Mon prochain livre…

https://soundcloud.com/user-301016089/enr2017-05-31-09-33-11

Voici rien que pour vous, parce que c’est vous…un extrait de mon prochain livre.

Je vous prends la main et vous ramène  en 1971, qu’en pensez-vous?

32 Commentaires
Partager:

32 Commentaires

  1. Amelie says:

    c’est un très beau récit , et avec votre lecture en parole , c’est très agréable et plaisant , et l’on vous imagine bien en petite fille .
    C’est rigolo , car cela me fais penser à une anecdote , que , quand j’étais petite , je voulais une poupée , a qui j’avais mis une chaise au bout de mon lit et le soir je priais dieu pour qu’il m’en offre une et le lendemain matin , quand j’ai ouvert mes yeux , grande déception…la chaise était vide .
    En tout cas , Sabine , très beau texte .

    1. Sabine Thierry says:

      oh comme c’est joli et comme c’est triste. moi dans tous les cas il est trop tard pour être Sheila! et puis pour tout vous dire … tant mieux!
      Merci Amélie pour nous avoir livré ici cette petite anecdote bien douloureuse j’imagine.

  2. Laurence says:

    Très touchant, Sabine, les rêves de petite fille, l’enfance avec tous les possibles…et la raison qui pointe.
    Mon frère et moi aussi nous posions cette question si extraordinaire: quel âge aurons-nous à l’an 2000?
    Les silences qu’on arrive pas à habiller…tes métaphores sonnent toujours justes Sabine!
    Tu devrais faire des livres audio pour les enfants, ta voix habille les textes à merveille!

    1. Christelle77 says:

      J’approuve pour les livres audio !!! Mais il n’y en a pas que pour les enfants d’ailleurs ! On en fait de plus en plus, notamment pour les aveugles … que les voyants lisent aussi parce que c’est cool d’écouter les histoires lues à haute voix !

  3. Cédric says:

    Coucou Sabine . Je prends enfin le temps de découvrir ton nouveau blog agréable à parcourir . Très heureux de t’entendre, ne serait-ce que quelques minutes. Très beau récit, comme le précédent « un dimanche comme tant d’autres ». Tu parles des rêves de ton enfance dans cet extrait , peut-être feras-tu allusion à tes rêves d’adultes également, dans ce prochain livre? En tout cas, ce court extrait est touchant . Tu t’adresses à ton « bon géni » comme tu aurais pu très bien faire appel à une petite fée! Cela s’explique peut-être? En tout cas, quelque soit son ami « imaginaire », il n’y a pas d’âge pour avoir des rêves😊

  4. Béatrice83 says:

    Ce que c’est beau! vous m’avez transportez dans ma propre enfance Sabine; Sans parler de votre voix…
    Ca m’a rappelé une anecdote aussi lorsque j’étais petite j’avais mis à l’intérieur d’une boîte de chocolat vide un bout de réglisse que j’avais sacrifié pour Jésus pensant qu’il exaucerait mon voeux dont je ne me souviens plus. Le lendemain la boîte… contenait toujours le bout de réglisse rire!
    J’ai hâte de connaître la suite de votre nouveau livre! je sens que vous aller nous faire vivre encore de beaux moments comme avec votre premier livre « la petite fiancée des ombres »

  5. Anne says:

    Que c’est agréable et apaisant de vous entendre Sabine. Je vous imaginais dans votre chambre en train de faire vos petites demandes à votre bon génie. Moi, petite, j’avais un ami imaginaire.Curieusement, je ne me souviens pas de son nom mais je me rappelle nos conversations. En fait, je me souviens que j’imaginais très souvent quelle serait ma vie d’adulte et qu’il me tardait de le devenir….Et aujourd’hui, je pense très souvent de façon nostalgique à mon enfance, à la quiétude de cette période, au cocon dans lequel j’ai eu la chance d’être.

  6. Monique tatiemomo says:

    Que d émotion en vous écoutant Sabine, car je repense à la petite fille que j étais au même âge et qui dans son lit le soir rêvait de ce qu elle serait plus tard , c était mon refuge ( pas de télé et l obligation de se coucher tôt) et avec mes livres que je lisais jusqu à très tard dans la nuit en cachette pour que mes parents ne me disputent pas de veiller autant, j’imaginais un monde, mon monde, une vie, des vies,un avenir . J étais l héroïne des histoires que j inventais ou de celle des livres que je lisais . Des rêves, des projets plein la tête, j ai longtemps était dans ma bulle…

    1. JOSIANE says:

      je ne me rappelle pas de mes reves de mes dix ans(peut etre que je n’en avais pas….°,si ce n’est que j’adorais m’amuser avec notre frère!!!!!contrairement a toi c’est vrai qui était ds ta bulle….tjs avec tes livres…..C’est plutot marrant sabine,la façon dont vs racontez vos reves….

      1. Sabine Thierry says:

        ce n’était pas un rêve, c’était un souhait!
        mes rêves ils sont modestes donc je peux facilement les réaliser!!!!
        mes souhaits, par contre…

  7. Sabine Thierry says:

    ne vous privez pas de vous y replonger parfois, aujourd’hui encore vous devez vous donner le droit d’avoir des rêves pour vous et…pour demain.

  8. Christelle77 says:

    Comme c’est craquant et comme ce prochain livre laisse présager de beaux moments !!! On écoute avec tendresse et le sourire aux lèvres votre voix de petite fille pleine de vie mais aussi pleine de sérieux ! C’est fou comme, à tout âge, on aime quand on nous lit une histoire !! On se sent bien blotti, au chaud, dans la nostalgie d’une enfance heureuse.

    Ce qui est amusant, c’est de voir que, vous qui viviez déjà dans un monde « hors norme » par rapport aux autres et avec des « sensations » bien plus développées que le commun des mortels, vous aviez des rêves somme toute assez simples et réalisables (… une petite extension capillaire et une couleur vite fait, et le tour était joué pour les 2 premiers vœux !). Quant à être Sheila … une virée dans un magasin de déguisement yé-yé et un bon tourne-disque pourraient encore faire illusion non ?!

      1. christelle77 says:

        Comme je ne connais absolument pas l’histoire de Peter Pan (je ne l’ai jamais lu ni même vu en dessin animé parce que ça ne m’a jamais attiré), je viens d’aller lire le résumé sur wikipedia. Ça me fait mal de le reconnaître mais c’est vrai que j’ai sa psychologie. Pfff ! Il va vraiment falloir que je me soigne ! 😡

  9. Mimie says:

    Très jolie et touchant, j’ai imaginé la scène, vous petite fille dans en train de faire vos demandes de voeux à votre génie 🙂
    Tout comme Monique tatiemomo, moi aussi je m’imaginais être l’héroïne des histoires que je lisais ou celles qui étaient dans les séries et films que je regardais, aujourd’hui encore je le fais toujours.
    C’est toujours un plaisirs de vous écoutez !!!

  10. yefsah says:

    C’est très mignon, moi à dix ans, je ne me souviens plus trop de mes rêves et souhaits, Juste que je montais une jument blanche quand on était au bled à la campagne et lorsque l’on revenait en France et que je voyais un cheval blanc, j’étais persuadé que c’était elle, ma mère me disait, ce n’est pas elle, je ne voulais rien entendre pour moi ce n’était pas une simple jument non c’était plus que ça, c’était ma meilleure amie, un jour de retour au Bled à peine descendu de la voiture je suis allé direct au champ pour la voir ,elle n’était plus là j’ai fait le tour du village, j’ai grimpé en haut de la colline rien , j’ai demandé à mon beau-père où elle était il m’a dit ,elle est vendue j’ étais triste et c’est là que j’ai compris que ce n’était pas elle que je voyais en France et que ma mère avait raison

  11. sandrine. says:

    C’ est un plaisir de vous entendre raconter vos rêves que vous croyait en ce petit génie .Quand on est enfant on a toujours pleins de rêves.

  12. Sabrina says:

    Ce jolie paragraphe que vous nous avez conté véritablement avec votre âme de Petite fille est un bouquet d innocence et de fraîcheur dont seuls les enfants sont dotés .
    Petite j’étais déjà une solitaire (je le suis toujours d’ailleurs .. ) j’allais davantage à la rencontre de gens plus âgés que moi (allez savoir pourquoi..?) que d’enfant de mon âge et pour m’amuser c’était la même chose sauf lorsque ma soeur, plus jeune que moi de 5ans, avait décidé de me suivre …. Mais je n’avais pas d’ami imaginaire .
    Je m’inventais plutôt une vie future des plus heureuse .
    Je me suis rendue compte, plusieurs années après, que la vie dont j’avais rêvé, petite, était un souhait qui n’avait pu être exaucé…et que je ne la voyait plus avec mes yeux d’enfant .
    En tout cas j’ai l’impression que votre prochain livre sera une fois de plus une belle surprise.
    Merci d avoir posé votre voix pour nous dévoiler en Première un si joli passage de votre nouveau livre à venir.

  13. Sabine Thierry says:

    vous tous autant les uns que les autres, j’en suis sûre, retrouverez un peu de vous dans ce livre mais attention celui-là n’est pas autobiographique.
    C’est vous tous qui m’apportez le sel pour le relever…

  14. Vincent says:

    Une vie emplie de rêve et de souhait voilà quelque chose qui me parle vraiment. Oh la la si jamais j´avais su ce que serait ma vie eh ben je n´en aurais pas imaginé la moitié gtant j´ai l´impression d´avoir eu la chance et le courage de découvrir un monde qui m´a offert de jolies rencontres et de beaux paysages. Parfois je me demande ce à quoi je pourrais encore aspirer et je me dis de continuer tout simplement, que la vie me donnera encore de bien jolis cadeaux.
    Merci pour cette agréable écoute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *