La séparation…le film d’Asghar Farhadi.

Simin veut quitter l’Iran et emmener sa fille, Termeh, pour qui elle rêve d’un meilleur avenir. Nader, son mari, refuse d’abandonner son vieux père, que la maladie d’Alzheimer a changé en un bloc de survie atone. Sans l’avoir vraiment choisi, ils sont au bord du divorce et entament la procédure. Pendant que Simin quitte le domicile conjugal pour s’installer chez sa mère, Nader embauche une aide-soignante, Razieh, qu’il charge de veiller sur son père. Razieh commence son service, flanquée de sa petite fille, Somayeh. Dès le premier jour, elle se heurte à une difficulté qui ébranle ses scrupules religieux. Le vieil homme s’est oublié. Peut-elle le laver ?…

Critique du 27/05/2017

Par Aurélien Ferenczi

J’ai vu,

j’ai adoré,

je partage.

8 Commentaires
Partager:

8 Commentaires

  1. Lili says:

    Dans ma TO DO LIST…à suivre. J’ai regardé hier Aquarius que j’ai adoré (retour sur la rubrique concernée), mes goûts rejoignent les vôtres, donc ça devrait fonctionner ! Merci…et bon-week end à tous

  2. Vincent says:

    L’ Iran est un pays qui a un excellent ciné et une culture très riche.
    Vous pouvez les yeux fermés voir les films de cet excellent réalisateur iranien qui vous en apprendra énormément sur cette patrie.
    Son dernier film Le client m’ a bouleversé. Film qui prend aux tripes…Je vous le conseille ainsi que le passé.

    Belle semaine

  3. Lili says:

    Je viens de le regarder : mieux vaut être assez bien dans sa tête …ça remue d’autant plus si certains sujets nous concernent…
    Plein de sujets traités par le réalisateur sur fond de culture perse et de chape de plomb religieuse.
    A voir quand le moral est assez bon selon moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *