Le livre…L’écrivain.

Résumé :
Il rêvait d’être poète mais son père voulait faire de lui un militaire. Le jeune Mohamed fut donc emmené à l’école des cadets où tout ce qu’il apprit ce fut la nostalgie de la ferme familiale et sa propre incapacité à supporter l’arrogance des militaires. Il se réfugie alors dans les livres, la lecture et l’écriture et commence à publier. Mais l’armée ne voit pas d’un très bon œil d’avoir un écrivain dans ses rangs. Il est rapidement sommé de soumettre ses textes à la censure militaire. Pour lui, il n’est pas question d’accepter mais renoncer à l’écriture est également impossible. Il se rallie à la suggestion de sa femme de prendre un pseudonyme et lui emprunte ses deux prénoms.
Yasmina Khadra. C’est sous ce nom qu’il publie plusieurs romans policiers au succès retentissant dont « Morituri » où il dénonce la barbarie de la guerre civile algérienne. Aujourd’hui Mohamed, alias Yasmina Khadra, a quitté l’armée et a choisi d’écrire à visage découvert tout en gardant le pseudonyme qui l’a rendu célèbre. « L’Écrivain » est le récit autobiographique de ce destin étonnant mais surtout une évocation poignante de l’histoire récente de l’Algérie en même temps qu’un magnifique éloge de la littérature. –
J’ai lu,
j’ai adoré…
encore un destin …
vous allez aimé.
11 Commentaires
Partager:

11 Commentaires

  1. Anne says:

    Votre texte me donne envie de lire ce livre. Aller au bout de ses envies, ne renoncer sous aucun prétexte, ne pas plier sous le poids des autres et rester fidèle à soi.

  2. Tatie momo says:

    Lecture d’un livre conseillé par Sabine: « Poussière d’homme » par David Lelait.
    Pour résumé, une des plus belles histoires d’amour que j ‘ai lues! Un livre sur l’amour de deux hommes que la mort de l’un d’eux sépare suite à la maladie. Ecrit avec finesse, tendresse, un style incroyable, j ‘ai dévoré! C’est l’histoire d’un homme anéanti par le chagrin qui fait le récit de son amour et de la douloureuse séparation d’ avec l’être cher . Au travers de ce livre transparait l amour bien sur mais cette « mise en mots de la douleur » aide celui qui reste à ne pas basculer dans la folie. ..C’est magnifique, j ai été chamboulée, bouleversée par ce livre!
    Une des préfaces est un proverbe espagnol: « Si j avais mille âmes, je te les donnerais toutes; je n ‘en ai qu’une prends-la mille fois » …vraiment un beau livre, douloureusement beau.
    Merci Sabine!

  3. Vincent says:

    Voilà le genre de livre que j’ apprécie et que je vais m’empresser de commander en espérant qu’une collègue pourra me le ramener à Noel.
    Le monde de l’ écriture, un destin déjoué par l’ amour d’ une passion et en toile de fond l’ algérie de mon grand-père qu’ il m’ a tant racontée et qui reste encore pour moi fantasmée.
    Je vais me régaler.
    Merci Sabine.

  4. Christelle77 says:

    Vous m’aviez envoyé « Ce que le jour doit à la nuit » de lui. Et j’avais beaucoup aimé son écriture ! Mais je ne connaissais pas le passé militaire de Yasmina Khadra. Bref, encore un livre qui semble intéressant à lire, avec sûrement le regard de quelqu’un qui a vécu les choses de l’intérieur en plus !

  5. Lili says:

    J’admire les intellectuels, je n’ai jamais autant paresseuse intellectuellement qu’en ce moment. En théorie, je suis pleine de bonne volonté, mais dans la pratique, ça ne suit pas.
    J’ai regardé un film conseillé par Sabine : Mustang. J’admire toutes les femmes qui se battent pour leur liberté et indépendance et je salue plus généralement tous les êtres qui ont le courage, au péril de leur vie même, de lutter contre toute forme de répression, de vol de conscience, de vouloir maintenir l’autre dans l’ignorance.
    Bon, je vais essayer de me remettre à lire…

  6. Marie Simone says:

    Du méme auteur: J’ai lu et aimé Les agneaux du Seigneur et L’Olympe des infortunes deux livres choisis par Sabine . J’aime beaucoup cet auteur .
    Un vrai Bonheur la lecture de La Ferme du bout du Monde ,merçi Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *