Des mots pour le dire…Sabine Townson.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore….un extrait de mon livre: Des mots pour le dire.

Juin 2041. C’est un jour de printemps. Le lendemain est toujours un supplément de grâce, dans la campagne aussi sensuelle qu’ensoleillée. Je suis une vieille femme et je marche sur le bord d’une petite route, un univers pour les piétons on ne peut plus hostile. Les voitures me frôlent et roulent à vive allure. Des conducteurs chevronnés sous l’emprise de la colère voient rouge et m’invectivent. Ils me reprochent d’être à pied et de me mettre en danger. J’aime la nature, les sentiers, ce sentiment de liberté qui me ramène à l’enfance. La marche comme à mes dix ans est l’objet de rêveries gourmandes. Marcher, humer l’air frais et parfumé qui bat avec douceur mes joues rosies par la bonne humeur. Bienheureuse, je souris à la vie et aux peu d’années qui me restent. Pas consciente du danger et trop occupée à respirer l’odeur de la terre humide et des pins, je vis comme mes ancêtres : un amour fusionnel avec les éléments naturels. Je me fiche des coups de klaxon et ne les laisse pas gâcher mon plaisir. Le visage silencieux, j’avance comme je peux parce que je suis fatiguée, je regarde tout autour et ne trouve pas d’endroit pour me poser. Le drame n’est pas loin, il rôde, et puis c’est le choc.
Renversée par un chauffard, je meurs sur le coup. La gomme du temps supprimera les traces de sang sur la chaussée pour laisser place à une jolie fleur. Quelques jours après. C’est le début de soirée, il est dix-huit heures. Sur le bord d’une route, une petite fille est à vélo. Un peu plus loin, elle s’arrête pour cueillir une fleur, pour la glisser entre deux feuilles. La jolie fleur séchée perdra alors peu à peu son âme, son odeur et ses couleurs.

11 Commentaires
Partager:

11 Commentaires

  1. Claire says:

    J’adore ce passage et cette introduction, cette « autobiographie » est géniale surtout cette idée de projection dans le futur … j’ai beaucoup aimé.
    J’aime aussi l’idée de passage entre la « vieille » femme qui meurt … qui devient fleur et … qui est cueillie par une petite fille. Cela me rappelle le cycle de la vie, de l’éternité et des réincarnations. Je mets vraiment des guillemets à vieille parce qu’il n’y a pas plus jeune … que vous !
    Parfois on rajeunit en vieillissant !!

    Une mort à 80 ans ? un 12 mars ?? ……………………………………………………………… et … point final ?
    ………………………………………………………………….. je mets d’autres points …. parce que………………;
    …………………………………………. final n’existe pas ……………….. !!!!!!

  2. Christelle says:

    Vous nous aviez proposé en lecture sur le blog le début de l’histoire. J’avais adoré ! L’écriture à la voix enfantine, puis cette femme âgée qui vis comme il lui plait de vivre, sans se soucier du monde… Et, à la lecture du livre, j’ai beaucoup aimé retrouver cette histoire dont je me rappelais globalement (comme on aime relire un texte que l’on aime ou réécouter une musique pas écoutée depuis longtemps). Et j’ai aussi adoré découvrir la fin de l’histoire pour qu’enfin la boucle soit bouclée, au propre comme au figuré !

  3. eric says:

    Sabine,
    je lis pour la première fois vos mots perso.
    J’en suis tout ému, étant donné ce que je traverse en ce moment
    J’aime votre profondeur en toute simplicité
    J’aimerais compter des ami(e)s comme vous.
    Cette personne qui se retrouvera, âgée, inexorablement au point de départ, sur la route, puis fauchée par un chauffard, ce qui nous rappelle les drames inévitables, puis le retour à la vie avec cette petite fille qui fera le même cheminement; c’est toute ma foi en l’humanité et en l’avenir que vous retracez en quelques mots.
    Merci.
    Eric

      1. Sabine Thierry says:

        Bonjour Sabine,

        Nous venons de recevoir votre premier retour de lecture NetGalley. Voici le commentaire de Marie-Hélène :
        Cette accroche m’a donné envie de lire ce livre : « Avoir des mots pour leur dire… mais personne pour m’écouter. Un jour, c’est sûr j’écrirai un livre… J’ai toute une vie devant moi. »
        Et je ne l’ai pas regretté ! Bien au contraire ! Beaucoup d’émotions que l’on partage avec les personnages attachants.
        Un recueil de nouvelles poétiques qui nous laisse songeur, nous fait rêver et voyager au-delà des mots. Du plaisir à l’état pur !
        Un ouvrage que je recommande sans hésiter !

        La chronique a été partagée sur :
        https://www.babelio.com/livres/Townson-Des-mots-pour-le-dire/1152723/critiques/1991379
        https://www.lecteurs.com/livre/des-mots-pour-le-dire/5274344
        https://booknode.com/des_mots_pour_le_dire_02975845

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *