Le Train…

Il y a quelques minutes, je cherchais encore le numéro de mon quai,

le nez levé vers le grand tableau d’affichage lumineux qui trône au milieu de la station.

Je suis à présent confortablement installée dans mon siège,

il n’est pas inutile pour un voyage de se faire un nid.

Je suis prête à regarder défiler les paysages et les kilomètres pendant quelques heures.

Le train démarre,

atteint enfin sa vitesse de croisière,

dehors le soleil éclaire le paysage d’une lumière sans pareil, des amorces de lumière disséminées ça et là.

Contre la vitre du monde, je laisse mon regard se perdre pour laisser reposer ma vue,

des images sensuelles et décalées fortes d’une liberté qui se joue du temps.

Je retrouve le goût de l’extérieur et de la nature, le goût du plaisir.

J’accepte de ralentir et de me laisser aller à la rêverie.

Après quelques instants, je déambule  dans un couloir à perte de vue pour rejoindre la voiture bar.

L’impression de sortir du temps, là m’attendent des rencontres impromptues, je flâne entre les gens en buvant un verre,

je m’ouvre pour me rendre attentive aux sons qui m’entourent, aux images, aux silences et aux parfums qui flottent,

je m’ouvre à la poésie de l’insouciance et au réveil des sens, l’avenir me semble radieux.

L’annonce, une jolie voix de femme, m’a cueillie au réveil,

il est temps de repartir à mon siège,

je n’ai pas vu le temps passé et je suis arrivée.

 

Comme d’habitude, j’ai hâte de lire vos commentaires.

 

50 Commentaires
Partager:

50 Commentaires

  1. Laurence zitouni says:

    Tres joli texte….le vrai voyage c’est de pouvoir donner de l’espace à son rêve tout en étant là bien présent…toutes notions de temps s’effacent à l’image de notre éternelle vie.

  2. Anne64 says:

    Il est vrai que les voyages en train appellent à la rêverie. Comme vous le racontez si bien, lorsqu’il m’est arrivé de prendre le train, je collais mon regard moi aussi, à la fenêtre et le laissais s’échapper à l’extérieur pour errer à l’intérieur des différents paysages qui défilent.
    Dans le train, on a le temps, le temps d’observer les personnes qui nous entourent, d’entendre les conversations qui animent le wagon, de sentir les odeurs, plus ou moins agréables d’ailleurs ! On est comme enfermé dans un micro espace temps qui s’arrête jusqu’à l’arrivée.

  3. Nurse 24 says:

    Tellement magnifique ce que vous racontez…d’une justesse et d’une finesse comme de la dentelle…ne vous ai-je pas déjà dit que vous etiez une dentellière des mots???? Si si!!!
    Voyager, être dans le mouvement et dans la dynamique d’un futur possible et merveilleux
    En avant toute !
    Car quand le train est passé, on ne le rattrape pas!
    Donc voilà ce que je retiens avant tout: « je m’ouvre à la poésie de l’insouciance et au réveil des sens, l’avenir me semble radieux. »…j’adore!
    Bon voyage !!!!

      1. Nurse 24 says:

        Il n’y a point d’effort quand on aime !
        J’aime l’idée qu’on a tous quelqu’un qui nous attend sur le quai ou que l’on trépigne sur celui ci à l’arrivée d’un être cher….
        Par contre, j’ai oublié de commencer la photo ( commentaire à la va vite puisque je suis en tournée ), la photo j’adore! Ces vieux trains si élégants. Ça me fait penser à l’orient express. Alors peut être Sabine, une nouvelle intrigue dans un train , cherchez bien dans vos carnets imaginaires….. Entre vous et Virginia, y’a moyen de moyenner!!!!

  4. Lili says:

    Rêve ou rêverie ?
    En tous cas, sérénité, oisiveté…
    Texte intéressant, l’oisiveté se perd, les gens se réfugient bien souvent derrière leur tablette, leur smartphone, fatigant un peu plus leur vue, eux…l’imagination est -elle menacée ou sera-t-elle moins féconde alors qu’on nous propose incessamment des activités prémâchées, comme pilotés par des engins électroniques ?!
    Il faut vivre avec son temps et c’est bien ainsi. Mais oui, laissons nous aller au rêve, à l’insouciance, à la légèreté de la vie ! Laissons vagabonder nos esprits, ouvrons nous à la vie !

    1. Florence says:

      entièrement d’accord
      c’est tout à fait ce que ce texte m’inspirait : l' »enfermement et l’isolations des gens avec leurs oreillettes et outils technologiques »…
      Une remarque, l’autre jour dans le tram à Bordeaux…il a fallu que je remue l’épaule de passagers pour qu’ils me laissent passer…comme ils n entendaient rien avec leurs écouteurs….

  5. christelle77 says:

    Je crois que comme beaucoup de choses, le train s’apprécie différemment selon l’état d’esprit dans lequel on est !
    J’ai détesté le voyage en train qui m’amenait vers l’oral du CAPES, parce que j’étais terrifiée à l’idée de ne pas être à la hauteur et de devoir recommencer. J’ai pleuré comme une idiote une fois que mes parents m’ont eu déposée à la gare et une fois libérée de leur regard.
    Mais je pouvais adorer rêver en regardant défiler la chaîne des Pyrénées ou en suivant le gave de Pau en rentrant en vacances dans mon Sud Ouest natal. Le train s’était aussi pour moi la possibilité de prendre le temps de lire pour le plaisir… quand je n’avais pas de copies à corriger ou une reprise d’études à préparer !
    Du coup, je suis maintenant certaine que les prochains voyages en train que j’aurai potentiellement à faire, seront aussi heureux que le vôtre aujourd’hui Sabine ! Parce que quel bonheur dégage votre texte, quelle insouciance, que appétence de la vie !!!

  6. Nam says:

    🙂 Merci pour ce nouvel article.
    Il ne faut pas avoir le mal de transport pour regarder les images qui défilent à travers la vitre.
    Pour ma part, je dirais que j’avais pris le « train à toute vitesse » pour mettre de l’énergie à corriger un rapport, que cela fait du bien!
    « La jolie voix de femme » m’amène à rêvasser en m’interrogeant sur son identité.

      1. Nam says:

        Je n’ai pas connu l’époque de l’ancienne voix fib mais ça y est je vois très bien. J’aime bien associer le visage à la voix. Je ne peux pas le faire pour vous :-).

  7. Josiane says:

    Très beau texte sabine,je sourie car je n’ai pas pris le train depuis l’age de 17 ans ,on ne se moque pas…..😊,moi qui est très peur en voiture sur les autoroutes,peut être que ca me detendrait,vos mots donnent envie de le prendre 😊

    1. Sabine Thierry says:

      J’ai la nostalgie du petit train du dimanche qui parcourait les villages avec le garde barrière.
      Bon dans cet article il s’agissait de l’orient express(personne n’a réagi à la photo…)

  8. Nam says:

    Pour répondre à la question Sabine, c’est délicat, ce n’est que parce que j’ai besoin de m’imprégner, de vivre à fond les choses. C’est pourquoi comme dans un livre, on imagine.
    Christelle, elle s’est déjà décrite et je l’imaginais comme elle a dit un jour.
    Je peux me tromper mais Lili, je l’imagine avec des cheveux plutôt blonds, elle dirait peut-être non mais en tout cas pas brune.
    Et ensuite, je vois des cheveux en forme de carré. Pas trop long mais pas hyper court.
    Une dame pas trop en jean et une dame élégante.

      1. Nam says:

        Elles ne vont pas être trop contentes, je n’arrive pas trop à lâcher prise lol. :-).
        Lili, je ne verrais pas de yeux bleus.
        Christelle, je dirais cheveux court, plutôt chatain et pour les goûts musicaux, je suis certaine de ne plus me tromper. Christelle n’aime pas certains jeunes chanteurs comme Jul. Et Lili, si vous voulez lui faire un cadeau qui ne lui fasse pas plaisir, il faut lui acheter du Céline Dion.
        Désolée Céline Dion, mais Lili ne me contredira pas sur ce point. Ah! et pour Sabine, il faut lui acheter du Carla Bruni pour qu’elle n’aime pas. Là c’est un sans faute! :-).

          1. Nam says:

            J’ai aimé votre texte Sabine, c’est certain, et aussi ce voyage de l’atelier ludique que vous m’avez proposé :-). Ah! je suis contente pour Christelle. Et pour Lili, le blond peut tourner au châtain mais je dirais que c’est une couleur par rapport à petite où elle était plus claire :-), J’ai mis le carré vers épaules tout juste, mais j’avais en tête avec l’accessoire hyper important pour Lili: avec des boucles d’oreilles.

          1. Sabrina PO says:

            Bon pas grave les cheveux blancs, Christelle.
            On peut camoufler tout ça avec une jolie couleur ( sans ammoniac de préférence..) chez le coiffeur ou à la maison .. 10 ans de moins!!😁
            Et ni vu ni connu !!!

  9. Dayre says:

    Ce train est magnifique et je suis fan de l histoire avec Hercule Poirot… Le train représente pour moi, mes vacances , chaque année, à Paris..on allait,pour Pâques, voir mon frère, avec ma mère et ma sœur…j aimais ce long voyage (10h) à découvrir des paysages et à observer les gens , tranquillement…je me construisais des histoires au fur et à mesure des villes que l on traversait ou des arrêts de gare….j adorais passer du temps, debout, en bout de waggon…je suivait la cadence du rail et je le laissait bercer.. ça fait longtemps que j’ai pas prit le train….le prochain sera pour aller marqueze….. bonne journée à vous tous…

  10. michel says:

    bonjour, bon voyage, la photo date une époque que je n’ai pas connu. Le bruit de la locomotive, le klaxon pour prévenir, les wagons, je trouve que sa à un sacrée charme. Le trajet était plus long, avec moins de confort maison on pouvait admirer le paysage.

  11. Sabrina PO says:

    Une très belle photo ! J’adore !
    L’Orient Express splendide.. pour moi il est intemporel .
    J’aime cette atmosphère dans les trains, cette sourde tranquillité , où l’on a l’impression d’être dans un monde à part..où tout serait possible, un peu comme dans ce très beau film pour enfant, que dis-je pour toute la famille,  » Le Pôle Express  » c’est mon ressenti.
    Monter la 1ère marche du train, c’est partir ailleurs, à la rencontre de nouvelles personnes et de nouveaux horizons..
    Merci pour cette belle traversée et pas dans n’importe quel train.. L’Orient Express s’il vous plaît !!!

  12. sylvie méditerranée says:

    coucou Dame Sabine……….
    Regardez dans vôtre jolie sac, je suis une minuscule petite fleure que le vent à déposer……..
    Pour ce petit voyage avec vous !!!!!!!!!!!!
    Je n’est pas peur car vous êtes là………..
    De plus d’en un train très très beau train ……..mais pas que…….
    Puis-je regardez avec vos yeux ses merveilleux paysages qui défilent à l’infini!!!!!!!!!!!!!!!
    et pour une fois laisser aller mes pensées, et lâcher prise…………..
    Car votre si beau voyage me donne des ailes!!!!!!! et surtout votre partage comme d’habitude…….
    Je n’ai plus de mots pour vous dire!!!!!!!!!!!! que c’est un joli partage tous ses voyages!!!!!.
    Je reste toujours émerveillé des paysages , des récits , des textes , des histoires toute aussi enthousiaste les uns comme les autres.
    ( Promis je me ferais discrète si je paire mes pétales)!!!!!!!!!!!!!!.
    Un excellent voyage !!!!!!!!!!! SABINE……………

  13. Françoise says:

    Coucou j adore le train se l’aider porter voir les paysages pas toujours facile avec la vitesse des T G V Jeudi je vais en Bretagne en train pour l aller Bordeaux Paris et Rennes Il y a quelque mois j avais regarder le prix pour aller sur l orient Express un peu cher bonne soirée biz Françoise

  14. chantal11 says:

    Un texte à l’image de la photo,une escapade romantique,
    la luxure des mots ,rêver,sentir,j’ai parcouru le couloir de
    ce train avec délice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *