tout le monde connaît mais qui ne sont jamais emmerdés par exemple et, pire que tout, sont couverts par la hiérarchie qui ne veut pas faire de vague !

  14. Sabrina PO says:

    Depuis quelques jours, je cogite…Depuis les 4 derniers articles, c’est étrange!!
    Ce soir, je suis plus inquiète que hier..
    Après trois verres de vin blanc moelleux, pour dissiper cette inquiétude, je me sens toujours dans le même état….Inquiète!!!!
    1ère raison :
    Ma fille se fait un peu harceler par deux filles de sa classe , à 12ans au collège , c’est le florilège d’embtouilles , de cancans et de ruptures d’amitié … je vois bien que ça la mine et lui ai dit que je m’occupais de ce problème , elle ne veut pas pour ne pas passer pour « la petite fille à sa maman  » et qu’elle s’en chargeait.. Je garde un oeil de Très Près sur elle car je ne veux pas qu’on commence, au collège, à l’ennuyer!!!!

    2ème raison :
    Le père de ma fille, aujourd’hui, vient de se faire saboter son portail électrique!! Du coup, il ne se bloque plus et même fermé, il est en fait ouvert !! On lui a enlevé un des deux boîtiers nécessaire pour la fermeture du portail.
    Il a des soupçons…mais pas de preuves.

    3ème raison :
    « et sûrement,
    reviendra t il pour terminer ce qu’i à commencé. »
    Cette phrase en dit long, Sabine… Mais vous avez de l’avance sur cet individu, ça c’est certain !!!!!!!
    Et me tarde,ce matin, pour l’Immense plaisir de vous lire… fidèle .

    1. Sabine Thierry says:

      N’écoutez pas votre enfant,
      un enfant ne sait pas mieux qu’un adulte ce qui est bon pour lui…
      Contactez sa prof principale, qu’elle règle ça en douceur.

    2. christelle77 says:

      Sabine a totalement raison pour votre fille (vous me direz, Sabine a toujours raison ! 😉). Les enseignants ne peuvent pas tout savoir de ce qu’il se passe et ne sont pas devins (même si parfois ils voient des choses). Il faut donc en effet en parler au prof principal et aussi, s’il est compétent, au CPE. Les surveillants pourront avoir un oeil sur votre fille dans les moments hors classe (car j’imagine que le harcèlement se fait en interclasse) et apporter un discours probant quand les harceleuses seront convoquées. Il faut convaincre votre fille que les harceleurs profitent justement de la peur de l’autre et du fait qu’il ou elle se taira. Ça peut aussi être un moyen pour le prof principal de faire une heure de vie de classe sur le harcèlement, sur les sanctions qui peuvent être encourues (même si la justice, on l’a vu, ne fait pas toujours son travail !). Mais pour que votre fille puisse être aidée, il faut que la communauté éducative soit au courant !
      Courage à vous et j’espère que votre fille comprendra qu’en parlant, elle permettra aussi d’arrêter le cercle vicieux, pour elle mais aussi pour plein d’autres dans son cas !

      1. Sabrina PO says:

        Merci Christelle pour vos encouragements et vous savez de quoi vous parlez !!😉
        Ma fille à du Caractère mais face à deux contre une… c’est de la triche !!!!
        J’ai la chance qu’elle aime dialoguer, elle me raconte tout et se confie à moi .
        Ce problème ne se cangrenera pas , je ne vais pas laisser faire et me taire… bien au contraire!!!😠

  15. Sonia M says:

    Je suis consterné pour vous !
    J espère que vous arriverez à vous faire entendre même si aujourd’hui je ne crois plus trop à tous ce qui représente l ordre.
    Par contre vu votre ressenti face à cet homme et vous n’avez pas l habitude de vous trompez, j’espère que vous prendrez suffisamment de précaution pour qu il ne revienne plus chez vous. Même si j’ai bien compris que vous ne laissez pas la peur vous guider soyez prudente.
    PS:j’ai lu « la petite fiancée des ombres « hier soir, j’ai trouvé votre livre passionnant, et je ne vous vois plus de la même façon. Merci pour ces confidences.
    Bonne journée à tous.

      1. Sonia M says:

        Je vous « connaît « de la radio depuis 20 ans environ. Votre voix est un perpétuel sourire. Lorsque que je vous ai rencontré il y a 4 ans j’ai vu une femme sûre d elle sans faille toujours tournée vers les autres.
        Il y a quinze jours je suis revenue vous voir et j’ai encore été saisi par votre facilité à dire les choses votre parfaite aisance comme si vous étiez née comme cela.
        J’ai du coup toujours pensé que votre vie n était que joie sérénité. …que vous étiez presque « dieu « 😊
        Vos confidences m ont permis de voir que comme tout un chacun vous aviez eu des doutes ,des chagrins ,des errances. ….
        Bref vous n êtes pas une déesse ! Je vous apprécie d autant plus.
        Par contre vous êtes vraiment quelqu’un qui reste exceptionnel à mes yeux.
        Vos bras sont pleins ! Tout est dit.
        Merci pour ce merveilleux moment de lecture.

  16. Pascale says:

    Pas surprise de ce que vous avez vécu en allant à la gendarmerie, je ne crois pas que vous vous attendiez à mieux … en voyant le personnage et son accueil … c’est désolant
    C’est bien d’y être allée pour avoir je l’espère une preuve de ce qui s’est passée à votre égard
    L’autorité représentée par la gendarmerie n’est pas à la hauteur, vous en avez fait l’expérience encore une fois … la loi est trop rationnelle et la valeur travail n’est plus ce qu’elle était … Merci à vous Sabine pour ce nouveau témoignage, on découvre à quel point vous êtes forte face à des situations qui méritent courage et détermination …
    et vous en avez !!

  17. Amelie says:

    -je ne supporte pas l’abus de pouvoir , l’abus de l’autorité , l’abus de la hiérarchie , ect…
    je comprend tout à fait votre énervement Sabine , car si le gendarme aurait été à votre place , aurait il
    accepté ??? ben non !!
    -Je vais vous raconter que , un jour , ma fille sortait du kiné , et allé vers sa voiture dont elle avait 1 à 2 minutes de retard .
    ebien l’agent municipal qui mettait des pv , connaissait bien la voiture de ma fille , puisque à l’époque ils étaient simple copain , et que ce monsieur voulait sortir avec elle , et que sa fierté en a prit un coup , au vu d’un refus , ben voyant ma fille se diriger vers sa voiture , l’a verbaliser .
    Donc c’est bien avis de pouvoir , et ils font trop les cowboy !! alors que l’habit ne fait pas le moine
    Le sourire ne fait pas la personne heureuse , le gentil ne fait pas la personne honnête , ect……
    Vous avez entièrement raison Sabine , il ne faut pas se laisser faire et secouer le prunier quand il y a besoin , car ce n’est pas leurs rendre service que de ne rien dire à ces comportements et injustices !!!

  18. sylvie Méditerranée says:

    Cc . Après votre démarche auprès de personne assermenté, un laxisme total pour ne pas vous avoir obligé de signé votre Procès -verbale . ( rien à faire dans la justice ).
    Incroyable que cet individu prédateur ne soit en aucun cas inquiété !!!!!!!!!!!!!!
    Tant que cela ne touche pas les leurs , ils ne bougeront pas les choses pour faire avancer de tels agissements .
    Un vieux dicton dis l’habit ne fais pas le moine . Car derrière se cache souvent des personnages sous tous soupçons . Leurs cv sont pires . Je compatis avec vous , contre tous ces dérapages .
    Continuez à vous battre nous sommes avec vous pour que ce genre de personne en découse enfin par une vrai justice!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *