Le film…l’attentat.

Le Dr Amin Jaafari est un exemple. Parce que c’est un chirurgien de pointe, mais aussi un Arabe israélien. Ce modèle d’intégration est justement récompensé par une académie israélienne, tandis qu’un attentat kamikaze dans un restaurant de Tel-Aviv fait dix-sept morts. Dès le lendemain, la police apprend à Amin que son épouse est l’auteur de cet attentat sanglant…

Bel abîme de perplexité qu’offre ce premier film très maîtrisé de Ziad Doueiri, réalisateur libanais, qui s’est appuyé sur le roman de Yasmina Khadra. Voilà un cas assez rare, où la situation éminemment complexe de l’antagonisme israélo-palestinien nourrit du ­cinéma à la fois nuancé d’un point de vue idéologique et solide en termes d’action. Tout près du thriller, surtout dans la première partie, nerveuse, bien rythmée autour d’une série de révélations inattendues. Une fois admise la culpabilité de l’épouse, reste à connaître ses motivations. Le film devient vite une enquête personnelle. Le veuf vit le geste de son épouse comme une trahison, mais lui-même n’a-t-il pas trahi les siens ? Avec l’histoire de ce couple, ce sont les conflits intérieurs de chacun qui sont sondés et revisités, les choix accomplis, la manière de (se) vivre comme citoyen palestinien et/ou israélien. C’est l’humain que privilégie le réalisateur, avec un courage synonyme de progressisme. — Jacques Morice

J’ai d’abord lu, livre écrit par Yasmina Khadra,

puis j’ai vu le film.

C’est la réplique parfaite du livre.

J’ai adoré donc …

après ça,

si vous êtes mariés…vous ne regarderez plus votre conjoint de la même façon.

je partage.

à méditer.

26 Commentaires
Partager:

26 Commentaires

  1. Armelle says:

    Cette histoire me plaît bcp Sabine. J’aimerais voir ce film. Je suis convaincue qu’on ne connaît jamais vraiment son conjoint.
    Bon vendredi.

  2. Lili says:

    Moi, je vais regarder sans aucune appréhension, je suis célibataire !! 🙂 Ah ! je m’en réjouirais presque…

    Plus sérieusement, le sujet du cas israélo-palestinien est unique et me semble inextricable malgré l’espoir qu’avait suscité Yitzhak Rabin jusqu’à son assassinat. Récemment, a eu lieu le WomanWagePeace. le WWP a organisé une longue marche à travers les territoires d’Israël, Palestine et Cisjordanie, des femmes qui réclament la paix. On n’en a presque pas entendu parler, hélas. J’ai toujours pensé que la paix ne peut venir que par les femmes, on ne peut supporter la mort alors que l’on donne la vie !
    Je me souviens, j’étais en primaire, CM1 ou CM2 et dans la classe voisine s’élevait un chant magnifique sur la paix de ce conflit. Je me souviens encore de mon émotion. A plus de 40 ans, rien n’a changé. Les enfants de ces territoires sont nourris de la haine.

    Pour revenir à celui ou celle que l’on croit connaître, j’ose espérer que ces cas là restent rares et que même si nombreux sont ceux qui, dans leur jardin secret, cultivent une part d’ombre, espérons que cette personne ne soit pas si différente de la perception qu’on en a d’elle, sinon autant rester célibataire !!

    1. Sabine Thierry says:

      Un jour j’ai demandé à un juif si il voulait aller vivre en Israël, il m’a répondu
      – je ne pourrais pas vivre sur une terre où tue son voisin.
      tout est dit.

  3. Amelie says:

    Oui , ce film a l’air bien , mais sans doute un peu trop  » hard  » pour moi .
    C’est sûr qu’ il doit y avoir pas mal de personnes qui ont une part d’ ombre en eux !!!
    Ceci dit , rare sont les femmes , je dirai que beaucoup d’hommes en sont plus concernés .
    Après, l’humain est assez compliqué à comprendre en fait .
    Et dans bien des pays , le conditionnement , les violences , ext … sont inhumain .

  4. Pascale says:

    Sujet super intéressant, ça l’air vraiment bien. Comme Amélie, je ne sais pas si émotionnellement c’est pas un peu difficile à encaisser. Besoin de films légers en ce moment … A retenir quand même on ne sait jamais ! Merci Sabine

    1. Christelle77 says:

      Bienvenue au club Pascale ! Je suis comme vous ! Je fais juste une exception à mon besoin de légèreté pour l’atelier d’écriture du jeudi où Sabine nous pousse à écrire des horreurs !!! lol

          1. Pascale says:

            Pour l’atelier écriture vous vous en êtes super bien sortie … même en écrivant des « horreurs » fallait trouver le sujet ! sujet réel des infos malheureusement …

          2. Sabine Thierry says:

            Des tas de gamins sont morts parce qu’on leur ordonné d’avancer, des tas de gamins ont été tués parce qu’ils ont déserté, c’était chez nous, il n’y a pas si longtemps…c’était une autre forme de guerre. Des villes bombardées, des innocents massacrés au nom de certaines idéologies ou conflits d’intérêts.
            Chacun sa bataille, chacun son histoire, moi en tous cas tout m’intéresse et me donne envie d’essayer de comprendre.
            Ne jamais fermer la porte…

  5. Laurence says:

    On a du mal à se connaitre soi-même …
    L’autre restera toujours l’autre !

    Le livre et le film ont l’air passionnants et nous interrogent sur des sujets sensibles.

    1. chantal11 says:

      Trés bonne réfexion l’autre restera toujours l’autre
      Lors d’un stage de récupération de points…la formatrice du stage pose cette question:
      Pour vous en s’adressant aux stagiaires ,c’est quoi le danger sur la route?
      Les réponses fusent , l’état des routes, la vitesse,etc…
      Certes mais le plus grand danger sont les utilisateurs de la route ,c’est à dire vous et les autres!

  6. Sabine Thierry says:

    Je vous invite à faire le point avec moi sur ce que vous avez découvert grâce à mes petits partages.
    Qu’avez vous préféré ou détesté? films et livres confondus.

    1. Christelle77 says:

      Vos petits partages sont tous des découvertes pour moi parce que ce ne sont pas les films que je vais voir habituellement, pas les livres que je lis et pas la musique que j’écoute. Du coup, c’est très bien parce que ça ouvre à des merveilles insoupçonnées parfois !
      En livre (mais je suis sacrément en retard sur la longue liste donnée !!!!), j’ai adoré « la place » (je l’ai lu dans un train et j’ai pleuré toute seule comme une madeleine tant c’était touchant à mes yeux). J’ai beaucoup aimé aussi « La femme qui fuit » (parce qu’il dit, finalement, que tout le monde n’est pas fait pour la vie qu’impose la société).
      En film, le plus beau pour moi est « Caramel » (la lumière chaude, la sublime musique …).
      En musique, c’est un dont vous aviez parlé du temps de la radio : « Grégory Page » (je remonte loin mais quel bonheur de l’écouter !!!).
      Sinon, une seule fois je n’ai pas aimé : c’était « villa triste » de Modiano. J’ai détesté son écriture alors même que l’accroche semblait être top ! Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux apparences ou aux à priori !

  7. Christelle77 says:

    « Comment admettre l’impossible ? » dit le sous-titre ! Je crois que ce n’est pas faisable. Que des hommes (des mâles) soient assez tarés pour aller se faire sauter la cervelle au milieu d’une foule sous prétexte que Dieu le veut est une chose (Dieu a quand même dit, dans toutes les religions : « tu ne tueras point ! », mais bon, ça ne doit sûrement pas être assez clair comme phrase !). Mais alors que des femmes s’y mettent aussi, alors ça dépasse encore plus mon entendement ! Quant au problème israélo-palestinien, je me demande souvent s’il trouvera une fin un jour. Quand on apprend aux petits palestiniens à détester les petits israéliens … et réciproquement bien sûr, c’est difficile. Et quand ceux qui tentent la conciliation (je pense notamment à des orchestres à l’aura internationale intégrant les 2 « communautés ») sont menacés de mort des 2 côtés, il y a sacrément de quoi douter de la nature humaine !
    Bref, je sens que ce film là pourrait bien m’énerver ! Mais c’est à voir, peut-être qu’entre 2 films romantiques … (lol)

    1. Sabine Thierry says:

      que d’idées arrêtées Christelle.
      Au risque de vous déplaire…Dieu, n’a rien dit que je sache.Moi en tous cas, je ne l’ai jamais entendu.

      1. Christelle77 says:

        C’est vrai. Des fois, je suis fermée (ou un peu intransigeante), c’est un défaut. Pour ce qui est de Dieu, moi non plus je ne l’ai jamais entendu mais c’est ce qu’on lui fait dire en tout cas. Mais lui faire dire « tu ne tueras point » est une belle chose non ? Alors pourquoi décider que parce que d’autres ne vivent pas comme eux il faudrait tous les éradiquer de la planète ! C’est terrible non ?
        Mais bon, ne vous inquiétez pas, je ne suis jamais fermée très longtemps ! Et je suis souvent allée voir des films que vous nous conseilliez alors que je n’y serais pas allée de moi-même (et idem pour les livres). Et je n’ai jamais été déçue d’ailleurs !! Donc gardez espoir pour celui-là aussi !!! (clin d’œil … que je n’ai pas sur mon ordi !!!)

  8. Lili says:

    Je fais ici un retour sur le partage du vendredi :
    J’ai pris le blog en cours de route donc j’ai un peu de retard mais je dirais que jusqu’à présent 2 choses importantes (hormis votre livre que j’ai lu il y a un bout de temps et dont le passage préféré est celui sur les grands mères, c’est attendrissant et puis le plus effrayant, les morts qui vous tourmentent) :
    1 / Le film « dans ses yeux » : j’ai déjà expliqué, mais fabuleux, vraiment.
    2 / Et puis je me suis remis à la lecture « La femme qui fuit », je vous ferai un retour lorsque j’aurai fini sa lecture.
    En attente, « La place » pour le sujet sur le père. Par ailleurs, j’avais déjà vu quelques films que j’adore aussi.
    Sans compter Sugar Man que j’ai acheté parce que c’est beau et parce que son histoire me touche : soutenons les artistes, les vrais.
    Bref, pour l’instant, l’effet Sabine fonctionne à merveille, donc poursuivons ! Certaines de vos propositions me rejoignent parce que déjà vu et d’autres me complètent. Merci d’ouvrir votre malicieuse boite à découvertes…Et puis, vous insufflez une telle énergie, j’espère qu’elle vous revient également.

  9. Carole says:

    Tout m’intéresse alors lorsque vous nous ouvrez une nouvelle porte, j’ai plaisir à l’ouvrir comme un cadeau que l’on offre.
    Je n’ai pas encore tout lu et tout vu, notamment les dernières propositions. J’attends l’hiver pour hiberner et prendre ce temps nécessaire mais vital.
    J’ai beaucoup beaucoup aimé AQUARIUS, tout me parle dans ce film.
    J’ai aimé les beignets de tomate que j’ai lu et vu ensuite, un pur bonheur.
    J’ai aimé la fille du train pour son suspens, lu d’une traite.
    J’ai beaucoup aimé l’oracle della luna de Lenoir qui est pour moi comme un livre de chevet tant il est riche et tant on peut y puiser de la sagesse.
    Merci Sabine pour ces fenêtres ouvertes sur la vie.

  10. Laurence says:

    Mon top trois:
    La petite fiancee des ombres ( un livre dans lequel on retrouve ta sincerite, ta bienveillance).
    L’ombre du vent (decidement que d’ombres!), touchant et poetique.
    La fille du train, du suspense jusqu’au bout.

  11. Lili says:

    J’ai vu : très intéressant, mais je pense indispensable si vous louez le DVD d’écouter l’interview du réalisateur (Libanais, intéressant) sur son film, les messages qu’il a voulu passé, les difficultés rencontrées, le sujet réellement abordé…très bien, à voir.

Répondre à Lili Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *