Le Livre de Cécile

(6)

Certaines histoires nous marquent par leur contenu, mais aussi par le prénom du héros/de l’héroïne qui chante à nos oreilles et y reste associé pour toujours.
Dans ce livre une réalité est franchie parce que soulevée…
Sabine.

Vous êtes, très jeune, Cécile, vous apprendrez que c’est toute une affaire de vivre…
Cécile ou l’école des pères de Jean Anouilh

4,90 
Effacer

Informations complémentaires

Format

Livre, E-book

Catégorie
REF 04

6 avis pour Le Livre de Cécile

  1. Claire

    Captivant, super, génial !
    Un vrai coup de coeur pour le nouveau livre de Sabine Townson :
    « Le livre de Cécile »
    Après « des mots pour le dire » nous étions très nombreux à l’attendre, il est enfin arrivé.
    Le pari est une nouvelle fois gagné !
    Grâce à ses facultés particulières, l’auteure nous transporte avec beaucoup de subtilité dans l’univers de Cécile en changeant notre regard sur le monde, sur l’existence de nos vies.
    J’ai lu et j’ai beaucoup aimé cette histoire vraie et touchante.
    Un portrait rare et singulier comme j’aime.
    Il y a des livres qui s’ouvrent et qui ne se referment jamais.
    Ce livre en fait partie.
    Je recommande sans hésiter.
    Tous mes encouragements Sabine dans l’écriture de vos ouvrages.

  2. Cécile

    2015, à la croisée des chemins, je décide d’écrire pour mes enfants. Pour leur laisser des réponses si toutefois un jour ils en éprouvaient le besoin.
    Le vague à l’âme, je jetais de la couleur sur quelques pages blanches.
    J’avais eu vent de l’existence de l’écrivain fantôme, celui qui au fil de vos récits accouche des quelques pages de votre vie.
    Mais j’attribuais cette démarche aux personnes narcissiques ou à celles qui s’accrochent à la vie espérant repousser la mort ou encore à celles qui ont eu une vie pleine.
    La mienne me semble si insignifiante que l’idée ne m’a pas même effleurée.
    Et puis, Sabine dont je connaissais le talent pour choisir le mot juste et la capacité d’adoucir sans trahir, exit les larmoiements inutiles, celle dont j’avais déjà lu ses livres, proposa une démarche unique, originale : être la plume de mes émotions, retranscrire en relief ma courte existence. Le tout avec le don de voyance, se mettre dans ma peau, revivre des étapes de ma vie, faire ressurgir l’essentiel, les émotions d’alors. Nous voilà replongés dans un passé que nous avons parfois voulu oublié ou maquillé.
    Pourquoi changer de point de vue et m’engager alors dans cette démarche ? Parce que je savais que la plume de Sabine écrirait avec justesse, équilibre ce que moi je ne sais pas faire. D’abord parce que je ne suis pas écrivain, puis aussi parce que j’étais concernée au premier chef et que ma mélancolique écriture ne transmettrait pas le message avec la légèreté que j’aurais souhaitée pour mes enfants. Un récit authentique, où Sabine a su ressortir la substance moelle de mes émotions et de quelques étapes de ma vie.
    Un livre de moi, écrit un peu pour moi, beaucoup pour mes enfants.
    Un peu pour moi parce que j’ai dû replonger dans mes souvenirs, et j’ai pu ressentir que tout passe même les épreuves qu’on pense ne jamais pouvoir surmonter, on laisse son passé un peu plus et on se remémore les tendres moments.
    Mon petit livre aux couleurs du ciel, de la mer, de l’océan, ces éléments que j’aime tant.
    Il veille sur mon sommeil, posé sur ma table de nuit. Je réserve un exemplaire à ma fille et à mon fils.
    Un jour, grâce à la surprenante plume de Sabine, ils sauront en douceur pourquoi…

  3. Isabelle

    Bonsoir Sabine,
    Je viens de finir le livre ce soir.
    Je ressens encore beaucoup d’émotions.
    Je ne savais pas que j’allais pleurer en lisant ce livre.
    J’ai beaucoup aimé.
    C’est une belle histoire. Une vie compliquée d’une femme battante qui sait ce qu’elle veut et qui, malgré ses peurs, avance. J’en suis admirative. Elle a mis les moyens pour arriver au but qu’elle s’était fixée. Elle a bien du mérite. J’espère que la suite de son aventure sera encore meilleure.
    (Petite parenthèse pour moi un peu amusante. Deux prénoms reviennent dans ce livre qui sont également mes deux prénoms Isabelle Cécile ^^)
    Je ne sais pas si vous connaissez l’ecrivaine Catherine Pancol. Votre livre me fait penser à ces écrits. Comment expliquer. Les héros de ces livres sont des personnes qui pourraient être n’importe qui. Des gens simples qui se battent pour vivre et s’en sortir.
    Pour moi, ils sont une force dans mon quotidien car ses héros peuvent être nous. Ils nous laissent une once d’espoir et aussi ils peuvent nous expliquer des ressentis et apaiser nos tourments.
    Voilà, j’espère ne rien avoir oublié et avoir pu retranscrire ce que je ressens. (J’ai encore une boule dans le ventre)

  4. Armelle

    Ouvrir ce livre, c’est tout d’abord, découvrir des citations sur le temps qui passe, la douleur et l’oubli. Sur chacune d’elles, je vous conseille un temps de réflexion. De méditation.
    Puis on fait rapidement la connaissance de Cécile, ses parents d’abord.
    Au fil des années, Cécile le personnage principal, devient une héroïne à laquelle on s’attache. Une jeune femme avec des hauts et des bas, comme tout le monde sauf que là, elle est au centre de sa propre histoire.
    Son mariage, la décision de faire des enfants… ce quotidien transcendé par un récit abrupt et en même temps tellement réel, efficace, souvent poétique.
    « Je ne suis pas heureuse, mais je ne suis pas malheureuse non plus. C’est ma vie et je n’en ai pas d’autre de rechange ».
    Voilà. Tout est dit. S’accepter. Vivre. Avancer. C’est cela que raconte Sabine, c’est ce à quoi aspire Cécile. C’est ce à quoi nous devons aspirer.
    Sabine nous montre le chemin pour vivre avec honneur et humilité.
    « Je n’ai pas peur » en guise de conclusion. Que de chemin parcouru …. bravo. Le bonheur vous guette Cécile, il est partout caché. Et il est dans le cœur de vos enfants.
    Il est loin d’être un fantôme cet écrivain …. il est bien réel, puissant et vainqueur. Vainqueur parce que ce qu’écrit Sabine sonne juste, tout le temps. Et authentique, comme sa relation aux autres.

  5. Christelle

    Quel livre que « Le livre de Cécile » !

    D’entrée de jeu, Sabine nous plonge dans l’histoire d’une famille en lutte, contre le poids du passé, contre la dureté du présent, contre « l’imaginaire de ce qui est mieux ailleurs » mais aussi en lutte pour gagner sa part de bonheur. En une petite centaine de pages, l’auteure nous fait passer d’un monde à un autre, de la pluie au soleil, de l’atmosphère sombre et pesante d’un appartement stéphanois à la lumière chaude d’une maison portugaise, du pessimiste absolu à l’espoir et de la vie que l’on subit à celle que l’on choisit de se construire. Tel un « écrivain fantôme », Sabine Townson semble entrer avec une telle force dans les êtres qu’elle décrit que le lecteur en ressent intensément leurs émotions profondes. En une phrase ou un paragraphe, on se sent en colère, on rit, on déteste la vie, on est amoureux, on fait la sourde oreille, on veut mourir, puis vivre coûte que coûte, révéler les non-dits familiaux, s’extraire de sa condition sociale et trouver enfin sa place.

    L’histoire est si prenante, si fluide à lire et si émotionnellement forte qu’on aimerait être 10 ou 20 ans plus tard pour savoir ce que réserve l’avenir à Cécile… Mais laissons-lui d’abord le temps de vivre sa vie, de mener ses combats et souhaitons-lui le meilleur ! Et souhaitons aussi à Sabine Townson de pouvoir écrire encore de nombreux « Livre de… ».

  6. Sandrine C

    Voilà, c’est fini… 45 ans de vie qui tiennent dans 85 pages… De l’émotion, de la tendresse et de la légèreté. Voila un livre qui en racontant la vie d’une autre nous parle de notre propre vie. Nous questionne sur nos choix et nos absences de choix. Nous donne envie nous aussi de changer notre vie pour ne pas passer à côté d’elle.
    Nous sommes toutes un peu Cécile.

    • Sabine Townson

      Oh que non ce n’est pas si simple. Le livre de Sandrine serait complètement différent. Sa vie l’est déjà. Rien de comparable, c’est pour ça : l’écrivain fantôme. Pourtant ça fait déjà de longues années que je vus dis à toutes et à tous que vous êtes unique! J’espère que le livre de Cécile vous aura permis de passer un bon moment. Ce dont je suis certaine…c’est qu’elle reste une hôte exceptionnelle et vous une lectrice bienveillante. Un grand merci pour vos lignes.

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *