Musique…

Surprise j’ai été,

j’ai arrêté ce que je faisais et,

j’ai écouté…

puis,

j’ai fredonné.

Tous les espaces sonores comme le bruit des pas sur les gravillons, le bruissement des arbres et tant d’autres ont pour moi la force évocatrice d’un souvenir d’enfance.

La mer de Trénet, comme ouvrez la cage aux oiseaux de Perret sont d’agréables réminiscences du passé,

c’est pourquoi je vous invite à jouer les curieux,

vous allez devoir chercher pour écouter,

et vous aimerez comme moi c’est sûr,

La Mer, version Luca Aquino et Lucio Dalla.

J’attends avec impatience votre retour, alors dites moi vite…

dites moi quelques lignes,

pour me raconter ce que ces notes vous inspirent,

comme moi,

écoutez,

posez vous,

que voyez vous, qu’entendez vous?

28 Commentaires
Partager:

28 Commentaires

      1. Josiane says:

        Au loin,j’entends la sirène d’un bateau,je me revois d’abord petite avec mes parents,ma sœur et mon frère,on était bien à la méditerranée tellement contents de se retrouver ts les cinq…..,jouant ds l’eauou allonges sur le sable ,que du bonheur…..
        ensuite seule avec Jean Pierre ,assis au bord de l’eau, ds le calme,en contemplant l’horizon, quelques mouettes venant ns dire bonjour,le soleil qui ns réchauffe….
        Puis de nouveau accompagnés de nos deux garçons….que de bon souvenirs….
        Il me tarde d’d’y repartir……

  1. Christelle77 says:

    J’aime beaucoup, elle est passée sur FIP il y a 15 jours environ et j’ai été surprise de la même manière ! C’est quand la trompette arrive, si feutrée, et qu’on entend le début de la mélodie qu’on se dit : mais c’est la mer de Trénet, comme c’est bien fait !! L’accompagnement est si berçant et si doux avec le xylophone, la rondeur de la basse et ces percussions si légères, que je comprends le retour à l’enfance (au-delà du fait que ce soit une chanson qu’on ait sûrement tous chanté enfant, au moins à l’école). C’est lumineux, tendre, on est enveloppé et on se sent si bien du coup !
    Bon, par contre, je ne suis pas fanatique de la voix du chanteur, très façon Arno je trouve. Cependant, son petit accent italien et sa douceur rendent le morceau très agréable à écouter.
    Quel beau début de matinée !!!

  2. chantal11 says:

    Whaoou!!
    Le sable ,l’eau,la sérénité,le cliquetis des petits cailloux qui roule
    J’adore la voix le petit accent en arriére goût
    Belle découverte!

  3. Sonia M says:

    Après un réveil chaotique, quelle plaisir d écouter cette version de « la mer « .
    J’ai replongé direct sur la plage de mon enfance.
    Le sable chaud, les coquillages, les bains interminables avec les autres enfants de notre résidence.
    La plage ,notre repère, notre liberté. On y a passé des heures à jouer, à rigoler sans les parents.
    Lieu de bien de secret (premier amour, première soirée. …)les souvenirs sont intacts.
    Mais c’est aussi la pêche avec mon cher papa, les pique nique en famille avec mes enfants,
    les soirées à observer les étoiles jusqu’à ce que le sommeil nous pique les yeux. …
    Je ne connaissais pas cette version, j aime beaucoup la voix et l accent de Luca Aquino.
    Merci pour ce moment, pour ce retour sur des moments heureux de ma vie.
    Je vous souhaite un bon dimanche à vous Sabine et à tous .

  4. Lili says:

    Ah la la !! Beaucoup de personnes ne comprennent pas mon allergie à Trenet…c’est plus fort que moi, la personne qu’il était prend le pas sur l’artiste : je ne peux pas l’écouter.
    Là, par contre, j’adore. Moi j’aime cette voix, douce, chaude, aux accents du sud, du soleil, de l’authenticité…
    Je suis dans un hamac, au-dessus du sable, à l’extérieur d’une maison de plage rustique, les jambes croisées, un bras ballant, un verre d’orangeade dans le sable. Mi ombre, mi soleil, caressée par la chaleur et une brise légère, je suis bien…

      1. Lili says:

        Natacha a déjà procédé à une inscription inespérée…:-)
        Maintenant, passons à la Newsletter de Sabine !
        On pleure et on rit, on vit en somme !

    1. Christelle77 says:

      « La mer » oui … Mais ta description ne serait-elle pas plutôt celle de « Oh la belle vie » de Sacha Distel ?! lol ! Quoiqu’il en soit, s’il t’es possible d’avoir un 3ème hamac, je veux bien prendre une place à tes côtés et ceux de Sonia M !

      1. Christelle77 says:

        S’il faut être tes premières clientes officielles pour faire venir le monde (le monde attire le monde, c’est bien connu), je veux bien me dévouer !!! Mais tu sais que je n’aime pas voyager, donc ne va pas faire ce business à pétaouchnok hein ! Et est-ce qu’en plus du hamac, on pourrait avoir un boy pour nous faire la lecture ou nous chanter quelques chansons accompagné d’une guitare ? Et qu’il puisse aussi nous apporter un beignet au chocolat, avec un petit jus de fruit frais !
        … Grand dieu, en me relisant, j’ai l’impression que je demande qu’on m’apporte un esclave !! J’ai un peu honte tout à coup ! lol

  5. Mirielle says:

    J’ai écouté…J’ai entendu …Le repos et le calme, la tranquilité, la douceur et la chaleur.
    Et en fermant les yeux, je me suis simplement imaginé au bord de la mer, enlaçais dans les bras de mon homme , qui là pourrait danser! rire

  6. Tatiemomo says:

    J ai beaucoup aimé cette version.
    J entends le bruit des vagues qui tapent régulièrement sur les rochers (les percussions), ensuite au travers la voix profonde de l interprète c est le bruit plus sourd de la mer qui gronde doucement au loin.
    Je suis installée dans un rockincher face à la mer les yeux fermés et je me fais bercer. Le son du cuivre m amène loin, très loin dans mes pensées, dans mes rêves.

  7. mamie says:

    j’ai écoutée et quel délice!!!
    c’est envoutant , hypnotique , soporifique … et hop
    je ferme les yeux , et je m’imagine « nue » seul sur le bord de mer comme seuls couverture le sable et le soleil chauds et doux …
    et me nourrir de l’énergie de la terre du soleil et du chant des vagues.Ensuite , je visionne les souvenirs de ma vie passée.
    ça c’est le pied !!!
    bonne idée dés que possible je met en pratique

  8. Pascale says:

    Cela me ramène à une époque … bizarrement cela me ramène à l’après ou à l’avant guerre au délice des vacances, aux congés payés de 1936 comme ça au hasard …
    J’aime beaucoup cette musique, la tonalité qu’elle dégage.
    Merci Sabine d’être revenue !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *