Pour écouter…en lisant.

Mon Dieu par Edith Piaf.

à écouter …

pour le plaisir.

13 Commentaires
Partager:

13 Commentaires

  1. valérie says:

    J’aime beaucoup l’hymne à l’amour également de cette grande artiste!
    Elle avait un univers musical bien à ‘elle’ !
    Une pure merveille de la chanson :
    Ce que l’on retrouve plus de nos jours………..

  2. Christelle77 says:

    Oh oui, magnifique cette chanson ! « Mon dieu, laissez-le moi encore un peu mon amoureux » … malheureusement, elle n’a pas toujours été exaucée.

  3. Anne says:

    Édith Piaf… Je crois qu’au delà de la profondeur des paroles de ses chansons, ce qui m’émeut terriblement c’est l’émotion que véhicule sa voix, son visage, son être tout entier. Elle m’impressionne.beaucoup.

  4. Pascale says:

    J’aime bien découvrir les chansons que vous aimez. Bizarrement, je l’écoutais souvent enfant … une sacrée voix ! et surtout une femme au destin déchirant …

  5. Carole says:

    Edith Piaf, touchée en plein coeur.
    Mon Dieu laissez le moi encore un peu mon amoureux…. peut être Cerdan.

    L’Hymne à l’amour me touche particulièrement et m’a tenue debout:
    « …Si un jour la vie t’arrache à moi
    Si tu meurs que tu sois loin de moi
    Peu m’importe si tu m’aimes
    Car moi je mourrai aussi
    Nous aurons pour nous l’éternité
    Dans le bleu de toute l’immensité
    Dans le ciel plus de problèmes
    Mon amour crois-tu qu’on s’aime
    Dieu réunit ceux qui s’aiment »

    Parceque là haut pour moi, on retrouve ceux que l’on a profondément aimé.
    Merci Edith Piaf

  6. Lili says:

    Oh la ! Qu’est ce que je l’ai écouté lorsque j’étais fille au pair en Angleterre ! J’y avais une copine qui avait perdu son père d’un AVC, mort dans ses bras peu avant, je la revois pleurer lorsque je lui fis écouter cette chanson…c’était ma période Brel, Piaf…Barbara et Reggiani sont venus plus tard avec d’autres.
    Aznavour avait placé Piaf et Amalia au même niveau de talent ! Je le pense aussi…mais je crois que surtout elles faisaient ressortir toute leur émotion d’écorchées vives…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *