Pour écouter…en lisant.

Pour écouter…en lisant.

ce que je fredonnais à mon premier enfant…

Chopin…tristesse.

10 Commentaires
Partager:

10 Commentaires

  1. Christelle77 says:

    Chopin … le summum du romantisme ! Quand je l’ai découvert à 16 ans, j’ai tout acheté de lui je crois bien !! C’est amusant, Gainsbourg chantait aussi ce morceau à sa fille Charlotte (ou ils la chantaient ensemble, serait plus juste).

      1. Christelle77 says:

        Seb a été un peu dur avec Gainsbourg ! Il ne plagiait pas, il rendait hommage aux compositeurs qu’il admirait tant (et il ne s’en cachait pas d’ailleurs) !! S’inspirer du monde passé existe depuis que le monde est monde et ce dans tous les arts. Et puis même si je n’aime pas toutes les reprises « classiques » de Gainsbourg, il faut reconnaitre quand même qu’il en faisait à chaque fois quelque chose de tellement différent !!
        Et puis, on ne peut pas lui reprocher d’avoir permis à des milliers de gens d’aller peut-être ensuite écouter les vraies versions des Chopin utilisés ou les symphonies de Brahms et de Dvorak ! … Bon, après, c’est vrai, il a beaucoup rendu hommage le Gainsbarre ! 😉

  2. Ma rtine says:

    Bonsoir les mélomanes ; pas mal le poête du piano :j’adore « Fantaisie impromptu » quelque chose d’énergique en lui à sa mort il paraissait plus que son âge bel homme ; j’ai beaucoup d’admiration et d’estime pour ces artistes d’un autre temps

  3. Lili says:

    Chopin, lui aussi traverse les époques…
    Que deviennent ils dans des vies ultérieures ? Aiment ils ou non leurs compositions de leur vie antérieure ? Amusant…
    Moi, je chantais « je serai là » de Terri Moïse et je fredonnais la mélodie de Bella ciao version lente remisée par moi-même…

    1. Christelle77 says:

      Mais oui ! En voilà une question qu’elle est bonne ! Est-ce que les compositeurs aiment leur musique dans leurs nouvelles vies ?!! … Sabine ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *